AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781935558200
384 pages
Éditeur : Riviere blanche (01/05/2010)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Le monde est une illusion fragile, ami lecteur. Ferme les yeux et il n’en reste rien. Seule compte L’IMPORTANCE DE TON REGARD.

Des marins condamnés à s’entretuer dans des glaces éternelles ; des jeunes qui tunent leur corps comme une voiture ; une population absorbée dans un jeu en ligne tentaculaire ; des guerriers qui atteignent la pureté en brûlant leurs souvenirs ; Arthur, Guenièvre et Merlin en pleine crise d’identité…

Dix-sept nou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
meygisan
  02 novembre 2020
Lionel Davoust est une énigme pour moi. de lui, j'ai lu le premier tome des Dieux sauvages ( dont les deux tomes suivants attendent bien sagement dans ma bibliothèque), La volonté du dragon, et Port d'âmes, me suis procuré la trilogie Leviathan, et aujourd'hui j'ai lu ce recueil de nouvelles, L'importance de ton regard, dont l'illustration est tout simplement magnifique.
Lionel Davoust est une énigme car je n'ai encore rien compris à ce qu'il raconte. Je me laisse simplement porté par ses mots, ses histoires, ses ambiances, toujours avec un plaisir sans équivoque possible. Mon rapport à ces textes demeurent de l'ordre du ressenti, de la "portance", du transport. Je me laisse guidé et emmené où il veut... sauf que je ne comprends rien..! Mais est ce utile de comprendre?
La totalité des nouvelles qui constituent ce recueil m'ont apporté des émotions, m'ont fait voyager, m'ont fait rire, m'ont effrayé voire même terrifiée. La seule à laquelle j'ai capté quelque chose et qui m'a particulièrement touché et parlé est celle qui donne son titre à ce livre. Et c'est également le seul texte qui soit un roman court, une novella. le sujet de ce récit m'a particulièrement attiré, sans doute par ce qu'il traite de l'emprise des écrans et de toute la sphère virtuelle sur nos vies, parce qu'il renvoie à une réalité bien présente et une actualité, ainsi qu'à une préoccupation personnelle. En effet, je ne compte plus les discussions avec mes ados de beaux fils, qui sont embarqués à fond derrière leurs écrans et leurs jeux vidéos, et leurs réseaux sociaux... L'importance de ton regard m'a interpellé sur ce plan parce qu'elle renvoie quelque chose de fort et de préoccupant, et surtout parce que Lionel Davoust pousse le bouchon à son extrême. Il raconte simplement comment la virtualité pourrait submerger la réalité jusqu'à l'oblitérer complètement. le dénouement de ce court roman est tout simplement terrifiant, et nous permet de comprendre la logique du titre. Existe t'on réellement lorsque plus personne de nous regarde, lorsque plus personne ne nous considère, lorsque plus personne n'est là pour attester de votre existence? la fin n'est pas une surprise en soi, on la sent venir mais elle est tellement bien amené par son auteur qu'elle vous pète quand même en pleine figure.
Alors voilà, je continuerai de lire Lionel Davoust, je persiste et je signe, même si le mystère de ses mots demeure, même si je ne comprends rien, parce que je sens au fond de moi qu'il me parle...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
BEBELLE
  14 octobre 2012
Commenter  J’apprécie          10
BEBELLE
  14 octobre 2012
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
meygisanmeygisan   12 octobre 2020
Les mouettes sont des salopes.Elles harcèlent le pêcheur pour avoir à bouffer, et s'il ne se dépêche pas de rejeter les prises dont il ne veut pas, elles font exprès de lui chier dessus.
Commenter  J’apprécie          30
meygisanmeygisan   12 octobre 2020
Pour Barnabé, le bruissement des arbres libère toujours une richesse insoutenable d’harmoniques individuelles, à mesure que chaque feuille se frotte à ses voisines, ou s'enroule autour des vrilles des courants d'air. Pour Barnabé, la pétarade d'un scooter descendant la rue a toujours l'énergie d'un solo de guitare hard rock. Pour Barnabé, la sonnerie du téléphone tranche toujours la sérénité silencieuse du bureau comme un couteau sublime, s'enlace comme une violente maîtresse aux grattements des stylos sur les bloc notes, aux crissements des fauteuils, aux cliquetis hésitants des claviers d'ordinateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meygisanmeygisan   09 octobre 2020
Un règne en enfer vaut mieux que deux tu l'emporteras au paradis.
Commenter  J’apprécie          40
meygisanmeygisan   12 octobre 2020
Quand toute la musique du monde vous agresse sans arrêt, vous ne ressentez pas le besoin de composer quelque chose de différent.On vous force déjà à tout entendre. Tout sans exception.
Commenter  J’apprécie          00
meygisanmeygisan   09 octobre 2020
Il y a des gars comme ça, tellement casse cou que la Providence protège rien que pour voir quelle prouesse stupide ils vont oser tenter ensuite.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Lionel Davoust (39) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lionel Davoust
Enregistrement du jeudi 11 juin 2020 dans le cadre du colloque universitaire des Imaginales : « Game of Thrones, nouveau modèle pour la fantasy ? ».
Table ronde animée par Stéphanie Nicot. Avec Emmanuel Chastellière, Lionel Davoust, Silène Edgar, Estelle Faye et Aurélie Wellenstein.
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Trilogie "Léviathan", de Lionel Davoust

Comment se nomme le personnage principal?

Anaël Petersen
Michaël Williamson
Michaël Petersen
Michel Ardisson

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Lionel DavoustCréer un quiz sur ce livre