AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Madeleine Allain (Éditeur scientifique)Gérard Chaliand (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
ISBN : 2752601646
Éditeur : L'Aube (14/10/2005)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Ce petit livre des lettres de Ilo de Francheschi à Madeleine est un pur bonheur de lecture. Ilo de francheschi, aristocrate , né à Trieste s'est engagé dans la Légion etrangère et, du fond du Maroc, il écrit une première lettre au philosophe Alain pour lui demander de lui envoyer quleques livres. Par une erreur due à une homonymie , cette lettre parvient à Madelein Allain quio est touchée et qui répondra à Ilo de Francheschi. Une correspondance va alors d'établir... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
moertzombreur
  26 septembre 2014
à Stéphanie
Un petit miracle cette correspondance en est un, puisqu'elle débute par hasard, Madeleine Allain recevant une lettre écrite par Ilo à l'intention du philosophe Alain. Ainsi débute un échange de lettre d'une qualité remarquable, d'une beauté limpide, entre un homme engagé volontaire dans la Légion étrangère et Madeleine qui lui écrit depuis Paris. Il ne se sont jamais rencontrer, restant à jamais dans un entre-deux, oscillant entre amour et amitié, quel est le mot pour ça, mettre un terme sur un sentiment impalpable mais où l'on peut sentir le sang qui tambourine sous l'encre asséché et dans chaque fibres de papier, est-ce seulement possible ?
"N'importe. Je crois qu'il ne faut jamais se faire plus grave que ce qu'on est - et avec vous je veux être simplement tel que je suis dans le moment où je vous parle".
Ici tout est beauté, les lettres en provenance d'une grande solitude, exprime une émotion d'une rare pureté, et jusque dans la qualité de l'écriture, qui écrit encore comme cela de nos jours ? de ce désert chauffé à blanc, nous avons la chance de pouvoir lire un échange sincère et limpide comme le cristal.
"Et j'ai vécu. Et je n'ai pas renié le bonheur. Je l'ai épié toute ma vie, je lui ai toujours gardé sa place. Mais celui qui est venu, c'est le bonheur qui est au-delà, qui voit toutes choses, qui se tait et qui s'ignore. Un bonheur qui touche aux berceuses de la terre, au grand ciel, aux grands sables. (...) qui est pour un seul (sauvé ? perdu ?), et qui se tient un peu plus haut que la tristesse".
J'ai lu, et relu, ce petit livre magique, avec d'autant plus d'attention, et d'émotion, qu'il m'avait été offert par une amie aujourd'hui disparue, mille mercis à elle pour ce cadeau inestimable, je les lui adressent à présent, même si elle ne peut plus les recevoir, que dans les limbes des souvenirs ensoleillés que je garde d'elle, au plus profond de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Lettres, correspondance littéraire (87)
autres livres classés : correspondanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
540 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre