AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pascale Michon (Traducteur)
ISBN : 2253111325
Éditeur : Le Livre de Poche (15/11/2006)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 110 notes)
Résumé :
" A deux jours de son dixième anniversaire, ma grand-mère était déjà mariée. Ma mère, elle, avait trouvé un mari à vingt ans. J'en avais conclu que si l'on gagnait ainsi dix ans à chaque génération pour arriver à l'âge idéal du mariage, à trente ans au plus tard j'aurais dû trouver un conjoint. Mais, à trente ans, j'étais à mille lieues de convoler, d'où la consternation de chacun au mariage de ma cousine Nina. " K. D.

Née à Bombay, devenue journali... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
maramida
  29 mars 2015
Un "Journal de Bridget Jones" indien et une comparaison entre les rapports hommes femmes en occident et en Inde.
Il ne manque pas d'intérêt car les coutumes de mariage en Inde sont moins connus aux occidentaux (encore que les mariages arrangées ne sont pas exclusivement indiens, loin s'en faut). le style n'est pas époustouflant mais l'histoire est intéressante et bien construite, les description sont suggestives, les différences culturelles bien rendues. Un bon moment de lecture facile: chick lit, c'est clair, mais qu'on se le dise: le mariage (ou équivalents), pour les femmes, reste important...
Commenter  J’apprécie          90
Lounima
  17 mars 2013
Avec sa couverture rose bonbon et les fleurs qui forment un coeur, on pourrait croire à un roman d'amour ! Mais en fait, pas vraiment, le coeur du roman n'est pas l'amour mais le mariage. Et alors, me direz-vous, c'est la même chose : on se rencontre, on s'aime, on se marie... Ce n'est pas tout à fait dans cet ordre que cette auteur nous présente le "mariage à l'indienne"...
* On se rencontre ? Bien sûr que les parents respectifs des futurs mariés se rencontrent !
* On se marie ? Si les horoscopes, les familles et, accessoirement, les futurs mariés sont en phase, pourquoi attendre ?
* On s'aime ? L'amour viendra en son temps...
Anju a presque 33 ans et n'est toujours pas mariée, quel désespoir pour ses parents ! Pourtant, c'est une jeune fille jolie, éduquée et ses parents ne manquent pas d'argent ! Alors ? Pourquoi les demandes en mariage ne se bousculent-elles pas ? Certes, un gourou avait bien prédit qu'elle ne pourrait pas se marier avant l'âge de 26 ans mais tout de même ! Anju ne ménage pourtant pas ses efforts : prières, jeûnes, rien n'est oublié pour satisfaire les dieux et donc amener le futur... mais cela n'a pas l'air de bien porter ses fruits... Alors, comme ne pas être mariée, à son âge, en Inde, c'est ennuyeux et comme c'est encore plus ennuyant de devoir rester chez ses parents à attendre "le" coup de téléphone, Anju persuade ses parents de la laisser partir aux États-Unis. Hein ? Quoi ? Elle n'arrive déjà pas à trouver un gentil garçon indien alors qu'elle vit à Bombay, chez ses parents, comment les futurs prétendants réagiront-ils lorsqu'ils apprendront qu'elle vit en "Umrique" et toute seule qui plus est ?
J'ai beaucoup apprécié ce roman, il montre les paradoxes de l'Inde actuelle et le point de vue 'Indien' du mariage arrangé, point de vue auquel je ne peux pas adhérer, occidentale que je suis...
Lien : http://loumanolit.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Saku
  15 mars 2014
Anju a tout pour être heureuse: elle a des parents aimants et riches, deux frères qui l'aiment et la respectent, des super ami(e)s et un métier qu'elle semble adorer avec énormément d'avantages. Mais elle n'est pas mariée! C'est un grave défaut pour celle qui a osé naître fille alors que le premier-né devait être un garçon. On va donc voir sa quête du mari idéal, réussissant à combler à la fois ses souhaits et ceux de ses parents....
On est d'accord, ce n'est pas de la grande littérature. Et pourtant ça a été un moment agréable de lecture. On observe cette jeune fille tiraillée entre traditions et soif d'indépendance, entre l'éducation de ses parents et celle enseignée à l'université. Mais honnêtement, n'est-ce pas un peu ainsi dans notre société? Je me suis mariée à 30 ans et je me suis aussi un peu reconnue dans ce livre: aller aux mariages des copines de fac quand on est la dernière célibataire même pas accompagnée d'un copain n'est pas franchement agréable. Et les copines qui parlent de leurs bébés en disant "un jour tu comprendras..." Ça ne vous dit rien?
Un roman donc intéressant, même s'il ne concerne qu'une petite partie de la société indienne (les sommes dépensées pour ces mariages!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sld09
  27 juin 2017
ai bien aimé ce roman dépaysant au ton moins léger qu'il n'y paraît. Même si le sujet central du roman est la quête du mari idéal, Mariage à l'indienne n'est pas une comédie romantique à proprement parler. le texte, s'il ne manque pas d'humour et d'auto-dérision, est assombri par la pression terrible qu'on exerce de toute part sur la jeune femme.On a l'impression que le mariage des filles est la seule préoccupation de tout un pan de la société indienne, depuis la recherche du fiancé idéal jusqu'aux cérémonies fastueuses, en passant par l'éducation des filles dès leur plus jeune âge et tous les horoscopes, pèlerinages et autres rituels qui existent pour favoriser le destin.Tout au long de ma lecture, j'ai été partagée entre amusement et effarement en découvrant ces coutumes si loin de nos usages, tout comme la jeune Anjun est partagée entre son désir d'indépendance et le poids des traditions avec lesquelles elle a grandi et qui font partie intégrante de sa personnalité.A noter la mère d'Anju qui m'a beaucoup rappelée Mrs Bennet dans Orgueil et Préjugés, avec son rôle de mère obnubilée par le mariage de ses enfants au point de paraître complètement déraisonnable...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sultanne
  22 juillet 2019
Un Journal de Bridget Jones à l'indienne, qui arrache quelques rires dans sa première partie avant d'ennuyer bien longuement, tant les situations sont répétitives et trop souvent ridicules. La physionomie du personnage principal, entre folklore indien et modernisme à l'américaine, est, finalement, peu convaincante, et le dénouement, précipité et prévisible, est un peu tiré par les cheveux.
Reste qu'on découvre avec délectation les us et coutumes de l'Inde traditionnelle et notamment les noms exotiques des délices gastronomiques aux noms enchanteurs, mais en se bornant à la caste la plus privilégiée uniquement.

Une lecture, finalement, un peu simpliste qui ne permet pas de découvrir toute la richesse du monde indien, et c'est tout de même bien dommage…
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
LounimaLounima   17 mars 2013
" - L'amour par lui-même est magnifique, lui répondis-je, mais si les gens croient que c'est ce qu'ils éprouvent lorsqu'ils se rencontrent pour la première fois, ils se trompent. C'est pour cela qu'ils divorcent, parce qu'ils pensaient que l'amour, c'était autre chose. Il n'y a même pas de mot pour dire "Tomber amoureux" dans notre langue. A la place, nous disons pyar hogaya - l'amour est arrivé. C'est tout ce qu'il y a à en dire. Tu vois la gentillesse de quelqu'un, tu vois si cette personne est ajustée à toi, ton cœur s'ouvre à elle et alors l'amour arrive. Et quand les deux familles sont tout autour de toi pour te bénir et soutenir cette union - il n'y a rien de plus magique que cela." (Le Livre de Poche p.151).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lilibaliliba   23 octobre 2009
Certains disent qu'on trouve l'amour quand on arrête de le chercher. Ils disent que dès l'instant que vous vous donnez dans votre travail, que vosu avez des amis, des centres d'intérêt autres que la vie sentimentale, alors l'homme ou la femme de vos rêves entre en gambadant dans votre vie.

Pour moi, ils ont tort.

En fait, quand vous cherchez l'amour, vous ne pouvez jamais vous arrêter. La possibilité de le renconter plane sur chaque invitation à dîner, chaque cocktail, chaque avion, train ou bus. Elle est suspendue au-dessus de vous chaque fois que vous assistez à un mariage, que vous prenez un cours de langue ou que vous choisissez une table près de la fenêtre dans votre restaurant préféré. Son parfum nous appâte à chaque coin de rue. Ca pourrait arriver demain. Ca pourrait arriver aujourd'hui."

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AtasiAtasi   28 septembre 2014
Mon père poussa un profond soupir et prit la parole avec plus de calme cette fois.
- Ce n'est pas parce qu'une pomme est pourrie que tout le panier est pourri, énonça-t-il dans un accès de Reader's Digest. Tu ne peux pas en vouloir à tous les garçons parce qu'il y a eut une erreur sur l'un d'entre eux. On a essayé et ça n'a pas marché, d'accord. Eh bien, essayons encore.
Commenter  J’apprécie          50
lilibaliliba   23 octobre 2009
"Maman, je veux simplement être heureuse. Beti, répliqua-t-elle, je ne veux pas que tu sois heureuse. Je veux que tu sois mariée."
Commenter  J’apprécie          60
alphacepheialphacephei   16 juillet 2017
Mais c'était quand même le Bombay nouveau, celui où les magazines féminins vantaient des marques de préservatifs, où Bollywood filmait des scènes d'amour torrides, où les starlettes indiennes déshabillées de MTV et les surfers dénudés comme sur les plages de Floride envahissaient le petit écran et où tout le monde couchait avec tout le monde.
Et où les mariages étaient toujours arrangés.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Kavita Daswani (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kavita Daswani
Deuxième partie de notre rencontre avec Kavita Daswani pour son livre "Bombay Girl" aux Éditions De Fallois.
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
80 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre
.. ..