AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253010616
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1961)
3.6/5   43 notes
Résumé :
La famille s'est agrandie. Mary et Philippe ont eu quatre fils : Eden, Piers, Finch et Wakefield. Renny est un adolescent difficile qui méprise les livres et adore les chevaux. Adeline aime sa nature ardente et voit en lui le futur maître de Jalna. Meg s'est fiancée avec Maurice mais le jeune homme a séduit une fille du village et la naissance d'une petite Pheasant fait éclater le scandale. Le mariage est rompu. Renny de son côté connaît sa première désillusion sent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,6

sur 43 notes
5
0 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Gwen21
  08 février 2020
La saga familiale "Jalna" a pour titre original "The Whiteoak Chronicles" ; titre qui révèle mieux la nature de l'oeuvre. Il ne s'agit pas d'une série de romans d'aventures mais bien de chroniques familiales construites sur des événements marquants mais aussi - et surtout - sur une infinité de scènes du quotidien moins "passionnantes" au sens littéraire mais qui sont essentielles pour rendre ce récit colossal aussi vivant et pétillant.
Si l'on passait moins de temps à table ou aux écuries, dans les chambres et dans le parc en compagnie des nombreux personnages de "Jalna", on serait comme exclu de leur intimité. Or le tour de force de Mazo de la Roche est bien de nous introduire dans la famille Whiteoak à tel point qu'on prenne intérêt aux choses les plus infimes et aux événements les plus anodins. On devient en quelque sorte un membre de cette famille haute en couleurs.
Ce propos pour introduire le changement de rythme de ce quatrième tome très centré sur Renny, l'un des petits-fils d'Adeline Whiteoak, la doyenne tyrannique et orgueilleuse du clan. Renny est un personnage extrêmement prometteur dont on découvre les premières expériences de jeune homme. Mazo de la Roche rend très bien la complexité de cet âge de transition et place Renny entre espièglerie et maturité, avec un bel équilibre narratif. Un tome initiatique donc, qui ne manque pas de charme même s'il est moins intense, émotionnellement parlant, que son prédécesseur, le sentimental "Mary Wakefield".
En route pour la suite.

Challenge PLUMES FÉMININES 2020
Challenge XXème siècle 2020
Challenge PAVES 2020
Challenge MULTI-DÉFIS 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
PiertyM
  30 avril 2021
On poursuit avec les Chroniques de cette famille les Whiteoaks qu'on ne peut dissocier de leur belle maison Jalna où règne non seulement ce principe de l'esprit Whiteoaks, toute chose doit se décider en famille mais aussi de petites intrigues de leur quotidien, des scandales qui peuvent altérer des relations avec des voisins, et pourquoi pas avec des invités de Jalna...c'est ce qui va, en effet, arriver avec les Vaughan, pourtant des voisins de langue datte et au cousin Malahide, un cousin irlandais d'Adeline, un des Court qui lui rappelle sa propre famille, qui aura du fil à retordre à faire valoir son invitation braillement et son séjour face à un Renny, tout jeune, tout flamme, soutenu par toute sa fratrie, décidé à envenimé le séjour de Malahide...
Plus calme, plus doux...un peu de petits sourires à chacune des intrigues de Renny...
Commenter  J’apprécie          220
Milllie
  01 juin 2020
Alors que je me dépêchais pour finir les 4 tomes du 1er livre de la saga des Jalna pour le rendre à ma médiathèque dans les délais, le confinement a changé mes plans et m'a empêchée d'emprunter la suite. J'ai donc mis de côté le 4e et dernier en ma possession des épisodes afin de ne pas trop me languir de la suite... et ai fini par craquer et le dévorer en quelques jours. Et je confirme : cette saga est hautement addictive, plus on évolue dans les récits plus on a hâte de savoir la suite (et mes deux médiathèques voisines étant toujours fermées cela devient duuuuuurrrrrr !!!).
Dans cet épisode, on retrouve avec grand plaisir Philippe et Mary, maintenant mari et femme, et les 2 enfants du premier mariage de Philippe devenus grands. Meg aurait dû bientôt se marier mais le destin en a décidé autrement et Renny, autour de qui ce tome évolue, est un jeune homme dont la vie future est en train de se construire. le peu de temps écoulé entre le précédent récit et celui-ci est idéal pour avoir l'impression que les personnages sont de vieux amis qu'on retrouve avec plaisir et dont on a hâte de savoir les nouvelles. Adeline est toujours aussi tyrannique, fantaisiste et attachante même si cette fois-ci elle manque tomber sous la coupe d'un cousin tendance escroc. Philippe aimerait qu'on le laisse tranquille pour aller pêcher mais entre sa mère et ses grands enfants sa vie est toujours aussi mouvementée. Et les voisins et proches des Whiteoak sont également toujours présents et nous donnent un aperçu de la vie sociale de cette époque.
J'ai trouvé ce tome particulièrement plaisant à lire (ou alors ce sont les effets de l'addiction qui se font sentir !) : des rebondissements, de l'émotion, de belles scènes familiales, la nature toujours omniprésente et des personnages attachants et particulièrement bien campés. Je n'aurai donc qu'un mot à dire : vivement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
Aline1102
  06 novembre 2012
Dans ce quatrième volume des " Jalna ", Renny et Meg donnent bien des soucis à leur père, Philip, et à leur belle-mère, Mary.
Alors que Mary se réjouissait à l'idée d'être " débarassée " de Meg et de son caractère exécrable, la jeune fille devant se marier prochainement, voilà que les fiançailles sont rompues... Maurice Vaughan, le fiancé de Meg et meilleur ami de Renny, vient en effet d'avoir un bébé avec une jeune fille du village qui a décidé de déposer le bébé sous le porche des Vaughan. Quand Meg apprend ce scandale, elle rejette Maurice et refuse toutes les excuses que le jeune homme vient présenter.
Renny, de son côté, semble envieux de la toute nouvelle expérience de son meilleur ami : voilà que celui-ci s'est amusé à courtiser les jeunes filles alors que lui-même est novice en ce domaine. Renny se lance donc à la recherche de la jeune fille séduite par Maurice et décide de séduire à son tour... la tante de celle-ci, qui lui paraît beaucoup plus intéressante que la jeune fille !
Bien entendu, Philip se doute que les escapades de Renny ont un autre but que celui avoué par son fils, et il n'en est pas très heureux. Il ne manquerait plus qu'un bébé soit déposé sous le porche de Jalna !
Ce quatrième tome ne manque pas d'animation ! Les Whiteoak travèrsent une fois de plus la tempête lorsque Meg rompt ses fiançailles. La jeune fille rend la vie impossible à toute la maisonnée, n'apparaît plus à table à l'heure des repas afin de faire croire qu'elle meurt lentement de faim dans sa chambre (alors que des petits plateaux lui sont continuellement servis au premier étage...) et refuse d'encore entendre parler de Maurice, malgré la bonne volonté dont ce dernier fait preuve pour faire oublier son erreur monumentale.
La conduite de Renny n'est pas beaucoup plus intelligente : témoin des ennuis de Maurice, il n'hésite pourtant pas à se lancer dans le même genre d'aventure. Heureusement pour lui, le résultat n'est pas le même que pour Maurice et aucun bébé ne naît de ses escapades.
Un élément rend ce quatrième tome particulièrement intéressant : la vie quotidienne du couple Philip-Mary. Après les difficultés rencontrées par ces deux-là pour imposer leur amour dans le troisième tome, il est assez agréable de prendre connaissance de certains éléments de leur nouvelle vie commune : les enfants qu'ils ont eus, la cohabitation paisible avec Adeline (on ne s'en serait pas douté à la fin du troisième tome), les petits aléas d'une famille recomposée... Encore une fois, Mazo de la Roche nous plonge dans des petits éléments apparemment sans importance mais qui, sous sa plume, deviennent passionnants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
sarahdu91
  29 avril 2019
Un tome 4 aussi plat à la lecture que le tome 2.
Les relations entre les personnages sont assez décousues. On apprend que Meg et Renny sont presque adultes et le mariage entre cette jeune fille et Maurice, le fils Vaughan va être annulé.
A Jalna, les oncles et tantes sont encore présents pour un moment, la grand mère Adeline, toujours aussi dominante sur la vie familiale, ce qui altère un peu les relations et empêche chacun d'évoluer à sa guise. Par contre les embrouilles sont de mise...
Renny se retrouve en pleine expérience de la vie, teste et éduque les chevaux de l'écurie et fait des siennes à droite et à gauche. La pleine construction de sa personnalité ne plaît pas forcément à tous dans la famille.
C'est un tome pour lequel on n'avance pas énormément dans la saga, j'espère que le prochain tome sera plus intéressant et plus passionnant...
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Lison50Lison50   05 septembre 2015
Mary installa bien le bébé sur les genoux d'Eden et les balança doucement en continuant à tenir le petit Piers. Mais ce n'était pas ce que voulait l'enfant. De sa main potelée il s'empara de la corde et, de l'autre main, il essaya de chasser Eden de la balançoire.
Philippe lança à Mary un coup d'œil amusé.
"Il ne sera pas commode, remarqua-t-il. Asseyez-vous sur la balançoire, Molly. Il admettra peut-être de rester dans vos bras."
On opéra le changement. Mary étala sa jupe à volants, assit l'enfant, et Philippe, la pipe entre les dents, les fit voler vers les feuilles vertes. Piers criait de joie, la jupe de Mary se soulevait et laissait voir son jupon blanc brodé et ses chevilles fines gainées de soie noire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Gwen21Gwen21   05 février 2020
En galopant sur la route du retour, Renny avait l'impression que ses sens avaient tous acquis une finesse nouvelle. Il lui semblait pouvoir distinguer les nervures des plus petites feuilles des arbres récemment mouillés, l'odeur de cuir de sa selle, l'odeur du poulain, celle de la terre au soleil lui arrivaient avec une intense perfection. Le contact du cheval, le martèlement rythmé des sabots, le souvenir du baiser de Lulu encore chaud sur ses lèvres, le remplissaient d'une ardeur joyeuse. La vie brûlait en lui comme une torche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JangelisJangelis   17 juin 2017
Le jeune pasteur n'était pas tout à fait assez Haute Eglise pour plaire à la vieille Mrs. Whiteoak et à ses deux fils aînés, pas tout à fait assez Basse Eglise pour Philippe et les Buckley. Les Lacey étaient Haute Eglise, les Vaughan Basse Eglise et, comme c'était un jeune homme aimable, il variait le rituel dans la mesure du possible de telle façon que, si personne n'était satisfait, personne n'était absolument fâché.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1197 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre