AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782882504647
Noir sur blanc (13/04/2017)
3.5/5   2 notes
Résumé :
Klop Ustinov fut sans doute l’agent secret le plus ingénieux du Royaume Uni. N’ayant jamais reçu le fameux « permis de tuer », il devint maître dans l’art de raconter des fables, déroutant ses ennemis et les amenant à lui révéler leurs secrets les plus sombres.
De l’accession des nazis au pouvoir à la guerre froide, il parvint à s’insinuer dans la confiance de ses adversaires les plus redoutables, chefs de la Gestapo, commissaires soviétiques et autres espion... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
palamede
  11 juin 2017
Séducteur impénitent, petit mais doté d'une forte personnalité, Klop Ustinov, le père de Peter, a des ancêtres russes, polonais et abyssiniens, certains d'entre eux étant des juifs convertis au protestantisme.
En 1914, Klop s'engage du côté de l'Allemagne puisqu'il est allemand - bien que né à Jaffa en Palestine - depuis que son père, un noble russe, a émigré dans ce pays. Autour de 1920, Klop devenu journaliste a rejoint sa famille en Russie et espionne pour les Allemands. Par la suite, en partie parce qu'elle représente un moyen d'échapper à la Russie post-révolutionnaire, il épouse Nadia, une Russe qui deviendra une peintre reconnue, et s'installe avec elle à Londres. Klop qui travaille toujours pour un journal allemand est désormais un citoyen britannique qui collabore avec les services secrets anglais, motivé par son hostilité à Hitler.
C'est l'époque où, avec l'entregent et l'habilité qui sont les siens, Klop joue un rôle important dans la tentative des Anglais d'éviter la guerre avec l'Allemagne en neutralisant Hitler avec la collaboration de certains de ses proches et de généraux dissidents allemands. Homme habile, Klop l'est également dans les prémices de la guerre froide, au moment du revirement des hommes politiques britanniques et Américains redoutant la menace communiste, pour aider à forger de nouvelles alliances et à en rétablir d'anciennes.
C'est donc le portrait d'un personnage hors du commun que fait Peter Day, mais aussi une analyse fouillée - qui s'appuie sur des archives récemment ouvertes - des dessous de la politique internationale avec le travail des services secrets, espionnage et contre-espionnage, pendant les deux derniers conflits mondiaux et la guerre froide. Un ouvrage instructif et attrayant dont je remercie Babelio et les Éditions Noir sur Blanc de me l'avoir fait découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
Zakuro
  19 juin 2017
Nom de code  U 35. Identité : Jona Ustinov dit Klop. Mission : séduire et brouiller les esprits.
Klop Ustinov de nationalité allemande naturalisé anglais en 1935 est un personnage singulier qui échappe à toute étiquette.
Comme son homologue de fiction, l'agent 007, créé par l'un de ses contemporains espions, Ian Fleming, Klop aimait séduire et fréquentait les salons mondains et le milieu artistique de l'entre deux guerres.
Pour espionner.
« Son camouflage était l'art de divertir et d'amuser, son arme la plus puissante était son envoûtant talent de conteur » .
Raconteur d'histoires, Klop fascinait son auditoire et les personnalités politiques les plus influentes du moment, il gagnait ainsi leur confiance et leur faisait prendre des décisions même celles dénuées de bon sens.
Un héro, Klop, un personnage fascinant et pourtant il garde ses secrets. Comme le dit son biographe anglais Peter Day, il aurait préféré mourir que tirer profit des multiples secrets qu'il détenait. L'argent et la notoriété ne figuraient pas au rang de ses motivations. Klop Ustinov s'amusait tout en détenant des informations qu'il volait au cours de ses missions dans l'intérêt de la nation qu'il défendait.
L'ouvrage de Peter Day, spécialisé dans la recherche d'archives ayant trait à l'histoire des conflits et à l'espionnage, regorge de détails et de précisions sur cette période de conflits en Europe. On y lit également quelques témoignages précieux de son fils, Peter Ustinov.
J'ai appris énormément sur l'existence des cellules de renseignements, l'histoire des conflits et sur les plus hautes personnalités qui gravitaient autour de Klop, mais en fin de compte de Klop lui-même pas grand-chose.
Il reste un mystère. Il faisait de la vie une loterie, traçait des arabesques sans rien perdre de sa personnalité magnétique, audacieuse et effrontée. Au service de Sa Majesté.
Un grand merci à Babelio et aux éditions noir sur blanc pour m'avoir fait découvrir cet ouvrage dans le cadre de Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
virginiedelattre
  23 juin 2017
Tout d' abord un grand merci aux éditions Noir sur blanc et à Babelio pour la découverte de cette biographie époustouflante. Quel personnage, quel destin!
S 'il avait été un personnage de film, on aurait pensé que le scénariste à un peu forcé le trait!
Jova von Ustinof, surnommé klop (punaise de lit) par son épouse (notre personnage ayant eu une vie particulièrement riche en conquêtes); né dans une famille aristocratique aux origines multi culturelles, amoureux de la vie et des femmes, séducteur, voyageur, va mettre ses talents multiples au service de son pays....d' abord dans l 'armée. Puis conscient de son talent de "beau parleur", éloquent, virtuose dans l' art de la manipulation, virtuose dans l' art d' arriver à ses fins il va mettre ses dons au service de son pays, pour les services secrets. Il côtoiera les plus grands de ce monde, les plus riches, les distrayant, les amusant, les amenant à livrer tout type d' information, vivant à leur côté pour mieux savoir, les emmenant là où lui en a envie. "Sous son nom de code U35, sa mission était de séduire et de brouiller les esprits".
Ce livre est passionnant, cette existence est fabuleuse, riche, dangereuse... on y côtoie les contemporains prestigieux de Klop tels que Tolstoï, H. G. Wells, on pénètre les coulisses, les rouages des services secrets, leur fonctionnement....c' est passionnant.
Le récit malgré la complexité des faits reste fluide, clair; fruit de longues années de recherche de la part de l' auteur.


Lien : http://biblioado.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
palamedepalamede   08 juin 2017
Dans la faune qui fréquentait Lisbonne fin 1943 se trouvait Karl Buchholz, l'un des marchands de tableaux favoris d'Hitler. Le Führer l'avait autorisé à revendre des œuvres d' " art dégénéré " qui avaient été confisquées. En 1937, Hitler et Goering avaient organisé l'exposition de quelques sept cents exemples de créations modernes, parmi les milliers qu'ils avaient fait retirer des musées et galeries. Après avoir raillé et condamné les principaux artistes contemporains, ils détruisirent plus de mille œuvres mineures, déclenchant dans le monde entier une ruée d'amateurs d'art disposés à dépenser beaucoup d'argent pour sauver le reste de ce patrimoine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
palamedepalamede   02 juin 2017
Déjeuné avec Ustinov [père de Peter Ustinov], un ancien aviateur allemand... Il est l'auteur de cette brillante remarque : " il n'y aura pas de paix tant que des hommes n'auront pas appris que vivre pour son pays est une tâche plus noble et plus ardue que de mourir pour celui-ci. "
Commenter  J’apprécie          200

autres livres classés : guerre froideVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2596 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre