AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266001557
Éditeur : Pocket (09/09/1998)
3.66/5   34 notes
Résumé :
Finch, heureux d'avoir aidé Renny et Piers à rétablir la situation à Jalna, quitte le Canada. Il va en Angleterre rejoindre sa tante Augusta et son frère Eden, le poète, la brebis galeuse des Whiteoak. C'est là qu'il rencontre Sarah, belle, riche et égoïste. Finch est violemment attiré par la jeune femme mais, inconsciemment, il la sent dangereuse. Sarah l'aime autant que sa nature lui permet d'aimer et elle est assez lucide pour comprendre que Finch ne l'épousera p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Gwen21
  27 février 2020
Ce neuvième tome a la malchance de succéder à un tome particulièrement intense et quand cela arrive dans une saga, il n'est pas évident de prendre le tome malheureux pour ce qu'il est pour lui-même sans le juger à l'aune de ses aînés.
Finch Whiteoak est sans doute le frère de la fratrie qui donne le plus de fil à retordre à la fois à l'auteure et au lecteur. Anti-héros par excellence, son adolescence et le parcours initiatique qui va avec se fondent dans l'hypersensibilité, les humiliations, les souffrances de l'exclusion et de l'incompréhension des autres. Tiraillé par la conscience de ne pas ressembler aux autres membres de sa turbulente famille, ce "vilain petit canard" possède pourtant un destin peu commun, des talents supérieurs et une chance à faire pâlir d'envie plus d'un.
Toutefois, le rythme du récit, s'il permet de laisser s'exprimer toute la ténébreuse personnalité de Finch, nuit à l'intérêt du lecteur qui s'étiole quelque peu, d'autant que pour la première fois, l'action ne se situe pas intégralement au Canada mais aussi en Angleterre, à parts narratives égales. Cette bouffée d'oxygène hors des murs de Jalna aurait pu être salutaire si elle n'avait pour conséquence de se focaliser sur seulement quelques uns des nombreux membres de la famille ; et la lectrice que je suis a eu bien du mal à s'éloigner de la demeure familiale devenue si familière.

Challenge PAVES 2020
Challenge PLUMES FÉMININES 2020
Challenge MULTI-DÉFIS 2020
Challenge XXème siècle 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Milllie
  21 février 2021
Sans surprise au vu du titre de ce volume, nous retrouvons Finch qui fête enfin ses 21 ans, synonymes de majorité et de déblocage de l'héritage de sa grand-mère. Et pour la première fois également dans la saga, nous quittons le Canada pour l'Angleterre où, Finch accompagné de ses 2 oncles, va rendre visite à sa tante Augusta. Ce tome sera donc l'occasion de suivre l'entrée dans l'âge adulte de Finch qui va être confronté à la difficulté de gérer l'argent hérité, à celle d'être enfin libre de choisir quel sens donner à sa vie et enfin au premier amour.
Il semblerait que mon avis soit assez contraire à ceux des autres lecteurs de la saga puisque après m'être passablement ennuyée à la lecture du tome 8, j'ai au contraire adoré ce volume... qui pourtant au vu des autres critiques a reçu un accueil mitigé. Moi qui avais été gênée dans le précédent épisode par la mollesse et la maladresse de Finch, son côté indécis incapable de prendre une décision ou de se battre pour ce qu'il aime, j'ai grâce à ce tome appris à mieux le comprendre et surtout à l'apprécier. Mazo de la Roche prend le temps de nous faire partager les pensées de Finch, l'angoisse qui le saisit en réalisant qu'il est maintenant totalement libre de construire sa vie comme il l'entend... mais qu'il ne sait absolument pas pour l'instant quel sens il souhaite lui donner. On ressent sa mélancolie, sa difficulté à exister face aux personnalités si fortes de ses frères, la complexité pour lui de choisir un modèle parmi les différentes trajectoires de ceux-ci : est-il un artiste comme Eden ? un fermier comme Piers ou Renny ? Comment faire pour tracer son chemin quand personne ne semble vous comprendre et quand tant de possibilités s'offrent à vous ?
La maladresse de Finch, qui m'avait agacée au tome précédent, devient ici touchante et on se dit qu'il aurait bien besoin de régler ses différends avec Renny pour que celui-ci puisse l'aider et le soutenir dans son entrée dans l'âge adulte. C'est d'abord son héritage qui risque fort de fondre comme neige au soleil, entre placements hasardeux suggérés par les uns et les autres et cadeaux à tout va à tous ceux à qui il souhaite faire plaisir. C'est ensuite sa première histoire d'amour pour laquelle sa timidité et son indécision l'empêchent de déclarer ses sentiments. Ces difficultés et le fait d'être enfin loin de toute son envahissante famille pendant ce séjour en Angleterre vont lui permettre de grandir et j'ai trouvé que c'était un vrai bonheur que d'assister ainsi à la construction de sa future personnalité.
Enfin, l'essentiel de ce tome se passe en Angleterre et j'ai aussi apprécié ce changement et le fait de découvrir ce que pouvait être la vie des riches propriétaires terriens (et nobles dans le cas d'Augusta !) à cette époque, et le fossé entre leur vie oisive et confortable et celle des paysans ou employés du village, particulièrement bien décrit par l'auteur. Dans les précédents volumes de la saga, l'Angleterre était toujours le pays mi rêvé mi honni où les personnages disparaissaient régulièrement pour leurs études, leur vie professionnelle, leurs amours et ce retournement de perspective où nous sommes placés pour la première fois à l'extérieur et loin de Jalna dont nous guettons nous aussi les nouvelles avec Flinch donne un air de changement bienvenue à ce tome.
Me voici à nouveau conquise... et prête à enchaîner avec le suivant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
sarahdu91
  15 septembre 2019
Tome 9 de Jalna, les années passent doucement, la majorité de Finch est arrivée et l'héritage va enfin pouvoir être débloqué. Ce dernier reste un peu sensible quant à la façon de profiter de l'argent qui lui revient, néanmoins il décide de faire plaisir à chacun de ses frères et de la manière la plus satisfaisante pour que tout le monde soit récompensé. Renny, sera remboursé des frais qu'il a déboursé pour ses études, Eden pourra faire son voyage jusqu'en France avec sa nouvelle compagne, Piers pourra se déplacer au volant de sa nouvelle voiture, bref, tous seront récompensés.
De même, il va profiter d'un séjour chez sa tante Augusta et partir pour l'Angleterre avec ses 2 oncles.
Que d'objectifs et de projets à venir...enfin c'est ce qu'on peut penser lorsqu'on en est au premier tiers de ce tome seulement le dynamisme s'est révélé absent, j'ai trouvé qu'on s'y ennuyait sur pas mal de pages et à la fin, beaucoup de pages écrites pour peu d'avancée dans notre saga familiale.
Le retour à Jalna et l'avenir de Finch vont ils enfin déboucher sur quelque chose de plus concret et plus abouti?
La réponse sera connue dans le prochain tome...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
Jangelis
  24 mai 2021
Une année dans la vie de Finch, et de la famille.
Du 1er mars 1929 (majorité de Finch) au 1er mars 1930, (naissance de "Finch II")
Une nouvelle époque pour Jalna, puisque grand-mère Adeline, fondatrice et pilier de la maison, a disparu à 102 ans, un an et demi plus tôt.
Renny et Alayne ont fini par se marier, et Alayne doit s'habituer encore une fois à la famille Whiteoak, et vivre à Jalna, sans trop de soutien de Renny, très pris par le travail et la famille.
Ce tome est très varié, avec un partage de la famille entre Canada et Angleterre.
Et de ce fait, des passage sont très intéressants, d'autres m'ont parus un peu longuets.
Mais dans l'ensemble, comme toujours, une lecture appréciée, et qui donne envie de continuer.
Et la grand-mère, même disparue, est étonnamment présente pour la famille !
Je suis toujours fascinée, quand je cherche mon image de couverture, du nombre d'éditions et d'illustrations de première de couverture différentes qu'on peut trouver. Une saga vraiment universelle !

Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   28 juin 2014
" Meggie entre à l'hôpital demain. " [...]
Finch replia la lettre, les mains tremblantes. Sa Meggie, sa sœur chérie, en danger ! Peut-être ne la reverrait-il plus ! Il se rappela l'époque où il avait été malade à Vaughanlands. Elle était assise près de son lit et le faisait manger comme un bébé. Il se rappela ses tendres mains féminines qui lui caressaient les cheveux, l'ineffable douceur de son sourire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
Gwen21Gwen21   21 février 2020
Piers était de ces êtres qui trouvent difficile de remercier pour un cadeau qu'ils reçoivent, mais ne se lassent pas des remerciements réitérés qu'on peut leur faire pour un cadeau qu'ils font.
Commenter  J’apprécie          120
Gwen21Gwen21   27 février 2020
Il fallait une longue absence et un séjour à l'étranger pour apprécier son foyer.
Commenter  J’apprécie          150
JangelisJangelis   24 mai 2021
- Bon Dieu ! Z'ai pas peur ! dit Mooey [3 ans] [Il le répète tout le long du roman]
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1197 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre