AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782919139002
226 pages
Éditeur : Editions du Puits de Roulle (26/05/2010)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Les voyageurs au sang d'or

Ils sont Gitans, Romanichels, Tsiganes, Sintis, Manouches, Bohémiens... Ils sont Roms, ils sont êtres humains.

Partis de l'Inde lointaine il y a plus de mille ans, ils n'ont cessé de migrer à travers le temps et l'espace, vivant en clans, parfois craints, souvent maltraités au cours de leur longue histoire.

Dans son roman Les voyageurs au sang d'or, Kathy Dauthuille rend un hommage vibrant au pe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
anti
  01 mai 2010
Les Voyageurs au sang d'or est un roman de Kathy Dauthuille qui rend hommage au peuple Rom, à celles et ceux qui le composent et qui sont encore trop souvent pesécutés. Comment ne pas avoir en tête le film de Tony Gatlif "Liberté" consacré au Porajmos, la persécution des Roms pendant et après la seconde guerre mondiale...
Ecrit dans une langue riche et poétique ce livre de Kathy Dauthuille est une véritable invitation au voyage, un appel à la rencontre de l'autre, cet inconnu qui gagne ainsi notre humanité.
" On peut voyager non pour se fuir, chose impossible, mais pour se trouver. le voyage devient alors un moyen. Il est donc bien vrai que dans ces immenses solitudes que doit traverser un homme de la naissance à la mort, il existe quelques lieux, quelques moments privilégiés où la vue d'un pays agit sur nous, comme un grand musicien sur un instrument banal qu'il révèle, à proprement parler, à lui même". J. GRENIER
Voir le site de l'auteur avec articles de presse : http://kathy.dauthuille.free.fr/Voyageurs.htm
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
terrevive
  17 mai 2010
""Les Voyageurs au Sang d'Or"
Hé hé je l'ai lu cet après midi, face à la mer, devant un ciel qui ressemblait sérieusement à celui de la couverture... mais les seules roulottes que j'y ai vu passer étaient celles de mon imagination au rythme des mots de Kathy. Ca me semblait un bel endroit pour le découvrir. Outre les mots riches de poésie et les montagnes d'informations que j'y ai apprises (je ne verrai plus les Saintes de la même façon la prochaine fois, j'ai particulièrement aimé les ciels que Kathy peint tout au long du livre. Un très beau voyage, une épopée que l'on rejoint l'espace de deux générations et qu'on aimerait accompagner encore un peu."
Commenter  J’apprécie          00
terrevive
  12 mai 2010
" Voila, j'ai bien lu ton livre en y retrouvant tout ton univers et celui-ci,magnifiquement "éclairé" par ce regard que tu portes sur les gens au" sang d'or" Il semble en effet que l'or coule à travers tes pages.Quel amour tu portes à ces voyageurs si "à part" pour le commun des mortels! peut-être es tu toi mème de la race de ces baladins à l'idéal élevé,tissant leur propre route de la vie, de la voie."
Commenter  J’apprécie          10
terrevive
  27 mai 2010
" Un livre d'images fulgurantes..., une prose ciselée,
des sensations fortes et vraies,
une authenticité complice
qui joue avec les ombres et les lumières... "
Commenter  J’apprécie          00
anti
  09 mai 2010
"Je l'ai lu d'une traite, du début à la fin. Kathy dit au début qu'il s'agit d'une épopée, c'est exactement le terme qui s'impose. Ce texte est plus un chant poétique épique et humaniste qu'un roman au sens habituel du terme. On se laisse porter, bercer, prendre à travers deux générations d'une famille Rom, entre Espagne et Saintes-Maries-de-la-Mer, en suivant les évènements insouciants comme des plus tragiques qui rythment la vie du clan. Un livre atypique, inclassable, fort et beau."
Lien : http://annagaloreleblog.blog..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
antianti   01 mai 2010
Et la course vers le soleil couchant reprit comme si un fil invisible se mettait à tirer par intermittence et à la secousse duquel ils ne pouvaient résister.
Une grande force, un effluve d'énergie, une onde immense venait ébranler ces voyageurs privilégiés au fin fond d'eux-mêmes et ils répondaient inconditionnellement sans qu'ils connussent la véritable cause perdue depuis des générations dans la mémoire collective.
Parce qu'un jour fut insufflé en eux le désir de partir ; siècles après siècles, millénaires après millénaires peut-être, ils planteraient leur campement pour le lever quelques jours, quelques semaines après, mûs par le grand mouvement cyclique qu'ils sentaient vibrer en leurs entrailles.
Le grand chariot stellaire inversé reprenait sa course sur l'orbe terrestre.
Le long fleuve sans source coulait vers une mer jamais atteinte.
La quête les tiendrait jusqu'à leur dernier souffle pour être reprise ensuite par leur descendance, quête sublime née du mystère qui les alimentait, les poussait, forgeait leurs rêves.
Les obscures racines de leur destinée leur donnaient une vérité inaltérable d'hommes authentiques encore liés aux mystères cosmiques, aux grands symboles de leur histoire, exceptionnellement unis avec leurs dieux oubliés.
Ainsi vivaient-ils dans l'infini sillage émanant de leur patronne, dans cette chaude et douce ombre illuminée de l'intérieur, dans cette invisible mais prodigieuse aura de leur vierge noire, et l'or coulait en leurs veines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
terreviveterrevive   02 mai 2010
"Lui aussi apprit à déceler les signes, à boire dans le gobelet d'argent utilisé depuis des générations, à lire dans les quatre livres sacrés, à être fier de porter du sang doré dans les veines, à reconnaître les trois étoiles d'orient et qui guident leur destin, à déchiffrer les grimoires, à croire en la vertu des talismans, à utiliser le pouvoir des forces occultes, à boire le thé brûlant, à ne pas frôler les jupes des femmes, à respecter les aînés, à croire aux dons surnaturels, à admettre la destinée, sachant que ce qui est écrit contient à la fois chance et malchance, pur et impur, sacré et prophane."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
terreviveterrevive   02 juin 2010
"J'ai fini la lecture des "Voyageurs au Sang d'Or". J'ai fait un voyage magnifique grâce à cet ouvrage remarquable. J'avais l'impression d'être dans la roulotte avec eux ! Je suis très heureuse d'avoir fait plus ample connaissance avec le peuple Rom... et désire encore davantage un jour participer aussi au pèlerinage des Saintes Maries de la Mer."
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Kathy Dauthuille (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kathy Dauthuille
Présentation de "La phrase du Mage" par Kathy Dauthuille, illustrations d'Alain Brechbhul
autres livres classés : manouchesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz drôle du matin du 7 avril 2020

J'ai une magnifique caille vivant en liberté dans mon salon, chaque matin je l'encourage à chanter et il me revient le souvenir de ce pays d'Europe Centrale et orientale dont elle est originaire. Devinez lequel ...?...

La Hongrie
La Pologne
La Tchéquie
La Bulgarie

1 questions
8 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre