AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782877309752
351 pages
Éditeur : Editions Philippe Picquier (01/11/2007)
2.67/5   3 notes
Résumé :
"Voyons, c'est ridicule ! Il y a vraiment très peu de chances pour que nous mourions tous les quatre en même temps !" C'est pourtant ce qui arriva. Hôte de la famille d'éditeurs ainsi éprouvée, le brahmane Doc, envoûté par le charme vénéneux de Calcutta, séduit par l'humour des intellectuels du cru, troublé par le magnétisme des femmes bengalies, étonné par la gastronomie locale, laisserait volontiers les policiers démêler seuls cette affaire, un peu trop Bengal hot... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Kio971
  20 août 2018
Invités par une de leurs amies de Calcutta à venir lui rendre visite alors qu'ils sont de passage au Bengale, le brahmane Doc et son ami Arjun, médecins ayurvédiques originaires de Madras, se retrouvent confrontés à la mort brutale des filles et des gendres de leur amie. Il faudra, une fois encore, toute l'astuce et l'intelligence de Doc pour démêler l'écheveau de ce crime et en trouver la solution. Jamais Doc et Arjun ne s'étaient retrouvés aussi loin de leur cher Tamil Nadu. Mais comme souvent dans ces romans de Sarah Dars, cette nouvelle enquête de Doc nous permet de découvrir, grâce à l'immense érudition de l'auteur, une nouvelle facette de l'Inde.
Commenter  J’apprécie          10
flopao
  19 novembre 2011
Bof ! J'ai pas du tout accroché : l'écriture est mièvre et sans caractère et l'intrigue insignifiante. Pas un grand plaisir de lecture !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Kio971Kio971   20 août 2018
L'assemblée de poètes, agrémentée de quelques poétesses plutôt décoratives, apprit avec intérêt que celui que l'on appelait Doc était venu pour soigner Urvashî. On accorda donc quelques instants d'attention à ce petit homme alerte au teint foncé, qui n'avait pas comme les autres déposés son parapluie au vestiaire. On le trouva beau, aimable et vif. Aucune femme n'omit de remarquer son sourire charmeur, ses yeux enjôleurs et sa crinière rebelle, à peine striée de blanc. Arjun, son compagnon, ne leur parut pas mal non plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kio971Kio971   20 août 2018
Mais ce qui l'intéressait à présent, c'était l'arrivée imminente d'un certain pândit et de son ami. Ayant appris par hasard que ces excellents médecins avaient quitté Madras pour se rendre à Cuttack, en Orissa, et se trouvaient donc à quelques heures de trains seulement de Calcutta, Satyavatî s'était arrangée pour leur faire accepter une invitation chez elle. Urvashî souffrait depuis l'enfance de crises de somnambulisme réfractaires à tout traitement et sa mère souhaitait l'avis de ces lointaines connaissances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kio971Kio971   20 août 2018
- Voyons, c'est ridicule ! Il y a vraiment très peu de chances pour que nous mourrions tous les quatre en même temps ! C'est pourtant ce qui devait arriver, ou à peu près.
Commenter  J’apprécie          10
Kio971Kio971   20 août 2018
- Vous deux, on dirait que vous avez encore en travers du gosier l'ancienne hégémonie culturelle de Madras sur Calcutta, pardon! je veux dire de Chennai sur Kolkata!
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
88 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre