AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782844208828
48 pages
Éditeur : Thierry Magnier (05/01/2011)

Note moyenne : 2.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
"Un matin gaétan L. ne sortit pas de son lit. Il demeura dans la chaleur un peu moite de la couette, à plat dos, le regard au plafond. A sa mère étonnée, il déclara : - Je suis le dernier orang-outan."
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Omegane
  05 mars 2013
Lorsqu'il annonce à se mère « Je suis le dernier orang-outan », Gaëtan prophétise à la fois son avenir et celui de toute une espèce. En effet, son aspect commence à changer, il ne prononce plus un mot et finalement, se transforme peu à peu en un véritable orang-outan. Dès lors, il n'est plus soigné comme une personne, mais, transféré dans une sinistre cellule du muséum d'histoire naturelle, il se met à dépérir, victime de ce que l'on qualifie d'empathie pathologique.
En utilisant le procédé de la métamorphose, Valérie Dayre éprouve les limites que l'humain pose entre lui et les autres animaux. Gaëtan, en devenant Pati-Pato, perd ses facultés intellectuelles, manifestées dans la parole ou l'écriture, montre des signes d'affection déroutants, et sombre dans un mal de vivre dont chacun peut observer les signes. La recherche des causes et des remèdes de sa maladie métaphorique autant que métamorphique moque la vanité d'une certaine science, et l'emballement médiatique autour de ce phénomène inédit, celle des engouements de masse, aussi éphémères que superficiels.
Un texte court, dense et poignant, qualités qui caractérisent cette collection originale, plébiscité par les jeunes lecteurs. On ne peut s'empêcher de penser au film de Patrick Rouxel, Green, sur la déforestation en Indonésie, et au regard d'infinie détresse de la petite guenon privée de raison de vivre.

Lien : http://libr.animo.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
kanarmor
  06 mars 2015
Un jeune garçon se transforme en orang-outan à la stupéfaction de ses parents, des scientifiques et du monde entier. Objet de médiatisation à outrance, il finira par être le dernier représentant de la race, décimée par un mal mystérieux. Et l'on finira, comme pour ses anciens parents, par perdre toute trace de lui.
Certes pas mal écrit, mais un bien curieux roman par son sujet et son traitement, et assez obscur quant au message que l'auteure a voulu faire passer ; A-t-elle voulu attirer l'attention sur notre relation, nous les hommes avec les animaux, la façon dont on les traite ? Est-ce également un réquisitoire contre les abus de notre société médiatique ?
Le manque de clarté du message doublé de l'étrangeté du propos, relevés également par mes filles qui ont lu le livre (pourtant de grandes lectrices), en font selon moi, un livre raté.
Commenter  J’apprécie          50
PetiteNoisette
  04 janvier 2018
Encore un livre de la collection Petite Poche qui me laisse perplexe. Décidément, je ne suis pas tomber sur une bonne série cette fois.
Le jeune Gaëtan L. se transforme en quelques jours en orang-outan. Personne ne comprend ni comment ni pourquoi, malgré la multitude d'analyses médicales. Il fait la Une des journaux et des réseaux sociaux, tout le monde parle de son cas extraordinaire. Et puis un jour tous les autres orang-outan meurent, sans explication. Et Gaëtan devient véritablement le dernier des orang-outans.
Cette histoire est étrange. Je ne sais pas trop où l'auteure à voulu aller. Dénonciation de l'emballement médiatique ? de la maltraitance animale ? La chute est intrigante et pas du tout explicative, on reste sur notre faim.
Une histoire que j'ai bien aimée mais dont la fin aurait méritée d'être différente...
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
kanarmorkanarmor   06 mars 2015
On convoqua les experts de tout poil, les médias.
Ceux-ci examinèrent, analysèrent, ADNèrent, commentèrent, dissertèrent, produisirent de l’image – sa métamorphose achevée, le jeune orang-outan Gaëtan L. se laissait filmer. Le pauvre n’avait pas le choix ; sa transmutation l’avait laissé sans force , éreinté et démuni sur son lit blanc, sans la chambre blanche, sous l’éclat blanc des flashes qui violentaient ses yeux affolés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Video de Valérie Dayre (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valérie Dayre
Lectomaton Valérie Dayre, Retour en Afrique
autres livres classés : espèces menacéesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1149 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre