AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de denis76


denis76
  14 mars 2018
Râââ ! Super bouquin !
Sans me vanter, je connais un peu le monde des médiums. Je pense que les vrais préfèrent qu'on les appelle des "messagers" pour être distingués des charlatans qui en font commerce. Patricia explique pourquoi.
.
L'auteure a une très belle plume, captivante ; elle est soucieuse de montrer que les messagers sont des gens comme tout le monde.... qui vivent entre deux mondes !
Ici, on est dans "Les Visiteurs", "Harry Potter", "Ghost Whisperer", etc....
Dans ce livre, Patricia Darré décrit sa rencontre avec le chevalier de K., puis elle évoque Adèle, qu'elle a réussi a délivrer de l'emprise inconsciente d'Ismérie, femme du XIXè siècle. Il y a aussi de l'ermite capturé pendant la Révolution et dont l'âme s'était réfugiée dans un tabernacle, et enfin de Joseph de Malemont, qui ne connaît pas "L'éducation sentimentale" que lit Patricia, puisqu'il est décédé en 1869...

Quel rapport avec le titre ?
Les maisons ont un historique, des gens ont vécu et sont morts dans ces maisons ou ces lieux de construction. Il y a quelqu'un dans la maison, oui, et il est malheureux, il faut le faire partir vers la lumière, pour le rendre heureux et débloquer la situation ici bas.

Religion.
Hormis le fait de croire en la vie éternelle, la spiritualité a peu de rapports avec la religion, surtout quand celle-ci est construite en hiérarchie et en conquêtes, à l'image des défauts humains d'avidité et d'orgueil.

Anecdote.
Plusieurs faits cités ici me sont connus, bien que je ne sois pas moi-même messager.
Il y a trois jours, ma femme me téléphonait alors que je conduisais. N'ayant pas d'endroit pour m'arrêter, je ne répondis pas. Elle a reçu un SMS instantanément de ma part : "Je suis en réunion." Je ne lui ai jamais écrit ça. Mais "on" veille sur nous, et parfois "on" agit pour éviter que nos proches s'inquiètent.

Voir.
Patricia voit les entités.
Certains messagers demandent à ne pas voir les entités, ils ressentent alors leur odeur, ou leur pression quand ils s'asseyent sur le lit, à côté d'eux. L'entité peut "traverser" l'élu et lui faire ressentir un message d'amour.

Blocage.
Patricia évoque les blocages.
Un de nos enfants étant parti s'installer à Toulouse, nous cherchions à acheter une maison dans le midi-Pyrénées. Mettant notre dévolu sur une vieille bâtisse en "L", nous étions prêts à signer quand le propriétaire a fait opposition. Un an plus tard notre fils est revenu en Picardie, là où nous avons toute notre vie.

Amour, empathie, pardon.
Patricia écrit que pour débloquer une situation, il faut, grâce à l'empathie, donner de l'amour, ou du moins prouver qu'on ne veut pas de mal à l'entité prisonnière.
C'est vrai, et j'irai peut être plus loin : pardonner un proche qui vous a fait du mal permet d'avancer.

Epuisement.
Patricia dit que les fantômes la fatiguent. C'est vrai, surtout quand ils sont négatifs, qu'ils sont des âmes noires. Ils peuvent fragiliser leur coeur des messagers, car ils pompent leur énergie.

Hiérarchie.
Patricia évoque sa hiérarchie.
Oui ! Là-haut existe une hiérarchie qui veille sur nous, nous permet d'effectuer nos missions sur Terre, fait partir ceux qui ne servent plus à rien ou qui souffrent trop... L'entité suprême, on peut l'appeler Dieu, Allah, Horloger comme Voltaire, etc...

Voilà !
J'ai passé un merveilleux moment avec ce livre, et si vous avez quelque sensibilité, je vous invite à en faire autant.
Commenter  J’apprécie          2711



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (25)voir plus