AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246355516
Éditeur : Grasset (03/04/1985)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Comme à la fête foraine, la roue tourne, avec apparemment des accents de joie, mais en vérité avec des sursauts de nostalgie... Rassemblés astucieusement dans ce roman cyclique qui a Bruxelles pour décor magique, comme en une rencontre d'occasion, les personnages, jeunes et vieux, femmes et hommes, racontent leur vie, se révèlent pour mieux s'éclipser. Ce n'est pas un roman qu'on résume : arrête-t-on une roue en train de tourner? Mais c'est un livre dans lequel il f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Lali
  09 février 2011
Il y a des romans qui nous emportent en voyage. C'est le cas de la grande roue de Jacques de Decker, publié dans la collection Espace Nord, chez Labor. En voyage à Bruxelles, dans ses différents quartiers, en compagnie d'une galerie de personnages, onze en fait.
Onze personnages qui donnent les titres aux chapitres, toujours par paires de prénoms, le deuxième des deux prénoms devenant le premier du chapitre suivant. On peut donc commencer le roman par le chapitre qu'on veut tant qu'on enchaîne sur le suivant, jusqu'à avoir traversé la galerie de personnages. Ceux-ci extrêmement différents les uns des autres, issus de tous les milieux, dans des situations qui n'ont rien à voir les unes avec les autres.
Il pourrait s'agir de nouvelles, genre que j'affectionne entre tous, s'il n'y avait pas ce personnage qui, dans un premier temps, est le protagoniste d'un chapitre, et dans l'autre un peu en retrait pour laisser place au suivant qui jouera les mêmes rôles que lui. Et ces personnages ont tous quelque chose d'attachant dans leurs appels au secours, dans leur quête de bonheur, dans leurs questions comme leurs affirmations.
Il va sans dire que j'ai été emballée par La grande roue. Roman que j'avais vanté à un journaliste, à Hamoir, sans savoir que c'était un de ses collègues au Soir. Celui-là qui lisait Marcel Thiry en même temps que moi, celui-là qui m'a conseillé Eva Kavian.
Je viens de relire La grande roue avec le même plaisir, mais avec une meilleure connaissance de Bruxelles et aussi de la littérature belge, dans laquelle ce roman publié en 1985, se distingue et se démarque.
Il m'arrive de lire à l'occasion des chroniques de Jacques de Decker. J'aime à chaque fois son sens aigu de l'observation et aussi son véritable amour pour la littérature et les écrivains. J'ai bien l'intention de le rencontrer. Je vous raconterai.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jacques De Decker (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques De Decker
Au sujet de la traduction des oeuvres de Stefan Zweig dans la collection Bouquins, Ed. Laffont
Jacques De Decker - Françoise Wuilmart le 19 avril 2013
autres livres classés : littérature belgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Français ou Belge ?

Georges Simenon

Francais
Belge

10 questions
320 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature française , littérature belgeCréer un quiz sur ce livre