AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2917689099
Éditeur : Editions ActuSF (10/03/2009)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 15 notes)
Résumé :
L’Amérique de Thomas Day, où frayent dans un carambolage d’influences, le carton pâte fané d’une puissance passée, le road sign rouillé – moitié ensablé – qui indique le chemin de la Zone 51, le cool déjanté d’un Tarantino sous crack et l’ombre, découpée dans la lumière du couchant sur John Ford’s Point, de ce héros américain – la mâchoire carrée et le zygomatique en berne – qui regarde loin, vers l’horizon et la Frontière.


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
boudicca
  09 juin 2013
Avec « This is not America », les éditions Actu SF nous proposent comme à leur habitude un recueil de nouvelles très bref qui peinera probablement à séduire les lecteurs qui ne connaîtraient pas encore l'auteur mais qui, pour les autres, est une excellente occasion de découvrir quelques textes inédits. Guère objective dès qu'il est question de Thomas Day, j'ai bien évidemment beaucoup apprécié ce petit ouvrage qui se lit avec une déconcertante rapidité et dans lequel l'auteur nous offre un aperçu de l'Amérique telle qu'elle était/est/sera/aurait pu être. A travers ces trois nouvelles relevant tour à tour (ou simultanément) de la science-fiction, du fantastique et de l'historique, ce sont certains des événements, des personnalités ou des représentations les plus marquants ou les plus emblématiques de ce pays qui défilent devant les yeux du lecteur, le tout servi par le style cru et sans concession habituel de l'auteur. « Le cool déjanté d'un Tarantino sous crack », nous informe la quatrième de couverture, l'expression ne pouvait pas mieux convenir. Violence, drogue, délires psychédéliques, menace extraterrestre..., bref, Thomas Day n'y va encore une fois pas de main morte, mais cela fonctionne.
« Cette année là, l'hiver commença le 22 novembre » nous entraîne dans les États-Unis du début des années 1960 aux côtés de trois tueurs professionnels chargés d'exécuter des hommes soupçonnés d'abriter en leur sein un hôte extraterrestre. Leur dernier contrat ? John Fitzgerald Kennedy. Davantage que l'intrigue ce sont les personnages qui tirent ici leur épingle du jeu, tour à tour désespérés, drôles ou touchants. Changement de décor avec « American Drug Trip » où l'on suit les mésaventures d'un jeune paumé malheureux en affaires qui nous entraîne de délires en délires dans une succession d'Amérique toutes plus déjantées les unes que les autres. Malgré la dureté sous-jacente dans tous les écrits de l'auteur, le ton y est volontiers humoristique et donne lieu à des scènes et des dialogues particulièrement savoureux. Enfin, « L'Éloge du sacrifice » nous embarque dans la peau du futur président des États-Unis menacé par une puissance extraterrestre le faisant revivre le calvaire des plus grands héros de notre histoire afin de le pousser à rejoindre leur cause. La bataille des Thermopyles, le siège de Massada par les légions romaines..., la fan inconditionnelle d'histoire ancienne que je suis n'a pu qu'apprécier.
Un recueil de trois nouvelles qui ne chamboulera certes pas l'idée qu'on pouvait se faire de l'auteur mais qui ne manquera pas de satisfaire les lecteurs déjà acquis à Thomas Day qui nous offre comme à son habitude des textes violents, originaux et au combien captivants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
hellrick
  02 octobre 2019
Un bref recueil destiné aux fans de Thomas Day, lesquels seront aux anges devant ces textes dans lesquels on retrouve tout ce que l'on aime chez cet immense auteur: des intrigues délirantes, des personnages bien brossés et une écriture très personnelle et travaillée (allant d'un côté “littérature de gare” assumé à une vraie recherche stylistique). Et puis un ton, là aussi personnel et rapidement reconnaissable, où se mêlent critique caustique de la société, références à la pop culture (et ici plus spécifiquement à l'Amérique plus ou moins fantasmée) et humour décalé.
La première nouvelle (« Cette année-là, l'hiver commença le 22 novembre ») suit trois tueurs à gage chargés d'exécuter John Kennedy, soupçonné d'être un extra-terrestre infiltré. Un « road movie littéraire » avec alien, fusillades, théorie du complot et tous les éléments nécessaires à un divertissement rondement mené que n'aurait pas renié un Tarantino sous acide. On aime !
“American Drug Trip” pousse encore plus loin le délire avec ce pauvre Américain plongé dans une succession de mondes parallèles et qui finit par discuter avec un ours polaire à côté de sa voiture Rocco Siffredi. Jubilatoire, hilarant et cependant parfaitement maîtrisé, voici le meilleur texte du recueil et un petit chef d'oeuvre de nouvelle parfaitement ciselé dont les apparentes excentricités trouvent finalement une explication plausible.
Enfin, “Eloge du sacrifice” contraint le futur président des USA à revivre une série de batailles historiques, des Thermopyles à Massada et le confronte à un dilemme moral. Plus posé, plus grave, cette nouvelle, certes un peu en deçà des deux précédentes, clôt de belle manière un recueil tout à fait recommandable.
Composé de trois textes de longueur sensiblement équivalente (une quarantaine de pages), ce petit recueil constitue une jolie réussite pour les fans de l'auteur. THIS IS NOT AMERICA, This is Thomas Day ! Et c'est mieux ainsi.

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
elessar
  03 septembre 2014
Après avoir lu la ville féminicide dans l'anthologie des Utopiales d'il y a deux ans, il s'agit là du deuxième contact avec Thomas Day pour moi à travers ce recueil de 3 nouvelles qui aborde une Amérique fantasmé.
3 nouvelles et 3 époques, passé, présent (ou presque) et futur qui montre un certain visage de l'Amérique. Conspirationnisme, patriotisme, violence et sexe sont au rendez-vous.


Cette année-là, l'hiver commença le 22 novembre
Conspiration, extraterrestres, Histoire secrètes. Une nouvelle qui reprends l'assassinat de JFK et qui m'a rappelé quelques uns des meilleurs épisodes d'X-Files, c'était savoureux.
American Drug Trip
Ça commence comme les milles et une nuits, sauf que l'interlocuteur n'est pas le sultan, c'est un ours. Cette nouvelle est un gros trip sous acide au relents Dickien sauf que le style incisif de Thomas Day lui donne une saveur particulière. C'est délirant, complètement barré et ça m'a faire lâcher quelques éclats de rire qui ont du me faire passer pour fou dans le train. Ma préféré du recueil.
Eloges du sacrifice
C'est la nouvelle qui m'a laissé le plus perplexe. On suit le voyage virtuel d'un président des USA à travers l'histoire, et diverses incarnations de chefs qui ont du faire face à des situations désespérés.
Le tout dans le but de résister à une invasion extraterrestre. C'est bien raconté et très agréable à lire mais je ne suis pas certain d'en avoir saisi la finalité.
Le bilan est très positif et cette nouvelle incursion dans l'univers de Thomas Day sera suivi, pas de doute là dessus. J'ai passé vraiment un bon moment avec ces 3 textes qui sont au final très différents et qui valent vraiment le coup.
Lien : http://imaginelec.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ginnyzz
  28 septembre 2015
Bref, il s'agit d'un petit recueil de trois nouvelles SF, facile et rapide à lire. Petit bouquin distrayant, intéressant pour les amateurs du genre. Rien de plus à en dire.
Edité aux éditions ActuSF, collection Les 3 souhaits. Collection à creuser qui a l'air d'abriter quelques petites perles.

Lien : https://lyseelivres.wordpres..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
boudiccaboudicca   11 juin 2013
-Quoi qu'il arrive je ne raconterai rien aux journalistes. J'ai mis plus d'un an à croire que les méningeophages existaient et j'ai participé à plusieurs assassinats parce que je voulais que le citoyen américain ne sache rien de cette menace. J'aime l'idée que l'Amérique se couche et se réveille en ignorant tout de ces sangsues dégueulasses... Comment a-t-on pu croire que notre président était parasité par une de ces saloperies ? Faut être un con pour gober une merde pareille !
-Tu sais, moi j'avais voté Nixon, annonça Frenkel en rigolant.
-C'est pas marrant ! T'as fait péter la tête de J. F. K. T'as tué le rêve américain ! (Cette année là, l'hiver commença le 22 novembre)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
boudiccaboudicca   09 juin 2013
Je m'en doutais que je m'étais planté dans un cul-de-sac spatio-temporel ou dimensio-spatial. Un truc du genre impasse pour simplifier. Pas de télé. Donc aucune possibilité d'affronter Dark Vador au bras de la princesse Lindsey. Merde ! Et moi qui avais toujours rêvé de brandir un sabre-laser face à un ennemi asthmatique coiffé d'un drôle de casque en bakélite. (Amercian Drug Trip)
Commenter  J’apprécie          172
Videos de Thomas Day (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Day
Peter A. Flannery, en compagnie de Gilles Dumay, répond à nos questions concernant Mage de bataille (éd. Albin Michel Imaginaire) durant le festival Trolls & Légendes 2019.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3005 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre