AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330017316
208 pages
Éditeur : Actes Sud (06/02/2013)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Dans ces neuf nouvelles rédigées sur plusieurs années, Don DeLillo évoque diverses formes de malaise et d’effroi à l’œuvre chez l'homme contemporain. Chacune apparaît comme une allégorie cryptée de l’éternelle angoisse métaphysique qui est, aujourd’hui comme hier, le lot de tout individu, alors même qu’il tente de s’adapter, à travers une paranoïaque recherche de sens, au sentiment d’insécurité qui gouverne sa vie fragile et illisible.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
strummer
  26 février 2013
Bien tout d'abord, je le confesse, je suis émerveillé, dérouté, halluciné à chaque fois que je lis un livre de Don DeLillo.
C'est un conteur hors-pair, et comme il le fait dire dans la nouvelle L'acrobate d'ivoire : "Est-ce que nous sommes obligés de croire qu'une chose s'est passée exactement comme l'a montrée l'artiste ?"
On le sait le livre est un recueil de nouvelles, 9 au total ; dont l'une d'elles, L'Ange Esmeralda est tirée de l'un de ses livres somptueux "Outremonde".
Bon, les nouvelles ont un avantage certain pour ceux qui ne connaissent pas l'auteur : elles ne plaisent pas on est satisfait que cela s'arrête, elles sont géniales et on voudrait qu'elles continuent.
Donc , et c'est un exemple : lisez la nouvelle intitulée "L'ange Esmeralda" et précipitez-vous sur Outremonde, lisez le marteau et la faucille et précipitez-vous sur Cosmopolis.
Commenter  J’apprécie          140
Olloix
  24 février 2013
J'ai lu 3 des 9 nouvelles de ce recueil.
Je n'arrive pas à entrer dans le monde de Don DeLillo et ai beaucoup de mal à suivre son style d'écriture sans décrocher et penser à autre chose. Même constat après une tentative de lire "outremondes". J'ai néanmoins lu entièrement "Mao II" il y a quelques mois, en garde une impression générale mais peu de souvenirs précis.
Je pense néanmoins que Don DeLillo est un écrivain avec une vision du monde et un style originaux.
Commenter  J’apprécie          10
ADONIS
  04 mars 2013
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (5)
Telerama   27 février 2013
Faire un voyage dans le temps de Don DeLillo, c'est léviter entre la queue de comète de l'utopie des années 1970 et le trou noir de l'asphyxie économique des années 2000. [...] Tous [les personnages] ont un art de l'anticipation immédiate, qui passe par un recul permanent sur soi. Spectateurs de leur propre existence, en retrait et en immersion, ils sont désincarnés, et terriblement charnels.
Lire la critique sur le site : Telerama
Lexpress   21 février 2013
Avec les neuf nouvelles réunies dans L'Ange Esmeralda, celui que les Américains surnomment "Maximalist Rex" ne fait pas mieux. Et nous sert des récits poussifs où il recycle à la va-vite les hantises qu'il rumine depuis deux décennies.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LaLibreBelgique   19 février 2013
L’Ange Esmeralda", la nouvelle qui donne son titre à ce recueil de neuf textes écrits entre 1979 et 2011, présente l’envers du paradis, donc l’enfer : un quartier en déshérence de New York, loin des néons commerciaux de Time Square. Edgar tente d’y aider junkies, laissés-pour-compte ou adolescents déjà livrés à une vie d’expédiant.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Liberation   18 février 2013
Dans les neuf nouvelles écrites entre 1979 et 2011 qui composent l’Ange Esmeralda, Don DeLillo, né à New York en 1936, raconte des histoires de mots.
Lire la critique sur le site : Liberation
LeFigaro   11 février 2013
Sur fond de violences, de solitudes chroniques, de foules paniquées, dans les effluves de mélancolie, d'ironie et de mysticisme, [DeLillo] interroge le fond de l'oeil. «Dites-moi ce que vous voyez. Honnêtement. Je veux savoir.» C'est la littérature même.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   15 avril 2013
C'était toujours la fin de la journée. Les jours n'avaient pas de nom et cela n'aurait dû avoir aucune importance. Mais il y avait quelque chose de troublant dans l'anonymat des semaines, non pas une sensation de temps fondamental mais de temps vidé. [...] Encore la fin d'une journée. Le jour d'avant s'était à peine achevé, lui semblait-il, à cet endroit précis de l'escalier, de ce même pas précautionneux, et il se voyait clairement, hier et maintenant, sur la même marche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
strummerstrummer   25 février 2013
Nous étions tous impressionnés par la durée de sa peine, qui sanctionnait la construction magistrale d'un montage d'investissements qui avait impliqué quatre pays, causé la chute de deux gouvernements et la faillite de trois multinationales, et dont les fonds avaient pour l'essentiel été détournés au profit d'un trafic d'armes à destination de rebelles dans une enclave séparatiste du Caucase.
Commenter  J’apprécie          60
strummerstrummer   20 février 2013
Tu es le seul homme qui ait jamais compris que l'ennui et la peur sont chez moi une seule et même chose.
Commenter  J’apprécie          120
strummerstrummer   25 février 2013
Mais qu'est-ce donc qu'un sport qui interdit aux joueurs l'usage des mains, à l'exception du goal ? [...] si le football était une invention américaine, ne se trouverait-il pas un intellectuel européen pour affirmer que notre nature historiquement puritaine nous avait forcés à inventer un jeu structuré sur des principes anti-masturbatoires ?
Commenter  J’apprécie          20
FortunaFortuna   06 janvier 2014
Par moments, on abandonne le sens pour l'impulsion. Pour que les mots deviennent les faits. Telle était la nature de nos déambulations - enregistrer ce qu'il y avait là-bas, tous les rythmes dispersés de la circonstance et de l'occurence, et le reconstruire sous forme de bruit humain.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Don DeLillo (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Don DeLillo
"Fou" de Christopher Moore. Editions L'Oeil d'Or "Héros Ordinaires" de S.G. Browne. Editions Agullo "Zero K" de Don DeLillo. Editions Actes Sud
Retrouvez toutes les vidéos ici : http://goo.gl/23DkUZ
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3206 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre