AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896478809
Éditeur : Éditions Hurtubise (14/04/2012)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Baptiste Beauchemin s’est éteint. Après l’hommage rendu au disparu, la vie reprend son cours au bord de la rivière. Irlandais et francophones se querellent encore, que ce soit sur l’ouverture d’une nouvelle école de rang bilingue ou sur le site du futur presbytère. Mais ces rivalités s’estompent lorsqu’il est question de contenir le curé Désilets, toujours aussi haïssable. Le village accueille deux nouveaux habitants: Paddy Connolly et le notaire Valiquette, qui dev... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LydiaB
  09 janvier 2016
Ce tome est consacré à Xavier, le fils rebelle qui ne veut pas entendre raison lorsqu'il s'agit de sa vie privée. En effet, il aime plus que tout Catherine et cette annonce avait déjà provoqué du remous au sein de la famille. Oh, pas une simple petite dispute, non ! Baptiste, le père, en avait fait une attaque ! Mais pourquoi ? Tout simplement parce que cette Catherine s'est retrouvée, quelques mois plus tôt, fille-mère. Et personne n'a cherché à savoir pourquoi, comment. Marie, la mère de Xavier, a décrété qu'une "Jézabel" n'entrerait jamais dans sa famille...

En parlant d'amours malheureuses, il y a deux autres membres qui en subissent les affres : Camille, tout d'abord, dont le mari est une brute épaisse et Bernadette ensuite, qui a rompu ses relations avec Constant.

Décidément, il y a toujours de l'action dans la famille Beauchemin !

J'ai commencé le quatrième tome. Snifff, je suis déjà triste en sachant qu'il s'agit du dernier.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
Commenter  J’apprécie          380
book-en-stock
  06 novembre 2018
Cette saga historique et familiale au Canada au XIXe siècle ne perd rien de son charme au tome 3, au contraire !
C'est d'ailleurs sur un évènement touchant et combien humain que le tome se termine, illustrant ce que j'ai sans doute le plus aimé dans cette lecture : on y croise des personnages possédant de réelles valeurs d'entraide, d'écoute, d'altruisme… et ça donne du baume au coeur !
Un nouveau personnage a pourtant fait son apparition et semble vouloir s'installer malgré son côté très agaçant et négatif. Des naissances ont lieu ou s'annoncent, comme des mariages plus ou moins surprenants : la vie se poursuit en somme, toujours sous couvert de l'église qui observe et conseille, et rythme le quotidien entre prières, fêtes sacrées et autres obligations.
La mission va devenir paroisse, d'autres grands frais sont à prévoir pour la communauté. Puis la politique revient car une paroisse n'existe pas sans mairie et un maire pour la diriger. Encore de quoi mettre en conflit Canadiens et Irlandais.
L'auteur développe habilement chaque petite intrigue du récit, décrivant minutieusement les actions simples du quotidien de façon à bien camper les personnages ainsi que les lieux et l'époque qui ne ressemble en rien à la nôtre de par les conditions de vie. C'est ainsi qu'on apprend en quoi consiste la confection du sirop d'érable, comment les gens conservaient la viande en récupérant la glace sur la rivière avant la fonte du printemps par exemple.
Une saga qui sent bon le terroir canadien et prend une portée universelle grâce aux valeurs humaines développées !
Encore le tome 4 qui m'attend, chouette !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Annabelle31
  20 novembre 2015
Après la mort de Baptiste Beauchemin, la vie reprend ses droits à Saint-Bernard-Abbé, Donnat est désormais le chef de famille, et si sa femme Eugénie entend bien devenir la maitresse de maison, il lui faut néanmoins compter sur Marie sa belle mère, bien décidée à régenter longtemps encore sa maisonnée.
La douce Camille, mariée à Liam Connolly, un homme taciturne et violent, ne voit sa vie égayée que par la tendresse que lui portent les enfants de ce dernier ; Bernadette la plus jeune des filles Beauchemin a du mal à savoir si elle aime Constant Aubé d'amour ou bien si c'est le fait de séduire qu'elle aime ; quant à Xavier, il est éperdument amoureux de Catherine, une fille perdue, qu'il veut épouser, et cela malgré la colère de sa mère et l'incompréhension des villageois. Lorsque Emma met au monde une enfant trisomique, c'est toute une famille qui reste unie autour de ce petit être "différent" et fait face.
J'ai aimé ce troisième volet de la série tout autant que les deux premiers. Les personnages sont attachants et on prend plaisir à suivre le quotidien des habitants de cette communauté. J'ai hâte de lire le quatrième et dernier tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
meknes56
  26 mai 2019
Comme les deux autres, ce troisième tome est époustouflant. Nous retrouvons avec plaisir les personnages. Et en plus, c'est vraiment bien écrit...
Commenter  J’apprécie          00
minibabybell
  06 juin 2015
Excellent comme la serie
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   09 janvier 2016
Marie Beauchemin avait subitement réalisé au départ des nouveaux époux que son fils avait uni pour de bon sa destinée à celle de Catherine Benoît, et elle était loin d’être rassurée sur l’avenir du couple. Qui sait quelle sorte d’épouse et de mère une fille comme ça allait faire ? Si son mari avait encore été vivant, il n’aurait jamais accepté une telle union, elle en était persuadée. En participant à ce mariage, elle avait un peu l’impression de l’avoir trahi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
picturapictura   02 mars 2014
Tout en endossant la petite robe blanche toute simple ornée d’une petite dentelle à l’encolure et aux poignets, la future madame Xavier Beauchemin redoutait plus que jamais de se faire insulter à son arrivée ou à sa sortie de l’église par une ou des commères qui ne lui reconnaîtraient pas le droit de se marier en blanc. Avant de descendre rejoindre sa famille qui attendait dans la cuisine, elle se maquilla légèrement avec de la poudre de riz devant le petit miroir fixé au mur au-dessus de l’unique bureau de la pièce. Le miroir lui renvoya l’image d’une mince jeune femme blonde qui avait eu vingt et un ans au mois de février précédent.
Son visage aux hautes pommettes était éclairé par deux grands yeux noisette un peu assombris par l’inquiétude.
— Est-ce que j’ai raison de me marier ? se demanda-t-elle à mi-voix.
Cette question mettait moins en doute son amour pour Xavier que son propre droit au bonheur. Il était maintenant trop tard pour reculer. Elle secoua doucement la tête et mit son missel et son chapelet dans sa bourse avant d’aller rejoindre les siens qui étaient prêts à partir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Annabelle31Annabelle31   20 novembre 2015
Essuie-toi les yeux et écoute-moi, lui dit-elle avec une certaine brusquerie. Emma obéit. elle s’essuya les yeux et renifla bruyamment.
— Là, tu vas arrêter de te lamenter pour rien, ma fille.
— mais, m’man…
— Le bon Dieu vous envoie une épreuve et t’as pas le choix de l’accepter. Cette enfant-là, même retardée, c’est ta fille et tu dois l’aimer comme tes autres enfants, même plus que tes autres enfants parce qu’elle a été moins chanceuse en venant au monde, tu m’entends.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   20 novembre 2015
Écoutez-moi ben, monsieur Connolly, lui ordonna- t-il, les dents serrées, le premier enfant de chienne qui va dire un mot contre ma femme, il va avoir affaire à moi, même s’il a des cheveux blancs, vous m’entendez ? paddy, secoué, se borna à hocher la tête
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   20 novembre 2015
Xavier réfléchit un bon moment avant de se lever.
Piler sur son orgueil n’était pas chose facile pour lui, mais il aimait tellement la jeune femme qu’il consentit finale ment à faire ce qu’elle venait de lui demander
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Michel David (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel David
Un bonheur si fragile T04: Les amours de Michel David aux éditions Kennes
1921. Son mari décédé, Corinne se retrouve seule pour exploiter la terre familiale. Encore une fois, elle fera face à l'adversité avec le caractère qu'on lui connaît. Heureusement, Philippe et Norbert s'investissent davantage ; Madeleine, elle, réalise le rêve de sa mère en devenant institutrice alors qu'Elise est attirée par la vie au couvent. de leur côté, Gonzague et Henri Boisvert sont toujours aussi détestables. Si le premier est de plus en plus bourru avec l'âge, le second rêve d'un bel héritage. Il y a aussi les amours : Philippe s'entiche de la petite Cécile Melançon, tandis que Madeleine reçoit la grande demande de Léopold. Voyant les projets de ses enfants prendre forme, Corinne se sent de plus en plus seule. Les voisins célibataires sauteront-ils sur l'occasion pour se rapprocher de la jeune veuve ? Corinne trouvera-t-elle enfin le bonheur tant espéré ?
http://www.lagriffenoire.com/1681-romans-un-bonheur-si-fragile-les-amours-vol4.html
Un bonheur si fragile Tome 1: L?Engagement de David Michel aux éditions
Alors que fidélité, piété et esprit de travail sont des vertus encouragées par le clergé tout-puissant, Corinne Joyal, issue d'une famille dont les membres sont liés par l'amour et l'esprit d'entraide, n'aurait jamais cru qu'en épousant Laurent Boisvert, elle allait faire son entrée dans une famille où l'argent et l'égoïsme sont rois. Dès les premiers mois de vie commune, Corinne découvrira rapidement que le fils de Gonzague Boisvert est un homme irresponsable et un coureur de jupons. Pendant cette première année de vie commune, elle fera néanmoins des rencontres avec des personnages colorés et attachants comme Rosaire, un adolescent orphelin, Juliette, la soeur de Laurent, et Wilfrid Boucher, le grand-père de son mari. Au fil des mois, la jeune femme, d'abord considérée comme une étrangère dans son nouveau village d'adoption, apprendra à se défendre autant des excès de son mari, qui aime bien prendre un verre, que de l'avarice de son beau-père, un homme rongé par l'ambition et en lutte ouverte avec le curé de la paroisse. À l'automne 1900, Laurent quitte le village plusieurs mois pour le chantier. Il apprendra alors que sa femme est enceinte et, pas prêt à affronter les responsabilités paternelles, il ne reviendra pas à la maison à la fin de cette première partie. Reviendra-t-il dans le tome 2 qui se déroulera en 1901 ou a-t-il fui à jamais?
http://www.lagriffenoire.com/52196-divers-litterature-un-bonheur-si-fragile-t01---poche.html
Vous pouvez commander Un bonheur si fragile T04 sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : villageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
141 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur ce livre