AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de domisylzen


domisylzen
  19 juin 2016
En 1878, nait à Gori en Géorgie, celui qui deviendra plus tard Staline mais que tout le monde appelle Sosso. Quelques années plus tard, dans la même rue naitra l'arrière grand-père de l'auteure Joseph Davrichachvili ou Davrichewy. La ressemblance entre les deux hommes est frappante, de plus la mère de Sosso travaille pour le père de Joseph, alors préfet de Gori, et, est plus ou moins séparer d'avec son mari. Demi-frère ? Kéthévane le laisse supposer.
Dans cette biographie romancée nous sommes entrainés dans le Caucase à la fin du dix-neuvième siècle, à l'époque ou le Tsar est encore en place et le peuple traine dans la misère et crève la faim. On suivra les deux Joseph de la prime enfance au début de leurs vies d'adultes, de leurs différences et de la haine réciproque qui les anime.
Une histoire qui m'a tout de suite séduite, malgré ma réticence à me passionner pour la vie des dictateurs. Un style d'écriture sans fioriture, pas de blabla inutile rende la lecture vivante et emballante. Comme l'auteure n'a plus personne pour répondre à ses questions, elle a choisi la forme romancée pour combler les trous qu'il y a parmi toutes ses recherches.
Un livre fort intéressant et riche d'enseignements car on y côtoie certains des acteurs qui participeront, bien plus tard, à la révolution Russe.
Commenter  J’apprécie          410



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (36)voir plus