AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Elias Sanbar (Traducteur)
ISBN : 2070411249
Éditeur : Gallimard (03/03/2000)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Né en 1941 à Birwa, près de Saint-Jean-d'Acre, Mahmoud Darwich est considéré comme l'un des plus grands poètes arabes contemporains. De Damas à Casablanca, sa parole déplace littéralement les foules lors de récitals qui se donnent souvent dans des stades archicombles.
Ce volume est sa première anthologie personnelle, avec de nombreux textes inédits.
Un tel parcours, dans une œuvre qui prolonge les mythes du Proche Orient ancient mais aussi les grandes ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Pirouette0001
  11 septembre 2015
Quelles belles mélopées ! C'est une poésie qui se veut avant tout universelle. Est-ce l'effet de la censure ou de l'auto-sécurité, cette anthologie dont les poèmes (ou morceaux de poèmes) ont été choisis par l'auteur qui signe d'ailleurs la préface, nous conte bien sûr un pays en guerre et ses vicissitudes, mais ne cite que Haïfa pour savoir où l'on se situe.
Car Darwich est avant tout un auteur palestinien qui chante sa patrie dont il a dû si souvent s'exiler en tant que membre actif de l'OLP ou pour des vers jugés excessifs.
Et ce sont véritablement de superbes vers qui nous sont offerts. Entre mer et désert. Je recommande.
Commenter  J’apprécie          210
chartel
  04 septembre 2010
C'est à l'occasion d'un concert de Rodolphe Burger programmé à la Scène nationale de Sète, où il rendait hommage au poète palestinien en mettant en musique ses poèmes, que j'ai découvert Mahmoud Darwich. Ce ne fut d'ailleurs qu'à l'annonce de son décès que j'entendis parler de lui pour la première fois ! Quand je vis l'hommage qui lui fut rendu et le retentissement que cet événement souleva dans les pays arabes, je su que je passais à côté d'un auteur d'exception.
Sans le savoir , j'ai acheté une anthologie de ses poèmes. Cela m'a un peu irrité, car je ne suis pas un adepte de ces regroupements forcément subjectifs dans la sélection et les rapprochements. Mais cette anthologie a tout de même le mérite d'avoir été établie par l'auteur lui-même. Cela permet d'observer ce qu'il a voulu présenter de son oeuvre (des années 1960 aux années 1990). Non pas ses plus beaux poèmes, non pas les plus essentiels, mais ceux qui marquent une progression, une évolution allant des préoccupations extérieures d'un poète palestinien confronté aux traumatismes du conflit avec Israël, à la recherche d'une obscurité toute intérieure propre à un homme qui approche de sa fin. C'est donc toute la vie de Darwich qui passe sous les yeux du lecteur, les transformations d'un homme profondément marqué par son exil forcé, les mutations d'un poète de la Méditerranée, érudit de sa grande et longue histoire, amoureux de sa nature et de sa culture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
cicou45
  10 juin 2011
Il est toujours difficile de noter et d'émettre une critique sur un recueil de poèmes. Aussi, je dirais simplement que cet ouvrage est une véritable invitation au voyage. L'auteur est né à Birwa, un petit village de Galilée et il nous invite ici à découvrir non seulement ses origines mais également sa culture. de nombreux thèmes sont abordés ici, dont certains reviennent régulièrement dans des oeuvres poétiques, tels que l'amour ou encore la vie, mais d'autres au contraires sont propres à la vie de l'auteur et de ses concitoyens. Ouvrage qui comprend aussi bien des poèmes composés en vers qu'en prose, celui-ci nous invite à découvrir un monde que l'on ne connait pas forcément et qui est un vrai régal pour les sens. À découvrir !
Commenter  J’apprécie          90
charlottelit
  12 avril 2016
magnifique à savourer encore et encore !
Commenter  J’apprécie          50
LesBienfaitsDeLaLune
  11 septembre 2018
Dans ce recueil on retrouve un poète qui sais délivrer des images bouleversantes avec un vocabulaire simple, des scènes frappantes et douces, une oeuvre limpide parfaitement traduite.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
chartelchartel   04 septembre 2010
J’ai la nostalgie du café de ma mère,
Du pain de ma mère,
Des caresses de ma mère…
Et l’enfance grandit en moi,
Jour après jour,
Et je chéris ma vie, car
Si je mourais,
J’aurais honte des larmes de ma mère !
Commenter  J’apprécie          1740
nadejdanadejda   19 février 2013
Mon père

Un astre passa à l’horizon,
Descendant...descendant.
Ma chemise était
Entre feu et vent,
Et mes yeux pensaient
A des dessins sur le sable.
Et mon père a dit un jour :
Celui qui n’a pas de patrie,
N’a pas de sépulture
... Et il m’interdit de voyager !
Commenter  J’apprécie          920
coco4649coco4649   08 décembre 2015
MUSIQUE ARABE


« Aah si le jeune homme était de pierre… »
Que ne suis-je une pierre.

Faut-il, toutes les fois que deux yeux regardent dans le vide,
Que ces nuages me dispersent,
Nuages ?
Et toutes les fois qu’une oiselle égratigne un horizon,
Que je quête une idole ?

Faut-il, toutes les fois que luit une guitare,
Que mon âme cède
À son trépas dans l’écume des navires ?

Faut-il, toutes les fois qu’une femme se trouve femme,
Qu’un éclair, jailli de ma hanche, m’illumine
Et me consume ?

Faut-il, toutes les fois qu’une mauve se fane,
Qu’un oiseau pleure sur un rameau,
Qu’un mal m’atteigne
Ou que je m’écrie : Ô ma patrie ?

Faut-il, toutes les fois que les amandiers fleurissent,
Que je me consume en eux ?
Toutes les fois qu’ils prennent feu,
Que je sois fumée et mouchoir,
Que le vent du nord
Me déchire et que la pluie efface mes traits ?

« Aah si le jeune homme était de pierre… »
Que ne suis-je une pierre.
                                 1984

p.158-159
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
nadejdanadejda   18 février 2013
Une belle dans Sodome

Et la mort sur ton corps prend
Le visage du pardon.
Et je souhaite mourir
Au coeur du plaisir, ô ma pomme,
Ma femme brisée,
Et je souhaite mourir,
Hors du monde... dans une tornade qui s’éteint.

(Celle que j’aime a deux visages.
Un visage hors le monde,
L’autre dans Sodome la vieille.
Et entre eux deux,
Je quête la face de la vérité)
(.....)
(Celle que mon corps réclame
Est belle
Comme la rencontre du rêve et de l’éveil,
Comme le soleil qui, dans les habits de l’orange s’en va
A la mer.
Celle que mon corps réclame
Est belle
Comme la rencontre du jour et de sa veille,
Comme le soleil que la mer rejoint
Sous sa chemise légère)
(....)

1966
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Pirouette0001Pirouette0001   04 septembre 2015
JE DIS TANT DE CHOSES

Je dis tant de choses sur la différence ténue entre les femmes et les arbres,
Sur la magie de la terre, sur un pays dont je n'ai trouvé le tampon sur aucun passeport
Et je demande : Mesdames et messieurs aux coeurs bons, la terre des hommes est-elle, comme vous l'affirmez, à tous les hommes ?
Où est alors ma masure ? Et où suis-je ? L'assemblée m'applaudit
Trois autres minutes. Trois minutes de liberté et de reconnaissance... L'assemblée vient d'approuver
Notre droit au retour, comme toutes les poules et tous les chevaux, à un rêve de pierre.
Je leur serre la main, un par un, puis je salue en m'inclinant... et je poursuis ce voyage
Vers un autre pays, où je dirai des choses sur la différence entre mirages et pluie
Et demanderai : Mesdames et messieurs aux coeurs bons, la terre des hommes est-elle
A tous les hommes ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Videos de Mahmoud Darwich (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mahmoud Darwich
Contrepoint (extrait), Mahmoud Darwich dit par Mohamed Rouabhi
autres livres classés : littérature palestinienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
718 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre