AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Zakuro


Zakuro
  19 juin 2017
Nom de code  U 35. Identité : Jona Ustinov dit Klop. Mission : séduire et brouiller les esprits.

Klop Ustinov de nationalité allemande naturalisé anglais en 1935 est un personnage singulier qui échappe à toute étiquette.
Comme son homologue de fiction, l'agent 007, créé par l'un de ses contemporains espions, Ian Fleming, Klop aimait séduire et fréquentait les salons mondains et le milieu artistique de l'entre deux guerres.
Pour espionner.

« Son camouflage était l'art de divertir et d'amuser, son arme la plus puissante était son envoûtant talent de conteur » .

Raconteur d'histoires, Klop fascinait son auditoire et les personnalités politiques les plus influentes du moment, il gagnait ainsi leur confiance et leur faisait prendre des décisions même celles dénuées de bon sens.

Un héro, Klop, un personnage fascinant et pourtant il garde ses secrets. Comme le dit son biographe anglais Peter Day, il aurait préféré mourir que tirer profit des multiples secrets qu'il détenait. L'argent et la notoriété ne figuraient pas au rang de ses motivations. Klop Ustinov s'amusait tout en détenant des informations qu'il volait au cours de ses missions dans l'intérêt de la nation qu'il défendait.

L'ouvrage de Peter Day, spécialisé dans la recherche d'archives ayant trait à l'histoire des conflits et à l'espionnage, regorge de détails et de précisions sur cette période de conflits en Europe. On y lit également quelques témoignages précieux de son fils, Peter Ustinov.
J'ai appris énormément sur l'existence des cellules de renseignements, l'histoire des conflits et sur les plus hautes personnalités qui gravitaient autour de Klop, mais en fin de compte de Klop lui-même pas grand-chose.
Il reste un mystère. Il faisait de la vie une loterie, traçait des arabesques sans rien perdre de sa personnalité magnétique, audacieuse et effrontée. Au service de Sa Majesté.

Un grand merci à Babelio et aux éditions noir sur blanc pour m'avoir fait découvrir cet ouvrage dans le cadre de Masse Critique.
Commenter  J’apprécie          232



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (20)voir plus