AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782020542838
527 pages
Seuil (17/04/2002)
3.81/5   27 notes
Résumé :

Pic de la Mirandole, c'est d'abord un nom chargé de poésie et de mystère, derrière lequel on trouve la silhouette d'un jeune prodige, étoile filante du Quattrocento italien, comblé de tous les dons. Mais il disparaît à trente et un ans dans des circonstances étranges, au moment même où la cité de Florence, où il s'est épanoui, bascule dans le chaos, entraînant avec elle la première Renaissance. Catherine David imagine ses derniers jours au fond d'une ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
TheWind
  15 mars 2020
C'est en m'intéressant à Léonard de Vinci puis à Savonarole et enfin aux Borgia que j'ai découvert l'existence de Pic de la Mirandole. Mais c'est surtout grâce à Bazar qui m'a conseillé cette biographie romancée que j'en sais maintenant un peu plus sur ce personnage hors du commun. ( Merci Alex !)
Si le jeune Giovanni était né au XXIè siècle, on l'aurait sans nul doute qualifié dans le jargon actuel d'EIP, à savoir d'enfant intellectuellement précoce.
Ce génie, né dans une famille de petits seigneurs féodaux, montra très tôt des capacités intellectuelles prodigieuses : lecture, mémoire, apprentissage des langues et soif de savoirs.
Sa mère voulut en faire un prêtre. Il en décida autrement. Il deviendra philosophe et fréquentera les plus grands esprits de son temps.
Si l'ouvrage de Catherine David permet de donner un certain éclairage sur la vie de Jean Pic de la Mirandole, il donne aussi aux lecteurs un fabuleux moment de lecture. le personnage est attachant, l'époque de la renaissance italienne passionnante et on s'y plonge avec délectation. D'autant plus que la narration ne suit aucune linéarité temporelle et dévoile ça et là bien des petits bouts d'intrigues qui donnent envie aux lecteurs d'en savoir un peu plus !
Cette biographie romancée laisse cependant le lecteur sur sa faim...Le mystère qui entoure la mort précoce du jeune Jean Pic de la Mirandole reste entier. Catherine David en donne sa propre interprétation, sans pour autant occulter celle donnée par les historiens.
Si le portrait dressé de la Mirandole par Catherine David est passionnant à suivre, il donne également un aperçu de ce que fut un autre personnage de cette époque : le moine Savonarole, prédicateur fou qui remua les foules et transforma la magnifique Florence en dictature...
J'avais lu récemment une biographie de Max Gallo sur Savonarole qui m'avait bien déçue. Ici, ce personnage complexe prend toute sa dimension et révèle petit à petit et de manière subtile sa monstruosité...
Vous l'aurez compris, cette lecture fut passionnante pour moi, même si par moments, certaines notions de philosophie ou de théologie m'ont un peu échappé.. Mais qu'importe !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          385
andras
  05 mars 2016
Pic de la Mirandole (1463-1494) était un philosophe et humaniste italien qui, très jeune, força l'admiration de ses pairs dans toute l'Europe par son érudition et sa capacité à discuter de tous les systèmes philosophiques et religieux connus (ou méconnus) en cette fin du XVe siècle. Il rêvait de réaliser une synthèse entre les thèses de Platon et celles d'Aristote. Ce roman très documenté nous raconte sa vie et en particulier la confrontation qu'il eut (ou qu'il put avoir) avec Savonarole lorsque celui-ci appela les Florentins à brûler les "mauvais" livres. Humanisme contre fanatisme, cette histoire n'est pas sans échos encore aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          70
BazaR
  04 juillet 2013
Je suis mitigé.
Certains aspects m'ont beaucoup plu: les éléments historiques et culturels, l'atmosphère effrayante de la ville sous la coupe de Savonarole, le parti-pris de l'auteur en faveur de l'humanisme.
D'autres m'ont déçu: la construction en flash-back, les dialogues naïfs qui ne collent pas aux personnages, la longueur.
Je suis passé souvent d'un état proche de l'ennui à un intérêt profond.Roman irrégulier donc.
Commenter  J’apprécie          32
melodbellaisa
  04 mars 2020
Génie précoce auréolé de mystère, amoureux de Dante et d’Homère ,Pic de la mirandole a tous les dons : la beauté et l'éloquence qui font se pâmer les femmes, une mémoire prodigieuse... et le destin d'un héros. Face au moine fanatique Savonarole, il défend les trésors de la Renaissance italienne contre la folie du bûcher. Mais peut-on éteindre un incendie avec de belles paroles ?
Commenter  J’apprécie          10
cici899
  06 mai 2016
J'ai trouvé ce livre très intéressant, bien qu'assez long. Les nombreux flash-back étaient difficiles à remettre en place dans le fil de l'histoire et certaines périodes étaient un peu creuses.
Cette biographie romance m'a permis d'en apprendre plus sur la Renaissance italienne au travers des différents personnages présents.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
AuroraeLibriAuroraeLibri   29 mars 2016
Tu demandes ce que sont les livres? Ce sont les vivants vaisseaux de l'esprit. Ils transportent à travers la haute mer du temps, la parole des Anciens. Les livres sont plus puissants que la destinée, mais ils sont aussi très faibles, plus faibles qu'un oiseau, plus vénérables qu'un enfant. Ils se laissent martyriser sans protester, c'est pourquoi nous leur devons respect et protection. Nos livres ne nous appartiennent pas. Ils comptent sur nous pour les garder en vie et les transmettre à la génération suivante, enrichis, plus nombreux. Les livres, comme les hommes, s'engendrent l'un l'autre mais ne se ressemblent pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AuroraeLibriAuroraeLibri   27 mars 2016
Pardonnez-moi d'insister sur ce point, mais c'est à mon avis le propre d'un esprit étroit que de rester enfermé dans un seul Portique, une seule Académie, un Dogme unique. Car la vérité a mille visages, aussi divers, aussi splendides que les fleurs dans la campagne, et chaque penseur, dans l'Histoire, lui a donné une forme inimitable, une saveur à nulle autre pareille, une odeur, une atmosphère. (...)
Le grand Océan, avec ses courants, ses ressacs puissants, ses tourbillons invisibles, ses mystérieux habitants, n'est-il pas contenu dans une larme d'enfant?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AuroraeLibriAuroraeLibri   29 mars 2016
Pic de la mirandole était ici chez lui, au contact du vaste univers, heureux d'appartenir à la communauté humaine, de participer jour après jour au miracle de la Création. (...)
Ici, il n'était plus seul. Le souffle des pensées peuplait l'espace. Les siècles s'animaient d'une lueur sacrée. La mémoire des hommes reposait à l'abri d'un bâtiment solide, sous les reliures dorées, incrustées de gemmes. Les milliers de phrases qui chuchotaient dans la quiétude des pages fermées ne formaient-elles en réalité qu'une seule immense phrase, comme il en avait été toujours persuadé?
Pour Pic de la Mirandole, la vérité première avait volé en éclats au moment de la Création du monde. Semblable au corps démembré d'Osiris, elle s'était répandue, telle une poussière sacrée, sur l'ensemble des mondes. Elle avait déposé partout des étincelles qui s'étaient fichées dans le coeur des vivants et dans la conscience des hommes. Pic tenait pour assuré que toutes les philosophies, toutes les religions contenaient une parcelle, une écharde de la vérité. Le problème survenait quand les hommes, voyant cette écharde, croyaient contempler le Tout. Ils devenaient stupides au moment où ils croyaient toucher Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheWindTheWind   14 mars 2020
Sa passion coupable l'avait conduit dans l'Enfer de Dante. " Je vins en un lieu où la lumière se tait, mugissant comme mer en tempête... Là sont les cris, les pleurs, les plaintes..."
Commenter  J’apprécie          123
AuroraeLibriAuroraeLibri   27 mars 2016
...partout où il m'emporte, j'arrive en passager du vent...
Je ne suis qu'un voyageur, un modeste amant de la sagesse, qui n'appartient à aucun pays et que nulle doctrine ne peut enfermer. Qui suis-je donc pour choisir, pour décider que telle doctrine est juste, que telle autre est mensongère, qui suis-je pour démêler le bon grain de l'ivraie? Je me suis donné pour but de rechercher la sagesse sous ses divers déguisements, dans ses retraites les plus mystérieuses, parfois les plus lointaines. Je me suis donner pour principe de ne jurer sur la parole de personne, de ne m'affilier aux doctrines d'aucun, mais de me fonder sur tous les maîtres en philosophie, d'examiner toutes les positions et de connaître toutes les familles. Telle est ma croyance : on ne peut choisir une voie parmi d'autres, si l'on n'a d'abord acquis une connaissance approfondie de toutes les voies possibles.
...et voilà pourquoi je ne suis et ne serai jamais qu'un éternel étudiant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Catherine David (1) Voir plusAjouter une vidéo

Littérature
Emission publique présentée par José ARTUR consacrée à la rentrée littéraire en compagnie des critiques, Jean Didier WOLFROMM, Jean François JOSSELIN, Françoise XENAKIS, et Jean Jacques BROCHIER. Les premiers romans : - à 03' : "Le charme noir" de Yann QUEFFELEC (Gallimard) - à 07'50" : "L'Océan miniature" de Catherine DAVID - à 09'03" : "Escalier c" de Elvire MURAIL - à 13' : "La...
autres livres classés : biographie romancéeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2480 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre