AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2010057589
Éditeur : Hachette (30/11/-1)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Ce recueil groupe les plus belles pages de l'admirable conteur. On aura plaisir à retrouver ici non seulement des nouvelles qui sont autant de petits chefs-d'oeuvre : La Chèvre de Monsieur Seguin, Le Sous-Préfet aux Champs, La Dernière Classe, Les Emotions d'un Perdreau rouge, mais encore des extraits des plus célèbres romans de Daudet et plusieurs chapitres où se, trouve évoquée la plaisante figure de Tartarin de Tarascon…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
emdicanna
  03 février 2018
Il y a dans le volume des Contes choisis qui m'a été offert en 1956 un premier conte qui est rarement repris dans les éditions postérieures. J'ai longtemps recherché mon livre d'enfance, pour retrouver ce souvenir. Il s'agit de "La famille Joyeuse". Il ne s'agit pas du meilleur conte, mais il fait pour moi partie absolue des Contes choisis. Il traite de la difficulté de la séparation dans une famille unie, même si c'est pour un motif heureux (le mariage de l'aînée).
Commenter  J’apprécie          50
Chasto
  08 avril 2017
Ensemble de textes offrant leur simplicité pour un meilleur apprentissage de la langue et de son imaginaire.
A faire connaître au plus grand nombre sans modération et avec envie.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   05 août 2017
Ce matin-là, j’étais très en retard pour aller à l’école, et j’avais grand-peur d’être grondé, d’autant que M. Hamel nous avait dit qu’il nous interrogerait sur les participes, et je n’en savais pas le premier mot. Un moment l’idée me vint de manquer la classe et de prendre ma course à travers champs.

Le temps était si chaud, si clair !

On entendait les merles siffler à la lisière du bois, et dans le pré Rippert, derrière la scierie, les Prussiens qui faisaient l’exercice. Tout cela me tentait bien plus que la règle des participes ; mais j’eus la force de résister, et je courus bien vite vers l’école.

En passant devant la mairie, je vis qu’il y avait du monde arrêté près du petit grillage aux affiches. Depuis deux ans, c’est de là que nous sont venues toutes les mauvaises nouvelles, les batailles perdues, les réquisitions, les ordres de la commandature ; et je pensai sans m’arrêter :

« Qu’est-ce qu’il y a encore ? »

Alors, comme je traversais la place en courant, le forgeron Wachter, qui était là avec son apprenti en train de lire l’affiche, me cria :

« Ne te dépêche pas tant, petit ; tu y arriveras toujours assez tôt à ton école ! »

Je crus qu’il se moquait de moi, et j’entrai tout essoufflé dans la petite cour de M. Hamel.

D’ordinaire, au commencement de la classe, il se faisait un grand tapage qu’on entendait jusque dans la rue : les pupitres ouverts, fermés, les leçons qu’on répétait très haut tous ensemble en se bouchant les oreilles pour mieux apprendre, et la grosse règle du maître qui tapait sur les tables :

« Un peu de silence ! »

La dernière classe
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alphonse Daudet (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alphonse Daudet
Alphonse Daudet - La Légende de l'homme à la cervelle d'or (FR)
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Alphonse Daudet

Quelle est la ville de naissance de Daudet ?

Paris
Grenoble
Strasbourg
Nîmes

12 questions
94 lecteurs ont répondu
Thème : Alphonse DaudetCréer un quiz sur ce livre