AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Gilberte Audouin-Dubreuil (Traducteur)
EAN : 9782266010450
Éditeur : Pocket (03/06/1994)
3.54/5   52 notes
Résumé :
Il y a du travail en perspective pour Renny Whiteoak, l'héritier de Jalna, quand il revient d'Europe à la fin de la Première Guerre mondiale. Le domaine a été mal géré et ses quatre jeunes frères ne se montrèrent guère disciplinés. Renny commence par remonter l'écurie. Son rêve, c'est de renflouer la fortune familiale en gagnant des courses. Le cheval Launceton est un de ses espoirs. Qui l'entraînera ? On indique à Renny deux spécialistes qui habitent chez une certa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  14 février 2020
Puisque l'éditeur Omnibus a inversé les tomes 5 et 6 dans son intégrale, me voici forcée à un retour en arrière de quatre années. Certes, cela a beaucoup enlevé au "suspense" de la narration mais sans lui nuire tout à fait, le coup de génie de Mazo de la Roche ayant été, non seulement de ne pas écrire les seize tomes de sa saga dans l'ordre chronologique (elle a même écrit le deuxième en dernier, trente ans après avoir écrit le premier !), mais aussi de faire que chaque tome puisse se lire indépendamment des autres.
Un système qui pouvait faire craindre pas mal de répétitions, notamment pour resituer les personnages sur l'arbre généalogique des Whiteoak mais pas tant que cela, finalement, les repères sont plantés avec finesse comme des panneaux le long de la route du lecteur.
C'est Renny Whiteoak, l'aîné des petits-fils d'Adeline, la matriarche octogénaire, qui est à l'honneur dans ce cinquième tome : revenu du front de la Première Guerre mondiale, le voici maître de Jalna, légué par son père Philippe. Passionné d'équitation et éleveur de chevaux, Renny possède un tempérament vif et entier.
Mais ce tome ne renferme pas uniquement du canasson, il se double d'un roman d'éducation sentimentale grâce à la drôle de relation passionnelle qui se noue entre Eden, dix-huit ans, et Mrs. Stroud, de vingt ans son aînée. Un sujet atypique pour l'époque et bien traité.

Challenge PAVES 2020
Challenge XXème siècle 2020
Challenge MULTI-DÉFIS 2020
Challenge PLUMES FÉMININES 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
sarahdu91
  12 juin 2019
On retrouve dans ce tome 5, Renny le fils de la 3è génération qui revient du front après la 1ère guerre mondiale et remet les pieds à Jalna pour s'occuper du domaine. Son père et sa belle mère sont décédés tous les deux et laissent donc 4 garçons assez jeunes et ayant besoin d'éducation.
La grand mère Adeline, 90ans passés est toujours là pour dominer mais Renny étant l'héritier, ce dernier doit reprendre les écuries et s'occuper du personnel.
Lui et sa soeur Meg auront de quoi s'occuper avec leurs jeunes frères, Éden, Piers, Finch et Wakefield.
Il devra prendre aussi quelques personnes pour monter les chevaux et par l'intermédiaire de Mrs Stroud, la veuve du village, nous aurons de bons moments en perspective, cette femme envoûtante va laisser certaines traces dans le coeur de deux ou trois de nos hommes à Jalna.
Un tome qui se lit très bien et pour lequel le rythme est bien tenu reste à voir ce que vont devenir les frères Whiteoak dans le prochain qui ne demande qu'à être ouvert...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Aline1102
  06 novembre 2012
Renny revient de France où il a combattu lors de la première guerre mondiale. Avec lui rentrent Maurice Vaughan, son meilleur ami, et Wragge, l'ordonnance de Renny, que ce dernier compte engager comme domestique à Jalna.
Philip Whiteoak est en effet mort un an plus tôt et Renny revient donc à Jalna en qualité de maître de maison, d'autant que Mary, sa belle-mère (la seconde épouse de Philip) est également décédée. Renny se demande donc comment assumer cette nouvelle fonction au sein de sa famille, face à laquelle il se sent mal à l'aise. Il ne les a pas vus depuis quatre ans, lorsqu'il est parti pour la France, il ne connaît pas son plus jeune frère, né pendant son absence, et se demande comment gérer les autres enfants Whiteaok, auxquels il devra imposer sa toute nouvelle autorité de chef de famille...

Dans ce tome des aventures de la famille Whiteoak, Renny n'a pas la tâche facile. Revenu de France, il doit donc prendre la relève de son père, Philip, à la tête du domaine familial. Malheureusement pour lui, Jalna a été mal gérée : la famille a perdu de l'argent et Renny essaye de se lancer dans l'élevage de chevaux afin de redorer quelque peu le blason familial.
Comme si les problèmes d'argent ne suffisaient pas, Renny doit également apprendre à connaître ses quatre jeunes frères. Eden, l'aîné de ceux-ci, lui cause bien des soucis : âgé d'à peine 17 ans, il néglige ses études pour composer des vers et fréquente une femme de près de 40 ans !
Pour couronner le tout, les oncles Ernest et Nicolas semblent bien heureux de profiter de l'hospitalité de Renny... sans jamais verser un centime pour leur entretien...
Mais Renny ne se plaint jamais de cette situation (sauf quand il râle sur Eden qui néglige son droit). Il se complaît dans son rôle de chef de famille et se conduit comme une vrai mère-poule envers sa nombreuse famille (même envers la vieille Adeline).
Ce tome de la saga " Jalna " est donc, une fois de plus, une très agréable chronique familiale, pleine de ces petits riens qui donnent envie de rejoindre les Whiteoak dans leur petit coin de paradis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Milllie
  12 septembre 2020
Je continue ma découverte de la saga des Jalna interrompue pour cause de confinement et de bibliothèques fermées alors qu'il ne me restait plus que le tome 4 en stock.
Je me faisais donc une joie de retrouver ENFIN ce tome 5 et pourtant cet épisode m'a paru légèrement décevant. Après un saut d'une dizaine d'années dans le temps, on y suit Renny, de retour d'Europe où il a combattu pendant la première guerre mondiale, et ses frères qui ont bien grandi, notamment Eden devenu un adolescent un peu perdu. le début est très réussi puisqu'on redécouvre Jalna par les yeux de Renny, qui est parti au front quelques années et dont le père, Philippe, est décédé pendant cette absence. Pour le lecteur, c'est l'occasion de se replonger dans les arcanes du domaine et de refaire connaissance avec l'ensemble de la famille réunie pour fêter son retour. Les petits frères ont bien grandi puisque ce sont maintenant des adolescents ou jeunes adultes et le plus âgé, Eden, sera partie prenante de l'intrigue et causera bien des soucis à Renny.
Mais passé ces premières pages, j'ai trouvé que l'histoire se dispersait trop sans qu'une vraie thématique n'émerge : d'un côté, un couple mystérieux embauché par Renny pour l'aider à gérer l'écurie et à dresser ses chevaux de course, de l'autre une étrange femme calculatrice qui semble avoir complètement subjugué Eden, entre poésie et histoire d'amour naissante, et au milieu Renny, dont on ne saura finalement pas grand chose alors que pour moi c'est le personnage qui avait le plus de potentiel. Et de ci de là, Mazo de la Roche ajoute quelques histoires enfantines comme elle en a le secret en mettant en scène les jeunes frères de Renny.
Même si le plaisir est entier et si les retrouvailles avec la famille furent agréables, ce ne sera clairement pas mon tome préféré. J'espère que le suivant, a priori toujours centré autour de Renny et ses frères, apportera un peu plus de profondeur et nous permettra de mieux connaître ces personnages. A suivre ! (pas de panique, il m'en reste encore 11 et je compte bien aller au bout)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
PiertyM
  17 mai 2021
Dans ce cinquième tome, on retrouve le jeune Renny devenu un homme responsable, revenu de la première guerre mondiale, devenu héritier de la maison de Jalna après la mort très précoce de son père Philippe Whiteoaks et de sa belle-mère, Mary Wakefield, qui nous a ému dans le troisième tome, le nouveau maître de Jalna entend établir de nouvelles règles dans sa famille, et pourquoi pas étendre son autorité dans le dressage des chevaux . Seulement son autorité est confrontée à un véritable mur que peut représenter les crises d'adolescence , notamment en la personne d'Eden, son petit frère, âgé de dix-huit qui, âme sensible, rêveuse et poétique, épris de madame Stroud, n'a plus qu'une seule obsession, se laisser couver par la nature perspicace et malicieuse de cette femme plus agée que lui. Ah madama Stroud!!! C'est tout simplement une bombe qui va éclater et envenimer la vie dans ce voisinage...
C'est avec plaisir que j'ai retrouvé la douceur de l'écriture de Mazio de la Roche, la convivialité du domaine de Jalna avec son nouveau maitre Renny qui, lui aussi, joue de son autorité pour protéger son amour pour son employée Chris, une jeune mariée, la complicité des Whiteoaks dans les prises de décision dont la domination suprême est laissée à la grande Adeline!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ElidoreElidore   11 septembre 2021
Trois chien entouraient la cheminée. Fan, l'épagneule de son père, avait apporté un gros os qu'elle tenait entre ses pattes. Elle avait un regard lointain, mais son esprit était sur ses gardes. Ben, le grand chien de berger à la queue coupée que Renny avait acheté depuis son retour, était étendu en face de Fan et la regardait, jetant des clins d'yeux à l'os à travers les longs poils entourant son museau. Installé sur sa chaise à haut dossier, le terrier nain du Yorkshire appartenant à Nicolas frémissait de surexcitation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ElidoreElidore   11 septembre 2021
Il lui fallait découvrir quelle sorte de femme c'était. Non point qu'il se crût capable de comprendre vraiment une femme. Les chevaux, oui ou encore les hommes, les garçons; sa grand-mère aussi, il croyait la comprendre. Mais elle avait dépassé quatre-vingt-dix-ans. Une femme devait acquérir un peu du caractère d'un homme avec les années....
Commenter  J’apprécie          00
nina2loinnina2loin   24 mars 2012
Ce moment auquel Renny avait rêvé si souvent, en proie au mal du pays, lui semblait irréel à présent. Cette image : les dos des deux adolescents assis à l'avant, le corps menu de l'enfant assis contre lui, la main de Meg tenant la sienne sur les genoux du petit, tout cela pouvait s'évanouir comme les vapeurs d'un rêve et il se retrouverait une fois de plus en France, au cœur de la guerre, cette seule réalité. Son profil hâlé par les intempéries semblait si distant que Meg se pencha vers lui :
" N'es-tu pas heureux d'être revenu? "
Il lui serra le bout des doigts et fit signe que oui. Elle devinait qu'il songeait à son père qui ne serait pas là pour le recevoir. Elle-même s'était habituée à cette perte, mais, pour Renny, elle était encore nouvelle. Alors Meg dit de ce ton réconfortant qui lui était particulier :
" Nous avons fait tant de préparatifs pour toi! Gran et les oncles et tante Augusta ont dû compter les heures depuis que tu es arrivé. On a été jusqu'à laver les chiens!
― C 'est magnifique de se retrouver chez soi! "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Gwen21Gwen21   11 février 2020
Meg, assise dans un fauteuil d'osier, lisait un roman de Jane Austen, non point parce qu'elle essayait d'être moderne ou qu'elle estimait cet ouvrage délicieux ou amusant, mais parce que Jane Austen avait toujours été son auteur préféré.
Commenter  J’apprécie          120
Gwen21Gwen21   12 février 2020
Il y avait tant de livres qu'il eût aimé connaître et si peu de temps de libre pour les lire !
Commenter  J’apprécie          192

autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1207 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre