AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742748229
Éditeur : Actes Sud Junior (01/04/2004)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
(6 hommes, 5 femmes) En Camargue, on s'apprête à fêter le mariage de Frédéri avec une belle fille d'Arles dont il est fou amoureux mais qu'il connaît à peine.?L'arrivée inopinée d'un gardien de chevaux interrompt net la liesse générale.
Cette Arlésienne est sa maîtresse depuis deux ans et ses parents la lui avaient promise. Le mariage est aussitôt annulé. Sous les yeux impuissants de sa mère, Rose Mamaï, et malgré l'amour que lui porte la petite Vivette, Fréd... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   05 août 2017
Il s’appelait Jan. C’était un admirable paysan de vingt ans, sage comme une fille, solide et le visage ouvert. Comme il était très beau, les femmes le regardaient ; mais lui n’en avait qu’une en tête, — une petite Arlésienne, toute en velours et en dentelles, qu’il avait rencontrée sur la Lice d’Arles, une fois. — Au mas, on ne vit pas d’abord cette liaison avec plaisir. La fille passait pour coquette, et ses parents n’étaient pas du pays. Mais Jan voulait son Arlésienne à toute force. Il disait :

— Je mourrai si on ne me la donne pas.

Il fallut en passer par là. On décida de les marier après la moisson.

Donc, un dimanche soir, dans la cour du mas, la famille achevait de dîner. C’était presque un repas de noces. La fiancée n’y assistait pas, mais on avait bu en son honneur tout le temps… Un homme se présente à la porte, et, d’une voix qui tremble, demande à parler à maître Estève, à lui seul. Estève se lève et sort sur la route.

— Maître, lui dit l’homme, vous allez marier votre enfant à une coquine, qui a été ma maîtresse pendant deux ans. Ce que j’avance, je le prouve : voici des lettres !… Les parents savent tout et me l’avaient promise ; mais, depuis que votre fils la recherche, ni eux ni la belle ne veulent plus de moi… J’aurais cru pourtant qu’après ça elle ne pouvait pas être la femme d’un autre.

— C’est bien ! dit maître Estève quand il eut regardé les lettres ; entrez boire un verre de muscat.

L’homme répond :

— Merci ! j’ai plus de chagrin que de soif.

Et il s’en va.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alphonse Daudet (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alphonse Daudet
Alphonse Daudet - La Légende de l'homme à la cervelle d'or (FR)
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Alphonse Daudet

Quelle est la ville de naissance de Daudet ?

Paris
Grenoble
Strasbourg
Nîmes

12 questions
90 lecteurs ont répondu
Thème : Alphonse DaudetCréer un quiz sur ce livre