AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211062985
165 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (07/11/2001)

Note moyenne : 3.09/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Qu’est-ce qui fait grandir ? C’est une question qu’on ne pose pas souvent. Ni aux autres ni à soi-même. Ou alors, on la pose trop tôt. Ou bien trop tard. Au début de cette histoire, un fils la pose à sa mère en sortant du collège, à cette heure qu’il n’appelle plus l’heure des mamans depuis longtemps. La mère, justement, a quelque chose à lui dire à ce sujet. Une histoire à lui raconter. Un secret qu’elle garde enfoui en elle depuis vingt ans. Une des ces histoires ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
sandrine68
  26 octobre 2014
sophie raconte à son fils Felix ce qui lui a arrivé il y a 20 ans, quand elle a découvert avec sa mère sa tante qu'elle ne connaissait pas, ou seulement par les vêtements un peu usés de marques reçus par ses parents par colis tous les ans. C'est d'abord dans leur maison secondaire du sud de la France qu'elle rencontre sa tante, qui l'éblouit par ses manières, ses cousin et cousine si bien élevés et accueillants. son oncle travaille. Il y a bien Felix, un garçon pauvre accueilli par la famille, qui a l'air si malheureux.. mais sophie a honte des réticences de sa mère et ne comprend pas qu'elle ne partage pas son enthousiasme. Les jeux des enfants qui dégénèrent, l'hystérie par moments de la mère, le perroquet assassiné... apportent un bémol. Mais Sophie pousse sa mère à accepter qu'elle passe tout le mois de juillet dans cette famille et là elle connaître le harcèlement et la maltraitance. sa mère la récupérera en miettes. une réflexion sur l'éducation, les valeurs qui n'est pas trop démonstrative, les faits se suffisent à eux-mêmes; le regard de la préadolescente qui se met à juger sa mère et comprendra bien plus tard... le lecteur choisit très vite entre cette famille riche et odieuse et la famille modeste de Sophie, sa mère dite la princesse des steppes, leur 6 enfants... un bémol à la fin car la mère se montre assez lâche en venant sauver sa fille mais en abandonnant à cette famille perverse les futurs enfants qu'elle va accueillir (car elle participe à un projet humanitaire!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
iz43
  14 mars 2015
C'est difficile de noter ce livre tant il a soulevé d'émotions et de questions en moi. La lecture a été difficile émotionnellement mais en même temps, je n'ai pas pu lâcher le livre avant d'avoir achever ma lecture. Mal à l'aise la plupart du temps, angoissée à l'idée que cela pourrait vraiment mal tourner pour Sophie. Je me suis demandée jusqu'où le récit plongerait dans la cruauté. Révoltée aussi en tant que maman par l'attitude de la mère de Sophie. Ok elle a sauvé sa fille mais connaissant sa famille elle aurait du intervenir avant (Sophie s'est pris une bonne leçon de vie là pour le coup). Elle arrache sa fille à ses bourreaux mais les autres enfants victimes??? le livre est bien écrit. L'enfance et la société ne sont pas idéalisés. C'est un peu trop sombre pour moi. En tout cas ce n'est pas une lecture qui laisse indifférent. Pour le sujet abordé et l'écriture cela méritait peut être un 5.
Commenter  J’apprécie          20
Gwenaweb
  28 février 2020
Les nouveaux malheurs de Sophie est un livre que j'ai dû lire à l'école, quand j'étais jeune ado. Je ne me souviens plus du cours, ni de la prof, ni de l'année, ni du contenu de l'histoire. Je viens de lire Les malheurs de Sophie, et j'avais envie de faire des lectures à thème.
J'entame ce livre sans savoir à quoi m'attendre. Je découvre une histoire qui m'a mise très mal à l'aise au fur et à mesure que je tournais les pages. Elle m'a mise mal à l'aise parce qu'elle a un goût de vécu, moi qui ai été harcelée étant enfant. On découvre ici une petite fille qui est la cible des attentions de ses cousins, qui finissent par tenter de la démolir.
C'était éprouvant, mais heureusement, très court. Et puis, la qualité est présente, le style, la fluidité. Mais définitivement, j'aimerais retomber dans l'oubli qui était le mien avant cette relecture.
Commenter  J’apprécie          20
akhmatova
  18 avril 2015
Sophie, sur la voie de la sagesse. Où l'on suit les épreuves morales que traverse une jeune fille éduquée avec des valeurs positives, généreuse, mais pourtant (ou peut-être "justement" pour cela) influençable lorsque confrontée à la cruauté de sa tante et de ses cousins fraîchement rencontrés, elle laisse faire, avant d'en devenir elle-même la victime.
Un livre qui remue, fait réfléchir aux comportements humains, à la non-évidence de la bonté, du respect de l'autre et à l'impérieuse nécessité de transmettre (voire imposer) aux enfants les valeurs qui fondent notre humanité et les règles qui permettent de l'honorer.
Commenter  J’apprécie          20
Caligari
  24 août 2016
Les malheurs d'une jeune fille, prénommée Sophie, envoyée un été dans la demeure luxueuse d'une tante riche, exubérante - qui se révèlera une vraie peau de vache... au même titre que les cousins. On est très loin de la bonhommie malicieuse de l'univers de la comtesse de Ségur, cette fillette ne pensant qu'à retrouver le giron maternel.
Le récit est a priori autobiographique et n'intéressera sans doute pas les enfants...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
akhmatovaakhmatova   18 avril 2015
- Je... J'ai quand même dit à Grégoire d'arrêter, fait Sophie d'une voix minuscule. Et puis après, quand Cora est arrivée... c'était comme si tout allait bien...
- Comme si, répète Rosemonde. Cora n'a pas voulu voir que ses enfants se conduisaient en tortionnaires.
- Oh, encore les grands mots, se révolte Sophie.
Elle a brusquement quitté l'étreinte de sa mère.
- En tout cas, avec moi Grégoire et Violaine n'ont jamais été méchants. Au contraire. Ils m'aiment beaucoup, je les aime, et je vais mourir si je ne passe pas le mois de juillet à Nice !
"Je vais peut-être mourir", corrige-t-elle.
Elle vient de pense qu'on ne prend pas ce genre d'engagement à la légère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarchombresMarchombres   10 avril 2015
En te questionnant, j'aurais du même coup gagné du temps, réfléchi à ma réponse-les adultes aiment avoir l'air posé, et intelligent de préférence, l'air de dominer la situation quand un enfant leur soumet une question grave.
Une chose qui m'a fait grandir?
Plusieurs réponses se bousculaient dans mon esprit. D'abord des réponses toutes faites, sottement percutantes, du style: Tout fait grandir! Grandir, c'est comprendre. C'est toujours une ensemble de choses...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
iz43iz43   22 mars 2015
en comparaison, Sophie sa fait l'effet d'un petit singe. Question : une jeune guenon, même savante, et une princesse des steppes qui grille des cigarettes, ont-elles le droit de fréquenter des bipèdes supérieurs qui incarnent l'épanouissement et le bonheur au petit écran ?
Commenter  J’apprécie          20
iz43iz43   22 mars 2015
Balnéo : encore un mot que Sophie ne comprend pas, mais il y a « bal » dedans. Cela suffit à alimenter les rêveries que sa tante a le don de susciter chez elle. Elle se figure aussitôt des lustres en cristal... 
Commenter  J’apprécie          20
patacaissepatacaisse   05 mai 2010
"C'est aussi ça d'avoir des enfants : admettre que toutes les influences extérieures les ballottent".
Commenter  J’apprécie          50

Video de Valérie Dayre (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valérie Dayre
Lectomaton Valérie Dayre, Retour en Afrique
autres livres classés : humiliationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et s'il faut commencer par les coups de pied au cul

Dans un film de Jim Jarmush, un tout jeune couple d'adolescents se demande : Y a-t-il encore des anarchistes à -------- à part nous ? Peu de chances. Où çà exactement ?

Paterson
Livingston
Harrison
New York

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : anarchie , éducation , cinéma americain , histoireCréer un quiz sur ce livre