AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2894287895
Éditeur : Éditions Hurtubise (01/04/2005)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 58 notes)
Résumé :
Jeanne nous introduit à l'univers de Maurice et de Jeanne Dionne, un jeune couple qui évolue au coeur de Montréal, de 1941 à 1951. S'établissant en ville, ils sont rapidement confrontés aux difficultés économiques de l'époque. La vie réserve ses bonnes et mauvaises surprises, qui viennent tour à tour bouleverser leur quotidien... Mais pour Jeanne, l'argent et la quête d'un logement ne sont pas les seuls soucis que lui apporte la vie. En effet, l'homme doux et attent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Annabelle31
  19 janvier 2017
Montréal, Années 40. Maurice Dionne rencontre Jeanne en rendant visite à sa tante, hospitalisée. Il tombe amoureux de la jeune fille et, après une période de fiançailles, ils vont convoler et s'installer à Montréal, là ou Maurice vit avec sa mère et sa soeur. Cohabitation parfois difficile, mais Jeanne est de bonne composition, et tellement décidée à faire en sorte que tout se passe bien que l'entente avec sa belle mère devient rapidement cordiale. Puis s'en suivra les nombreuses grossesse, à moins de 25 ans, Jeanne se retrouvera déjà mère de famille nombreuse, et, osons le dire, en compagnie d'un mari radin, désagréable, envieux et misogyne. La seule qualité de cet homme là c'est qu'il est courageux, pour le reste, c'est un mufle !
Dans ce premier tome de la série "La poussière du Temps", nous suivons Jeanne et Maurice Dionne pendant leurs premières années de vie commune. J'avais déjà beaucoup d'affection pour l'écriture de Michel David dont j'avais aimé plusieurs romans ; une fois encore le charme a opéré, j'ai adoré suivre et m'attacher à Jeanne la courageuse et brave jeune femme de la campagne venue s'installer en ville avec son jeune époux, pleine d'espoir dans l'avenir. J'ai adoré aussi détester son "tête à claque" de mari, j'ai aimé énormément le langage de l'auteur, qui nous donne l'impression qu'il nous raconte l'histoire plus qu'on ne la lit.
Bref, j'ai aimé ce roman, et je n'ai qu'une envie, me plonger dans le second volet de cette série, pour savoir ce qui va advenir de Jeanne et de sa famille
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Clemenec
  20 août 2014
Mon tout premier roman de Michel David. Je ne le connaissais pas du tout mais quelle fut ma découverte ! Une très belle découverte ! J'aime la plume de cet auteur, qui malheureusement est décédé. Les personnages sont très attachants, c'est tellement bien décrits qu'on a l'impression de faire partie de cette saga, et heureusement que c'est une saga, car on a du mal à se détacher de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          60
bebi
  03 août 2018
Jeanne a rencontré Maurice, alors qu'elle se rétablissait de l'appendicite. Elle vient de la campagne, lui est né à Montréal. Pourtant, c'est le coup de foudre.
Après le temps de fréquentation, ils se marient, et s'installent avec la mère de Maurice, dans un petit appartement, à Montréal. C'est alors que Maurice a dévoiler son véritable caractère, qui est loin d'être toujours plaisant.
Au fil des années, des naissances agrandissent la famille, et Jeanne doit souvent faire preuve d'astuce pour arriver à vêtir correctement ses enfants.
Maurice, quant à lui, travaille et ils louent finalement un appartement dans lequel ils vivent aussi bien qu'ils le peuvent.
C'est la troisième saga familiale de Michel David que je dévore ! Depuis l'époque où j'avais découvert, adolescente, la série des filles de Caleb, d'Arlette Cousture, j'ai un véritable faible pour ces romans québécois.
Michel David nous emmène cette fois dans les années 40 et 50, à une époque plus récente donc que dans les deux autres séries que j'ai lu. Et cette fois, nous n'évoluons pas à la campagne, mais à Montréal même, grande ville canadienne. Après ma lecture, je me suis un peu documentée. J'aime toujours découvrir la véritable histoire des lieux où sont plantés les décors de mes lectures. Dans le cas présent, c'est un endroit qui n'a plus du tout le même visage. Les rénovations, les démolitions, et les constructions ont redessiné un nouveau profil à ce petit quartier bien sympathique. Mais au hasard de mes promenades sur le net, je suis tombée sur quelques témoignages de personnes ayant vécu dans ce quartier à cette époque. Je peux donc dire que l'histoire de Jeanne et Maurice est d'un réalisme touchant !
Jeanne est, comme toutes les mères de famille de ces romans, une femme remarquable de courage, de prévenance, d'énergie et de bienveillance. Malheureusement pour elle, elle est tombée sur un mari irascible et égoïste, qui n'en fait qu'à sa tête. A quelques exceptions, les annonces de grossesse et de dépenses sont toujours très mal accueillies, et les récriminations sont nombreuses. Ce couple me fait un peu penser à celui de la série Un bonheur si fragile, d'ailleurs.
J'ai lu ce premier tome avec un énorme plaisir, me plongeant dans l'histoire de ce jeune couple avec délice. En leur compagnie, j'ai entendu les jeux des enfants, senti la poussière des rues, et la chaleur de l'appartement.
Je vais attendre le second tome avec une très grosse impatience !
Lien : http://au-fil-des-pages.be
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marigold
  16 avril 2015
Malgré la vie rude qu'elle mène à Montréal, Jeanne reste débout et fait tout pour pouvoir joindre les deux bouts. Il faut dire que Maurice, son mari, ne l'aide pas beaucoup....
Une saga comme je les aime! Des valeurs familiales fortes, une femme dévouée à ses enfants. Un bel exemple pour nous aujourd'hui, qui avons tout....
Commenter  J’apprécie          30
SLeveille
  08 septembre 2010
On ne peut pas dire que c'est un grand roman, l'écriture est simple et même si l'auteur tente d'utiliser des mots dont l'usage n'est pas courant, ça n'en fait pas un grand auteur loin de là. On perçoit, dès le premier tome, qu'il s'agit d'un roman basé sur la vie de l'auteur et on peut même affirmer qu'il est personnifié par Paul. Toutefois, pour les lecteurs de cette génération, ce sont des souvenirs encore récents qui sont ainsi racontés.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Annabelle31Annabelle31   17 janvier 2017
Même si le coût de la nourriture ne cessait d'augmenter, il refusait obstinément de lui allouer un dollar de plus par semaine pour l'épicerie. Il encaissait pourtant sans aucune gêne l'argent des allocations familiales chaque mois. A ses yeux, sa femme étant toujours parvenue à s'arranger avec la somme qu'il lui donnait, il ne voyait pas pourquoi elle ne pourrait pas continuer indéfiniment à réaliser les mêmes miracles d'ingéniosité. Qu'elle consacre l'argent gagné à coudre pour les voisines à boucler son budget ne le dérangeait pas. Il ne voulait même pas le savoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   19 janvier 2017
Paul se retrouva assis derrière le premier pupitre d'une rangée, face à un grand tableau noir et à faible distance de l'estrade sur laquelle était installé le bureau de l'institutrice. Bien qu'un peu dépaysé par ce grand local peint en deux teintes de vert, il fut heureux de prendre possession, ce matin-là, de ses premiers livres de classe. Pour lui, une grande aventure venait de commencer.
Commenter  J’apprécie          10
MarigoldMarigold   16 avril 2015
- On va s'arranger, déclara sa femme, pleine de confiance. Je vais m'organiser pour les faire tenir tranquilles tous les six...

Sur le coup, Maurice ne réagit pas. Il lui fallut quelques secondes pour réaliser la portée de ce qu'il venait d'entendre.

- Tous les six?
- Tous les six, répéta Jeanne, à mi-voix.
- Calvaire! Viens pas me dire qu'il y'en a un autre en route?

Jeanne se contenta de hocher la tête. Son mari ferma les yeux un instant, comme assommé par la nouvelle.

- On s'en sortira jamais, finit-il par dire encore une fois, sur un ton découragé.
- On n'a pas le choix, fit Jeanne, réaliste. On va l'accepter, comme on a accepté les autres. Le bon Dieu va nous aider.

p.438
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   17 janvier 2017
Après quelques minutes passées à échanger des nouvelles sur leur santé respective et sur les membres de la famille Dionne, Berthe empoigna son accordéon pour le plus grand plaisir des enfants et elle se mit à jouer des airs entraînants Peu à peu, des voisins s'installèrent à leurs fenêtres ou sur leur balcon pour profiter de l'aubaine.
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   18 janvier 2017
Après quelques minutes de recherches, les Dionne découvrirent l'endroit où Gustave Sauvé stationnait ce qu'il appelait sa «voiture à patates frites », une sorte de camionnette vitrée transformée en casse-croûte roulant spécialisé dans la cuisson de frites et de hot dogs. De petites ampoules multicolores en ornaient la façade. Gustave avait stationné sa voiture dans la cour arrière d'une maison à deux étages assez délabrée. Comme cette cour non clôturée longeait une petite rue assez fréquentée, la clientèle avait directement accès à ce restaurant sur roues.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Michel David (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel David
Un bonheur si fragile T04: Les amours de Michel David aux éditions Kennes
1921. Son mari décédé, Corinne se retrouve seule pour exploiter la terre familiale. Encore une fois, elle fera face à l'adversité avec le caractère qu'on lui connaît. Heureusement, Philippe et Norbert s'investissent davantage ; Madeleine, elle, réalise le rêve de sa mère en devenant institutrice alors qu'Elise est attirée par la vie au couvent. de leur côté, Gonzague et Henri Boisvert sont toujours aussi détestables. Si le premier est de plus en plus bourru avec l'âge, le second rêve d'un bel héritage. Il y a aussi les amours : Philippe s'entiche de la petite Cécile Melançon, tandis que Madeleine reçoit la grande demande de Léopold. Voyant les projets de ses enfants prendre forme, Corinne se sent de plus en plus seule. Les voisins célibataires sauteront-ils sur l'occasion pour se rapprocher de la jeune veuve ? Corinne trouvera-t-elle enfin le bonheur tant espéré ?
http://www.lagriffenoire.com/1681-romans-un-bonheur-si-fragile-les-amours-vol4.html
Un bonheur si fragile Tome 1: L?Engagement de David Michel aux éditions
Alors que fidélité, piété et esprit de travail sont des vertus encouragées par le clergé tout-puissant, Corinne Joyal, issue d'une famille dont les membres sont liés par l'amour et l'esprit d'entraide, n'aurait jamais cru qu'en épousant Laurent Boisvert, elle allait faire son entrée dans une famille où l'argent et l'égoïsme sont rois. Dès les premiers mois de vie commune, Corinne découvrira rapidement que le fils de Gonzague Boisvert est un homme irresponsable et un coureur de jupons. Pendant cette première année de vie commune, elle fera néanmoins des rencontres avec des personnages colorés et attachants comme Rosaire, un adolescent orphelin, Juliette, la soeur de Laurent, et Wilfrid Boucher, le grand-père de son mari. Au fil des mois, la jeune femme, d'abord considérée comme une étrangère dans son nouveau village d'adoption, apprendra à se défendre autant des excès de son mari, qui aime bien prendre un verre, que de l'avarice de son beau-père, un homme rongé par l'ambition et en lutte ouverte avec le curé de la paroisse. À l'automne 1900, Laurent quitte le village plusieurs mois pour le chantier. Il apprendra alors que sa femme est enceinte et, pas prêt à affronter les responsabilités paternelles, il ne reviendra pas à la maison à la fin de cette première partie. Reviendra-t-il dans le tome 2 qui se déroulera en 1901 ou a-t-il fui à jamais?
http://www.lagriffenoire.com/52196-divers-litterature-un-bonheur-si-fragile-t01---poche.html
Vous pouvez commander Un bonheur si fragile T04 sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1737 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre