AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749932149
Éditeur : Michel Lafon (13/04/2017)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 15 notes)
Résumé :
M. Cobalt, un pharmacien sexagénaire, est en réalité un agent "endormi" depuis longtemps. M. Cuivre, une vieille connaissance, se rend à la pharmacie et lui demande de réaliser une toute dernière mission, éliminer quatre personnes. Cobalt n'a aucune envie de reprendre du service mais il sait bien que si son ancien chef fait appel à lui, c'est que la situation est désespérée...
La ville est devenue plus sombre ces dernières années, les jeunes et les familles l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
jamiK
  19 novembre 2018
C'est un thriller fantastique, un pharmacien, un agent spécial retiré des affaire, à qui l'on demande, dix ans après sa retraite, de réaliser une nouvelle mission, quatre assassinats un peu particuliers. J'ai adoré le traitement graphique du récit, quatre chapitres, quatre univers colorés très subtil, un graphisme à la manière sérigraphique, un noir plus deux douleurs utilisées uniquement en aplats, en surfaces avec un choix de nuances doux et subtil :
- 1er chapitre : Rose et bleu pétrole
- 2e chapitre : saumon et bleu ardoise
- 3e chapitre : mauve et beige
- 4e chapitre : vert d'eau et brique
- Conclusion : Rose et bleu pétrole
Ces gammes créent une ambiance un peu rétro et moderne à la fois, veloutée mais inquiétantes, il y a un côté polar des années 50, dans le déroulé du récit et le propos, accentués par l'architecture, la devanture du magasin, les costumes et les silhouettes des personnages, et les moindres accessoires. le traitement très original nous embarque dans cette histoire pourtant très simple, sans doute déjà vue, mais jamais de cette manière. C'est même le graphisme qui donne tout son attrait, son caractère et sa force au récit. Un belle réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
deuxquatredeux
  02 novembre 2017
Le pitch de Cobalt n'est pas d'une grande originalité : un agent dormant est réveillé pour aller éliminer un gouvernement d'êtres malfaisants qui fait régner l'obscurité dans une ville.
Sauf que,
- le héros-narrateur est atypique : c'est un apothicaire sexagénaire tenant davantage du Nero Wolfe ayant réussi à sortir de son fauteuil que du Sherlock Holmes;
- il y a un côté Reservoir Dogs pour les noms des protagonistes : Cobalt, Cuivre ou Zinc;
- il y a un côté John Carpenter pour l'algue noire extraterrestre qui a pris possession de notables de la ville;
- il y a un côté John le Carré, Eric Ambler et romans d'espionnage pour les éléments d'espionnage;
- il y a un côté hommage aux grands anciens (pas ceux de Cthulhu) avec quelques références disséminées dans le texte - par exemple, la première mission de Cobalt est de tuer le capitaine Morand qui vit à l'hôtel Titanic.
Collaboration entre l'écrivain Pablo de Santis et le dessinateur Juan Saenz Valiente, Cobalt est relativement court pour un roman graphique - ce n'est pas du 48cc mais presque - sans que cela ne constitue un problème. Bien au contraire. Avec d'un côté le travail graphique de Juan Saenz Valiente et de l'autre la rapidité d'exécution du scénario de Pablo de Santis, ce Cobalt ne saurait constituer un compte d'apothicaire mais plutôt un ovni (à découvrir) en provenance d'Argentine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Chixoo
  06 janvier 2018
Quel joli cadeau de Noël m'a fait Babelio ! Voilà une BD qui ne manque pas d'Air et que je n'aurais jamais pensé acheter ni lire en bibliothèque et pourtant ! Un régal, un délice !
Que dis-je ? une Perle ! Car le récit de Cuivre, Cobalt et Zinc c'est de l'Argent pur voire même de l'Or !
La ligne graphique est surprenante et pas forcément attirante mais finalement Nickel Chrome car elle convient on ne peut mieux au sujet et aux personnages...
Sans Plomb ni Arsenic, Cobalt ne se laisse pas Fer (ohhh)
Avant de vous faire toute la table de Mendeleïev je n'en dis pas plus, une jolie découverte qui m'a trop donné envie de le lire en version originale ¡Mira vos!
Commenter  J’apprécie          30
mikaelunvoas
  10 août 2019
Cobalt, cuivre, zinc, autant d'éléments qui ne sont pas issus d'une boite d'Oligosol mais en réalité se révèlent être des agents... spéciaux. le personnage central, un pharmacien veuf énigmatique et charmant prépare des remèdes contre la plupart des maux. Mais sa ville, s'assombrit, un mystérieux mal la ronge, que se passe t'il ?
Commenter  J’apprécie          50
Myrgrim
  05 janvier 2018
De Santis entraîne le lecteur dans cette histoire légèrement fantastique qui est avant tout celle de cette espèce de vieux Schwarzie sur le retour. Il pensait finir sa vie de tueur tranquillement jusqu'à ce que cette dernière réactivation le plonge dans la noirceur de son monde. Les dialogues sont concis et l'intrigue passe autant par eux que par l'image.
Dans un style qui n'est pas sans rappeler des illustrations de The New Yorker, Valiente nous livre un dessin tout en à-plats de couleurs et ombrages qui donnent un cachet tout particulier à ses planches. Chaque chapitre n'utilise que 2 couleurs en plus du noir et blanc avec ombrages, donnant une identité visuelle forte à chacun d'eux.
Je n'aurais sûrement jamais acheté cet album et en vérité je ne savais même pas que Michel Lafon faisait des BDs mais j'avoue avoir été très agréablement surpris : je valide
Lien : https://www.instagram.com/my..
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (3)
BoDoi   20 juin 2017
Pablo De Santis imagine une intrigue fantastico-policière habile, pleine d’étrangeté et de suspense, avec un héros/narrateur fascinant.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Lexpress   19 juin 2017
Cet album doit [à Juan Saenz Valiente] ses qualités: cadrage décalé, travail de la bichromie, déformation du décor, trait libre, jeté sur le papier et aussi très maîtrisé dans le mouvement, ambiance fantastique.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Telerama   19 avril 2017
Un hommage inattendu et bien troussé à l'univers du ­filiforme félin imaginé par le cartooniste Friz Freleng. Une bulle de fantaisie dans un monde décidément trop lourd.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   04 novembre 2017
- Qui êtes vous ?
- Vous pouvez m'appeler Cuivre ?
- Je croyais que l'on m'avait oublié.
- Et cette idée vous plaisait ? Vous pensiez que vous alliez continuer à être apothicaire pour toujours.
- Pourquoi moi ? Il n'y en a pas de plus jeune et de plus efficace.
- M. Zinc dit que vous êtes le meilleur. Que cela requiert le savoir-faire de la vieille école.
- Je veux voir Zinc.
- Et lui ne veut pas que l'on puisse remonter jusuq'à lui.
- De quoi s'agit-il cette fois-ci ?
- De l'obscurité. (p. 13)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mikaelunvoasmikaelunvoas   10 août 2019
Les médecins leurs prescrivent des placébos.
Moi j'y ajoute une substance stimulante.
Le secret de mon succès.
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Videos de Pablo De Santis (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pablo De Santis
Vidéo de Pablo De Santis
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1709 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre