AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2298086702
Éditeur : Nouvelles Plumes (01/08/2014)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 228 notes)
Résumé :
À 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat dans lequel elle vit depuis l'accident qui a tué sa mère.
Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d'être suivie... Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n'est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (102) Voir plus Ajouter une critique
helvetius
27 janvier 2015
Les ailes d'émeraude est un premier roman prometteur d'une auteure talentueuse. J'ai passé un agréable moment à Tornwalker en compagnie de Cassiopée et de ses amis mais plusieurs maladresses et beaucoup de longueur ont rendu cette lecture un peu lourde par moment.
Cassiopée vient d'avoir 18ans et doit voler de ses propres ailes (j'avoue, celle là était facile!) après avoir quitté l'orphelinat qui l'a recueillie après la mort de sa mère quand elle avait 6ans. Jeune fille réservée et peu sûre d'elle, elle tente de prendre sa vie en main avec les maigres moyens qu'elle possède. Mais une rencontre va changer sa vie à tout jamais et la voilà embarquée dans le conte pour enfants que sa mère lui racontait pour l'endormir.
Je trouve l'idée très intéressante ! L'auteur a beaucoup d'imagination et sait nous captiver rapidement. Personnellement, j'ai lu ce livre en 2/3 jours et je n'ai pas voulu le lâcher avant d'avoir le fin mot de l'histoire. Malheureusement, la fin s'éternise un peu. J'ai trouvé que certains passages étaient inutiles et alourdissaient beaucoup la lecture. de plus, certaines attitudes des personnages m'ont un peu exaspérées, je pense notamment à la joute verbale entre Isha et Cassiopée à l'hôpital et à leur "affrontement" physique. J'ai eu l'impression d'avoir à faire à des enfants de maternelles plutôt qu'à de jeunes adultes. La romance, bien qu'elle soit belle, mais un peu trop niaise à mon goût, prend pour moi beaucoup trop de place à un moment ou j'aurais aimé avoir plus d'explications sur les Myrmes...Et encore une fois, on a droit à une sorte de triangle amoureux, bien que l'héroïne sache vouloir qui elle veut dès le départ.
La personnalité de Cassiopée est intéressante mais parfois j'ai eu envie de la gifler. Son humour, que beaucoup ont l'air d'apprécier, m'a souvent agacé. Avoir de la répartie et de l'humour est très important mais là, je trouvais que c'était trop. J'ai eu l'impression qu'elle était une adolescente immature qui a encore beaucoup de chose à apprendre, comme le dit si bien le personnage d'Henri.
La description du village, celle de la transformation grâce à la caïna, les différents sens phares et leurs différents facettes, tout cela est bien expliqué et nous permet de nous immerger vraiment dans l'histoire. Mais encore une fois, le fait que Cassiopée soit quasiment une super Myrme m'a un peu fait tiquer même si c'est le personnage principal...
J'ai bien aimé le personnage de Gabriel même s'il devient un peu mou quand la romance se met en place. Camille est très intéressant également et j'espère vraiment le revoir si une suite voit le jour. Pareil pour Nathan, pour lequel j'ai eu beaucoup d'affection même si on le voit peu. Son sens phare est extrêmement intéressant et promet une belle évolution du personnage.
Donc voilà, j'ai bien accroché à l'histoire même si la fin m'a semblée interminable. Comme je le disais, certains passages pourraient être retravaillés pour éviter ces longueurs. En tout cas, une chose est sûre, si l'auteur écrit une suite, je la lirais très certainement!
Challenge ABC 2014/2015 17/26
Challenge Pavés
Challenge variétés catégorie "Auteur de moins de 20ans"
Challenge PAL
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Elamia
27 janvier 2015
Un roman divertissant qui vous fera passer un bon moment et qui a l'avantage de ne pas avoir de suite (du moins, à ma connaissance...). Chose rare à une époque où les sagas foisonnent de partout.
Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est un coup de coeur, mais j'ai tout de même apprécié ma lecture.
Ce roman contemporain allie à merveille romance et fantastique. Je n'ai jamais été une grande adepte des romans contemporains, le côté trop simpliste de l'écriture ne me transcende absolument pas. Bien souvent, les histoires font écho à la réalité, et je n'arrive pas à m'évader avec cette littérature. C'est avant tout le côté surnaturel qui m'a donné très envie de lire celui-ci. L'univers développé est bien construit, décrit de manière détaillé et il est très facile de s'immerger dans ce décor aux teintes dystopiques. Si au début, nous sommes plongés au coeur même de Philadelphie, la suite se déroule dans une atmophère plus idyllique et contemplative : une contrée reculée au milieu des montagnes, où la neige tombe en abondance et où la forêt s'étend à perte de vue. Cette atmosphère est vraiment propice au mystère et constitue un choix très pertinent de la part de l'auteure.
La romance occupe une part importante dans le récit mais heureusement, l'aspect fantastique apporte la touche d'originalité nécessaire. Cassiopée, l'héroïne de l'histoire, vient de sortir de l'orphelinat où elle vivait depuis ses six ans. Elle rentre dans la vie active et son quotidien est plutôt ordinaire, voire, triste et monotone, jusqu'au jour où son destin va la rattraper. Une série d'évènements tous plus surprenants les uns que les autres vont la mener jusqu'à une surprenante révélation : elle est une Myrme. Cassiopée se voit ainsi propulser au coeur même d'une histoire qu'elle racontait à ses jeunes amis orphelins. Elle comprend que ce n'était pas une simple légende le jour où des ailes vertes émeraude lui poussent dans le dos. En effet, le peuple des Myrmes est porteur d'un gène, qui après mutation, dote les individus d'ailes mais aussi de pouvoirs spécifiques appelés « facettes ». Ces facettes correspondent aux cinq sens, par exemple, certains vont avoir une vue plus développée, pour d'autres ce sera l'ouïe. Mais je ne vous en dis pas plus, cela fait partie des choses qu'il est intéressant de découvrir au fil du récit.
Pour parfaire son apprentissage en tant que Myrme, Cassiopée est accompagnée par un mystérieux émissaire, Gabriel, dans un village loin de la civilisation humaine. Là, sa vie change du tout au tout. Elle y est bien accueillie, goûte au bonheur d'avoir une famille aimante, se découvre des facultés insoupçonnées. Elle s'épanouit dans cette nouvelle vie, et finit bien sûr, par tomber amoureuse. Elle développera même une relation très particulière et touchante avec un énorme grizzly. Mais là encore, inutile que je vous en dise trop et ne vous gâche la surprise. Nous progressons donc à tâtons, au même rythme que Cassiopée en découvrant petit à petit son nouvel environnement.
Grâce à un schéma narratif plutôt simple, une plume efficace et dynamique, Alexiane de Lys nous offre une histoire distrayante. J'ai tiqué à plusieurs reprises sur le style de langue, mais je suppose que le langage familier aide à mieux cerner la personnalité de Cassiopée et son tempérament impulsif. Toutefois, cette langue beaucoup trop orale a un peu handicapé ma lecture. J'ai immédiatemment enchaîné avec un roman historique, pour retrouver une plume un peu plus classique. Cependant, je reconnais que l'aspect contemporain a quand même du bon quelques fois. J'ai adoré les allusions à des films ou des séries, étant moi-même cinéphile, c'est toujours plaisant de retrouver des références connues. D'ailleurs, les personnages que nous offre ici Alexiane de Lys sont des super-héros à leur façon. Les nombreuses références à X-Men sont explicites. le village des Myrmes s'apparente à l'institut du professeur Xavier, entièrement dédié à la protection et à l'apprentissage des nouveaux mutants.
L'intrigue n'est pas exceptionnelle, et plutôt cousue de fil blanc, mais les personnages ont le mérite d'être nombreux et d'avoir des personnalités approfondies. Alors que certaines romances accordent trop d'importance aux amoureux, ici, les deux figures principales ne monopolisent pas toute l'attention du lecteur. Ce qui nous laisse le temps de développer de l'empathie pour les personnages secondaires. le seul gros bémol de ce livre est sa fin un peu brutale. L'histoire s'arrête au coeur même de l'action, et j'étais profondément déçue d'abandonner les personnages en si bon chemin. Je me demande bien ce que sont devenus Camille ou Goliath par exemple. Même si les réponses sont plus ou moins données de manière implicites, je suis du genre à garder le moindre petit espoir. Ici, pas de rebondissement de dernière minute, plutôt une fin ouverte, qui laisse au lecteur l'entière liberté d'imaginer l'avenir. Nous sommes donc en droit de nous demander si une suite verra le jour plus tard. Je nourris une certaine méfiance car c'est typiquement le genre d'histoire qui s'essoufflerait très vite en saga. A voir...
En somme, Les ailes d'émeraude s'avère être une bonne surprise. Ce roman au ton légèrement dystopique est divertissant à souhait, et plein de rebondissements. Un peu déçue par l'écriture et le scénario un peu brouillon à certains moments, l'auteure se rattrape bien sur les descriptions et sur ses personnages aboutis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Anju
30 août 2014
Que dire... J'ai avalé ce roman en deux jours ! Et ça faisait très longtemps que ça ne m'était pas arrivée ! le style de l'auteur est léger et entraînant. L'héroïne est drôle et attachante, et a des réactions tellement réalistes que je me suis presque retrouvée en elle. Je me suis retrouvée dans un univers vraiment addictif.
Au début, en lisant le résumé, j'ai cru que cela allait ressembler à d'autres romans que j'ai déjà lu, mais au contraire. C'est un livre qui m'a vraiment surpris à chaque instant, jouant avec mes émotions comme avec un yoyo !
J'ai finalement été bien triste en voyant la fin du livre approcher, et me suis surprise à espérer une suite. Je vous conseille vivement ce roman, rempli d'humour, de suspense et d'amour !
Commenter  J’apprécie          150
Colombedelesperance
21 septembre 2016
J'avais entendu tellement de bien concernant ce roman que je me suis dit que mon achat trimestriel chez France Loisirs était tout trouvé. J'étais quand même sceptique, comme toujours quand on me vante trop un roman… eh bien je comprends mieux l'engouement, désormais !
Les ailes d'émeraude 1 nous présente Cassiopée O'Brien, orpheline qui va découvrir dans des circonstances étranges et pour le moins mouvementées qu'elle n'est pas seulement humaine. Elle est une Myrme, un être doté d'ailes et de sens beaucoup plus développés comme certains animaux. Sauf qu'au sein même des Myrmes, il existe des conflits… et Cass pourrait bien se trouver prise entre deux feux. Ce n'est pas la présence de Gabriel, qui met tous ses sens en émoi, qui va arranger les choses… ou si ?
J'avoue que j'étais curieuse de tester ce roman. Très vite, je me suis aperçue qu'en effet, le ton était drôle, prenant et que les aventures de Cassiopée étaient franchement inédites. Et puis, du fantastique avec de la romance, quoi ! Mon genre chouchou ! Comment pouvais-je décemment résister ?
On fait donc la connaissance de Cass, caractère bien trempé, idées fixes mais capacité à se remettre en question si besoin. Elle a quand même quelques réactions qui valent le détour, et la voir évoluer dans le roman est un vrai plaisir. C'est vraiment une héroïne forte qui possède des faiblesses, ce qui nous la rend humaine, j'aime beaucoup. Et puis, ses hésitations amoureuses et autres sont sincèrement réalistes, on aurait presque dit les miennes, donc je n'ai pu que me sentir proche d'elle !
Les autres personnages ne sont pas en reste : ils possèdent chacun une véritable personnalité avec de multiples facettes qui les rendent intéressants. Tous sont à même de provoquer différentes émotions chez le lecteur, notamment Gabriel qui est un sacré phénomène mais pour lequel j'ai évidemment craqué. Qui ne rêverait pas d'un gars comme lui ?
Mais bon, Gabriel et Cass ne font pas toute la gamme des personnages. D'ailleurs, je dois avouer que la trame qui est tissée dans ce premier tome est vraiment riche. D'accord, le bouquin est gros, donc en même temps, ça va avec. Mais… pas seulement ! Les personnages sont intelligents et ça donne une ampleur franchement agréable, d'autant plus que les retournements de situation en deviennent inattendus.
Parlons de l'univers surnaturel que l'on découvre. Awh, il est riche ! Il est même très riche, et attention, ce n'est qu'un premier tome ! Que de surprises nous attendent et nous fascinent ! Parce que clairement, je ne sais pas vous, mais avoir des ailes de papillon et développer des dons sensoriels, clairement j'dirais pas non. Ça fait rêver et ça fait un bien fou ! Je renoue ainsi avec mon genre chouchou : le fantastique. Parce que oui, il y a des éléments réalistes et même des incursions du surnaturel dans notre monde, ce n'est pas de la fantasy et je dis carrément oui !
J'approuve d'autant plus qu'Alexiane de Lys possède une jolie plume assez franche, pleine de vitalité et assez légère et pleine d'humour. C'est exactement le genre de lectures que j'aimerais retrouver plus souvent, avec cette petite pointe de sarcasme et un juste dosage de tension pour qu'on n'ait pas envie de lâcher le roman. Sans parler des descriptions juste suffisantes, pas trop longues ni trop courtes ! On se représente bien l'ensemble, c'est aussi un gros point fort.
Ah, et les valeurs. Je crois que j'ai trouvé par moments Cassiopée un peu trop violente, mais je suis mal placée pour dire quelque chose, vu ce que ma propre héroïne peut développer comme réactions. En dehors de ces réflexions parfois très cruelles, que l'on ressent sûrement au moins une fois dans sa vie, Cassiopée incarne quand même la droiture. Elle se soucie des autres, même si ce n'est pas parfait et qu'elle peut blesser. Elle essaie de faire ses choix selon son idée de la justice et de l'amour, et elle va se battre pour ce en quoi elle croit.
Je voudrais revenir une dernière fois sur cette intrigue qui prend son temps sans avoir de temps mort. C'est assez rare, tout de même, néanmoins les changements qui se produisent n'interviennent pas d'un seul coup comme ça. On a le temps de voir des trucs pas nets se produire avant que tout ne lui tombe sur le coin du nez, et ensuite, tout s'emballe avant de se calmer un peu. Et comme je l'ai dit, ça reste fascinant. Quand Cass découvre ses facultés, c'est juste génial ! Et les dernières pages du bouquin (je dirais les 150 dernières pages) m'ont empêchée de lâcher l'affaire : je voulais savoir ! En plus de ça, Alexiane de Lys va au bout des choses. Si un truc doit être horrible, elle le met. Sans faire étalage de détails, mais elle y va. Ça aussi, c'est un bon truc ! (non, je ne suis pas en train de louer le sadisme de l'auteur… ou peut-être que si. Faut bien se soutenir entre nous, non ?)
En conclusion, Les ailes d'émeraude 1 est un véritable succès pour moi. Si ça n'a pas été un coup de coeur, je peux cependant assurer qu'il s'agit de ma découverte du mois. L'univers, les personnages, l'intrigue, la plume et l'humour… c'était du bon fantastique et ça m'avait manqué ! J'ai aimé quasiment tout ce que j'y ai trouvé, hormis les quelques pulsions un peu trop violentes parfois de Cassiopée, mais ça risque bien d'être la seule ombre au tableau. Je comprends désormais mieux pourquoi les gens ont apprécié, j'ai été conquise aussi !
Ce sera donc un 19/20 pour moi et je vous le conseille ! Ne vous laissez pas freiner comme moi, essayez !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
denisarnoud
09 novembre 2014
Cassiopée O'Brien vit dans un orphelinat suite à un accident qui a causé la mort de sa mère. Après douze ans de vie dans cet institution, arrivée à l'âge de dix-huit ans, elle doit prendre sa vie en main et laisser derrière elle tous ses petits frères et soeurs de coeur dont elle s'occupait avec tendresse. Elle part donc affronter le monde seule. Elle gagne sa vie en faisant des petits boulots. Un jour alors qu'elle rentre au motel où elle loge elle se fait agressée par deux voyous. Refusant de se laisser détrousser sans se défendre, la jeune fille au caractère bien trempé et la langue bien pendue ne doit la vie qu'à l'intervention d'un jeune homme ténébreux dont le caractère l'exaspère au plus haut point. Petit à petit, elle va se rendre compte que le jeune homme la suit.

Lors d'une de leur rencontres houleuses, le jeune homme en question , beau comme un dieu grec lui remet une enveloppe et lui offre un séjour dans un hôtel de grand luxe. Intriguée la jeune fille décide de profiter de l'aubaine. Mais quand elle ouvre l'enveloppe quelque-chose la pique et la rend très malade. A partir de ce moment là, Cassiopée constate des transformations dans son corps. Un jour elle se rend compte que quelque chose de bizarre lui a poussé dans le dos, elle casse cette sorte de cocon pour y découvrir deux ailes vert émeraude. Poursuivie par des hommes lourdement équipés et armées, elle va retrouver le jeune homme qui lui explique qu'elle a été recrutée pour ces capacités par le peuple des Myrmes. N'ayant rien d'intéressant à abandonner et très peu de perspectives d'avenir elle décide de suivre le jeune homme à la rencontre de son nouveau peuple, et à commencer son apprentissage qui va lui apporter de bien intéressantes capacités.

le genre fantasy n'est pas du tout ma tasse de thé mais quand j'a vu que l'auteur de ce pavé de sept cents pages était une jeune femme de dix-neuf ans, j'ai été intrigué et curieux et bien m'en a pris car ce roman est passionnant. Malgré quelques maladresses de style, j'ai été impressionné par la maîtrise de l'intrigue, on est pris dès le début du roman et l'auteure ne nous lâche plus. Un livre plein de rebondissements, d'humour, des dialogues percutants , des personnages attachants. En bref un agréable moment de lecture dont j'attends la suite avec impatience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Citations & extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
LipetteLipette22 octobre 2014
Cassiopée n'était pas une reine majestueuse mais une vieille bique menteuse et prétentieuse qui avait mis Poséidon en colère parce qu'elle avait dit que sa fille était plus belle que les Néréides du dieu des océans. Elle avait promis sa fille Andromède à Persée s'il réussissait à la sauver. Une fois que Persée a fini de trucider le monstre marin que Poséidon avait envoyé pour se venger de Cassiopée, elle a repris sa parole.
Tu parles d'un exemple.
Zeus avait dû fumer deux ou trois joints avant de décider de créer une constellation à son nom. ou alors elle l'avait tellement soûlé qu'il a préféré lui promettre un supertruc pour qu'elle lui foute la paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
gabilougabilou22 octobre 2014
Celui qui s'est pris mon poing dans les ratiches se penche sur moi, me plaquant de nouveau son couteau sous la gorge. Il a l'air vraiment, vraiment en colère.
- Alors chérie, on voulait jouer à Wonder Woman ?
Son haleine est acide. J'arrête de respirer.
- Tu pourrais fermer la bouche ? Je ne tiens pas à mourir empoisonnée.
Il fronce les sourcils, mettant visiblement du temps à comprendre que je parle du délicat fumet qui s'échappe de sa bouche, puis serre les dents et me donne une gifle.
Le coup fait que je me cogne violemment le crâne sur le bitume.
Biiiiien, bravo ! Très malin. La prochaine fois dis-lui carrément qu'il a une haleine de chacal, on gagnera du temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
gabilougabilou22 octobre 2014
J'ai un mouvement de recul. Une lueur menaçante s'est allumée dans ses prunelles. Je les vois s'agrandir démesurément puis reprendre une forme normale alors qu'il inspire profondément. Sa voix, toutefois, claque comme un coup de fouet.
- Tu n'es pas en mesure de poser tes conditions Cass.
Cass ? Cass ??? Depuis quand on est passé à l'étape surnom ? Est-ce que je l'appelle Gabillou, moi ?
Commenter  J’apprécie          180
SobooksSobooks30 avril 2016
Les pas de Gabriel se dirigent vers ma chambre et je m’apprête à lui demander ce qu’il se passe quand je note ce qu’il tient dans la main. C’est une seringue. Une ÉNORME seringue. Je me sens blêmir.
- C’est quoi, ça ?
Le liquide bleuté à l’intérieur attire mon attention. En me concentrant je vois des centaines de milliers de cristaux microscopiques de forme étrange le composer. Je déglutis.
- Ne me dis pas que tu vas m’empaler avec ce truc ?
Gabriel lève les yeux au ciel d’un air théâtral.
- De suite les grands mots, empaler. Non, je vais te soigner avec ce truc.
- Ha, ha ! C’est vraiment très sympa de ta part mon cœur, dis-je en accentuant ces mots avec ironie, mais j’ai décidé que j’allais guérir toute seule, comme une grande, OK ? Maintenant va gentiment déposer ton arme de destruction massive loin, très loin de cette chambre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
wentworth23wentworth2322 octobre 2014
" Il faut que je trouve Levis Man. C'est la seule chose qui me vienne à l'esprit. C'est lui qui m'a passé cette foutue fleur, qui m'a valu d’être malade comme un chien, d’être poursuivie par une armada de psychopathes, et je suis sûre que c'est à cause d'elle que je ressemble à Maya l'Abeille maintenant."
Commenter  J’apprécie          180
Videos de Alexiane De Lys (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexiane De Lys
Les ailes d'émeraude de Alexiane de Lys .Voir l'émission : http://www.web-tv-culture.com/les-ailes-d-emeraude-de-alexiane-de-lys-728.html Rencontrer une jeune auteur qui publie son premier roman et en parle à la fois avec trac et enthousiasme, c'est toujours un moment précieux. C'est ce que je vous invite à partager avec Alexiane de Lys. Elle a 20 ans, vit en Dordogne avec sa famille et sort aux éditions Nouvelles Plumes son 1er roman « Les ailes d'émeraude », qui a déjà eu une belle carrière sur le Net, auprès de bloggeurs. Nous sommes dans ce que l'on appelle communément la littérature fantasy, ce genre qui cartonne en librairie et s'adresse avant tout aux adolescents et aux jeunes adultes. Mais comme Harry Potter en son temps, les aventures de la jeune Cassiopée, l'héroïne imaginée par Alexiane de Lys, séduiront sans doute un public bien plus large. Cassiopée est une jeune fille de 18ans. Elle a perdu sa mère dans un accident lorsqu'elle était enfant, a grandi dans un orphelinat et doit désormais affronter sa vie. Une vie parmi tant d'autres jusqu'à une mystérieuse rencontre qui va bouleverser l'existence de Cassiopée, au propre comme au figuré, puisque des ailes couleur émeraude vous pousser dans son dos et révéler des pouvoirs sensoriels insoupçonnés. Mais derrière le conte se cache aussi les thèmes de la différence, de la famille, de la nature, des épreuves de la vie et de la mort, autant de sujets qui ont séduit les bloggeurs ayant plébiscité le roman avant qu'il ne soit repéré par un éditeur. Alexiane de Lys ne cache pas son enthousiasme à être aujourd'hui présente en librairie et elle nous invite à partager son univers. « Les ailes d'émeraude » est publié aux éditions Nouvelle Plume. Alexiane de Lys est sur WTC.
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les ailes d'émeraude (saga)

Le village où vivent les Myrmes s'appelle:

Springfield
Tornwalker
Philadelphie
Atlanta

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Les ailes d'émeraude, tome 3 : L'île des secrets de Alexiane De LysCréer un quiz sur ce livre
. .