AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848650982
Éditeur : Sarbacane (15/03/2006)

Note moyenne : 2.8/5 (sur 10 notes)
Résumé :
L'avis de Ricochet
François David et Géraldine Alibeu associent leur talent pour nous offrir un album d'une belle force sur le rejet et l'exclusion. Ils nous content ici l'histoire d'un village où on n'aime pas les chats. Et la présence d'un spécimen du genre dérange. " Qu'il déguerpisse! Et vite !" clament les habitants. C'est sans appel : le chat est contraint à partir. Il finira par s'exécuter et les habitants trouveront alors une autre victime. Un récit t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Ophelien
06 août 2014
Je vais d'abord commencer par les dessins. Ils sont un peu absurdes et m'ont légèrement fait penser à des peintures de Dali, où les proportions sont parfois démesurées. J'ai trouvé que parfois les dessins faisaient même peur, quand on voit des habitants dans leurs maisons sombres et on aperçoit que leurs yeux jaunes perçants. Les personnages sont à moitié humains à moitié animaux, ce qui donne un effet étrange...
Je vais parler de l'histoire maintenant. Un chat habite une ville où on n'aime pas les chats. Mais vraiment. On déteste ces chats, ils nous agacent, alors on brûle leurs maisons, on les torturent, on les tuent. Alors le chat s'en va au pays où on aime les chats pour ne plus être importuné.
Voilà l'histoire. Je me suis dit : c'est quoi ce truc ? J'ai trouvé cette histoire très violente surtout pour les enfants. Je ne pense pas qu'ils puissent en tirer une leçon, car il n'y a pas vraiment de leçon dans cet album. On exclue un personnage qui ne nous ressemble pas de manière violente, personne au final ne s'en soucie et ça se termine sur une atmosphère pesante.
On apprend rien, et on reste suspicieux. Je me mets à la place d'un enfant qui n'aime pas un camarade (mettons) et je lis cette histoire, je me dis : Tiens et s'y on l'excluait encore plus ce camarade ?
Il faudrait vraiment que ce livre soit lu avec accompagnement pour qu'une "grande personne" explique que ce n'est pas bien. Vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
MIOP
09 février 2012
Géraldine Allibeu et François David mettent en commun leurs compétences pour nous faire découvrir un album extraordinaire basé sur le rejet, la haine de l'autre et l'exclusion. L'histoire se passe dans un village : le lieu est pointé sans innocence. le récit commence fort dans le verbe et tout en graduation, avance vers une montée du racisme, cette logique sans raison qui s'emballe et se nourrit toute seule.
Géraldine Allibeu illustre cet ouvrage avec des peintures à l'huile et du papier découpé sur bois. Des personnages mi-hommes - mi-bêtes, aux regards expressifs sont peints sur de grandes feuilles doubles où la couleur ocre domine, nous renvoyant ainsi à notre bonne vieille terre.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
CandyLadyCandyLady10 mai 2012
Maintenant, ici, on est tranquilles. Tout est pareil. Tout se ressemble. Tout le monde est identique. Enfin!
Commenter  J’apprécie          30
Video de François David (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François David
François David. Premiers poèmes pour tous les jours.
autres livres classés : intoléranceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Un Beau Jour

Comment s'appelle le maître du chien?

José
Jean Michel
Black M

8 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Un beau jour de François DavidCréer un quiz sur ce livre