AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266000901
Éditeur : Pocket (09/09/1998)
3.67/5   46 notes
Résumé :
Chargé de trouver une gouvernante pour les enfants de son frère Philip qui vit au Canada, Ernest Whiteoak engage Mary Wakefield sur sa bonne mine. C'est en arrivant à JaIna que la jeune fille prend la mesure de son inexpérience mais, si ses élèves ne sont pas dés anges faciles à mener, leur père n'a rien non plus du vieux veuf ventru qu'elle imaginait. A peine Mary commence-t-elle à se rasséréner que le reste de la famille revient d'Europe et s'alarme ; Mary ne répo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,67

sur 46 notes
5
3 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Gwen21
  03 février 2020
Coup de coeur pour ce troisième tome de la saga familiale "Jalna" ! Déjà, dans mon souvenir, "Mary Wakefield" figurait parmi les quelques belles romances qu'il m'a été donné d'apprécier pour l'évasion et le romantisme qu'elles m'ont procurés. Je rappelle d'ailleurs que comme les quinze autres tomes de la série, celui-ci peut se lire indépendamment des autres ; avis donc aux amateurs de belles histoires d'amour !
Ce que j'ai apprécié avec ce volet, ce n'est pas tant le socle de la romance, assez classique si l'on tient compte du personnage principal qui donne son nom au roman, nouvelle gouvernante dans une maison étrangère habitée par un jeune veuf et ses deux enfants difficiles. Non, ce qui m'a vraiment charmée, c'est le traitement du sentiment amoureux par l'auteure ; une approche romantique mais non dénuée de réalisme et tenant compte des contraintes inhérentes à la condition féminine à la fin du XIXème siècle, ainsi que des contradictions qui animent ces nouveaux colons, encore divisés entre les conventions de l'Ancien Monde et les innovations du Nouveau.
Je me suis passionnée, le temps d'un roman, pour la vie affective et les aspirations sentimentales d'une jeune orpheline qui fait ce qu'elle peut pour tirer son épingle d'un jeu complexe, sans pour autant avoir à sa disposition la panoplie habituelle des atouts d'une héroïne classique au caractère bien trempé. Forte de ses seules beauté et fragilité, Mary Wakefield est peut-être l'une des héroïnes les moins ambitieuses de la littérature mais qui sera pourtant perçue comme une intrigante par la famille Whiteoak.
Enfin, mon attente a été comblée par le changement d'angle narratif. J'aurais moins apprécié, je pense,
poursuivre avec les mêmes personnages principaux que dans les tomes précédents. Changement de génération oblige, Adeline Whiteoak, la matriarche, jusqu'alors chère au coeur du lecteur, devient tyrannique et détestable avec panache. J'ai toutefois regretté la complète disparition de certains personnages secondaires auxquels je m'étais attachée mais comme Mazo de la Roche a écrit sa saga sur plus de trente ans et sans suivre l'ordre chronologique de la narration, je ne peux pas m'en étonner. Place à d'autres figures et à d'autres aventures familiales !

Challenge PLUMES FÉMININES 2020
Challenge MULTI-DÉFIS 2020
Challenge XXème siècle - Edition 2020
Challenge PAVES 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Milllie
  21 mars 2020
Je poursuis mon voyage avec la série des Jalna dont voici déjà le tome 3 (finalement heureusement qu'il y en a 16 !).
Dans celui-ci on fait un bond dans le temps en gommant d'un coup une bonne trentaine d'années : un peu dur de retrouver Philippe adulte, veuf et père de 2 enfants alors qu'on l'avait laissé bébé à la fin du 2e tome. Mais Mazo de la Roche ayant écrit sa saga dans le désordre en ajoutant des tomes de ci de là au fil du temps, on lui pardonne aisément ce petit bond dans le temps, d'autant que celui-ci introduit directement un nouveau personnage, Mary Wakefield qui donne son nom à cet épisode.
Je me suis tout de suite attachée à cette jeune fille orpheline et aventurière qui est prête à accepter un poste de gouvernante à l'autre bout du monde pour des enfants et un homme qu'elle n'a jamais rencontrés, seule chance pour elle d'échapper à la misère et de pouvoir peut être se construire une autre vie. Une fois de plus Mazo de la Roche excelle dans les portraits et nous fait ressentir la peur et l'exaltation mêlée qui animent Mary à son arrivée à Jalna.
Néanmoins ce tome m'a un peu moins enthousiasmée que le précédent de par son caractère assez prévisible. Les multiples rebondissements et bâtons dans les roues qui vont empêcher l'histoire d'amour naissante entre Philippe et Mary m'ont semblé un peu cousus de fil blanc avec des passages assez clichés (la belle mère jalouse, la jeune héritière arriviste prête à tout pour mettre la main sur un beau parti...). Heureusement il reste le regard acéré de l'auteur sur les caractères de chacun et les hypocrisies de la vie en société à cette époque et le beau personnage de Mary dont on ne peut s'empêcher de souhaiter le triomphe. Et puis, même si on sait qu'on est en train de se faire avoir, on finit par se laisser emporter par le suspens et par rager devant tant de manigances contre un amour aussi pur.
Malgré ces petits bémols, cela reste donc une lecture très plaisante et les pages se tournent vite... avant le dénouement qui me donne déjà envie de lire la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
sarahdu91
  26 avril 2019
Voilà un 3e tome beaucoup plus dynamique que le précédent, trente années ont passé, les 4 enfants Whiteoak ont chacun une situation d'adulte et Adeline est toujours là au coeur de la saga, veuve mais plus malicieuse et dominante que jamais.
L'auteure nous a épargné les années de vie en Angleterre pour la famille et le retour à Jalna pour Philippe, l'héritier du domaine, se fera avec ses enfants, Meggie et Renny ainsi que la nouvelle gouvernante, Mary Wakefield, recrutée par le frère Ernest pour l'instruction des deux garnements.
Mais Mary est une beauté Anglaise qui va susciter bien des jalousies aux yeux de tous, l'amour pourrait être au rendez vous mais les obstacles familiaux seront de taille à affronter.
Les portraits de chacun des personnages chez Mazo de la Roche sont bien décrits, chacun y va de son meilleur atout pour s'imposer au domaine.
Seul Philippe Whiteoak devra camper sur ses positions auprès de sa mère pour lui prouver qu'un second mariage n'est pas une futilité mais que c'est le coeur qui parle et non pas les convenances sur lesquelles il faut s'appuyer.
Un tome 3 que j'ai  lu avec beaucoup de plaisir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          183
PiertyM
  29 avril 2021
Pour ce troisième tome de la Chronique des Whiteoaks, chronique de jalna, on retrouve ici une Adeline vieillie, une femme d'une soixantaine d'année mais toujours vigoureuse, habile, apte et sensible aux moindres nouvelles. c'est aussi et toujours la dame que tout le monde craint. de l'autre côté, ces trois enfants qui nous ont fait vivre leur aventure du fugue en complicité avec le sang-mêlé indien TIte, et leur dernier Philippe qui n'était alors qu'un bébé, ont tous grandi, devenus des adultes respectables, ils n'ont jamais perdu cet esprit d'équipe qui les unissait depuis leur enfance, au point qu'ils trimbalent en eux ce qu'on peut appeler l'Esprit Jalna...et à leur tête, bien sûr, figure toujours la belle Adeine. Mais quand arrive la nouvelle gouvernante pour entretenir les enfants de Philippe, Renny et Meg, cet Esprit de jalna va se trouver secouer, bouleverser...et c'est ça qui rend passionnant ce 3e tome...
Commenter  J’apprécie          180
Myriam3
  06 juin 2021
Une étrangère s'incruste dans le clan des Whiteoaks: Mary Wakefield, qui donne son nom à ce troisième roman de la sage Jalna.
Mary a été embauchée un peu à l'arrache par Ernest, le troisième des quatre enfants d'Adeline, pour être la gouvernante des enfants de son jeune frère Philippe. Celui-ci, veuf, a déjà vu renvoyée deux autres gouvernantes qui n'étaient pas appréciées par une Adeline toujours aussi fascinante mais vieillissante et bien désireuse de rester l'unique maîtresse des lieux.
Mary arrive donc au Canada auprès de Philippe et ses deux enfants, Renny et Meg, alors que le reste de la famille est en séjour en Europe. Tous les deux de caractère facile et enthousiaste, la jeune gouvernante et le maître des lieux vont tout de suite s'apprécier et se lier l'un à l'autre de manière naturelle. C'est quand Adeline et le reste de la fratrie débarque que les choses s'enveniment pour Mary...
Le romantisme de ce troisième tome m'a très bien convenue en cette semaine un peu difficile, c'est ce qui m'a incitée à continuer la saga que j'avais encore à disposition. J'ai apprécié l'installation de cette romance, la légèreté qui l'entourait et qui me semble propre à l'écriture de Mazo de la Roche. J'ai moins aimé le portrait caricatural d'Adeline et son revirement, trop simplistes à mon goût.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Gwen21Gwen21   31 janvier 2020
Elle n'avait jamais souhaité remplir les fonctions de gouvernante et si elle avait pu envisager une autre façon de gagner sa vie, elle l'aurait, certes, choisie sans hésiter, mais les débouchés étaient rares pour les femmes au XIXème siècle. Tenant compte de son ignorance et de son manque d'expérience, le seul travail dont elle se sentît capable était de s'occuper de jeunes enfants. Et le fait qu'elle n'en eût guère approchés ne la troubla pas un instant ; ils n'étaient à ses yeux que d'innocents réceptacles qu'elle emplirait d'une science puisée dans des manuels ou sur des cartes multicolores. Elle leur ferait apprendre par cœur des poèmes, des listes de pays étrangers avec leurs capitales, leurs rivières, leurs caps, leurs montagnes et leurs richesses naturelles. L'important était de trouver une situation : une fois assurée de celle-ci, elle se sentait de taille à l'affronter. En vérité, elle n'avait pas le choix : elle devait trouver du travail ou mourir de faim.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lison50Lison50   26 juin 2015
Ils dansèrent jusqu'à l'extrémité la plus obscure du salon et Mary sentit les lèvres de Philip sur ses cheveux, l'étreinte plus vigoureuse de son bras autour de sa taille. Elle aurait voulu que le reste du monde restât lointain, lui abandonnât ce court instant, mais l'écho du piano s'était glissé dans toute la maison tant Lily avait fini par mettre de passion dans son jeu. La porte s'ouvrit et Adeline apparut en robe de chambre.
Musicienne et danseurs s'arrêtèrent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Gwen21Gwen21   01 février 2020
- Allons, maman, qu'espérez-vous de moi ?
Elle prit la vigoureuse main brune de son fils et la serra dans sa longue main fine.
- Que tu ne te conduises pas comme un imbécile. N'est-ce pas beaucoup espérer d'un homme que d'en espérer seulement cela ?
- C'est même en espérer trop.
Commenter  J’apprécie          80
JangelisJangelis   12 juin 2017
Renny rit de son rire clair et aigu.
- Je suis content dit-il. Cela me plaît de ressembler à Gran.
- Pourquoi ? demanda Mary un peu sèchement.
- Parce que tout le monde a peur d'elle.
Commenter  J’apprécie          70

autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1200 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre