AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Glenn Barr (Illustrateur)Jon J. Muth (Illustrateur)
ISBN : 1934506206
Éditeur : BOOM! STUDIOS (04/06/2009)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Angels and aliens, faeries and demons, alternate realities and multiple personalities: Once Lucas Hart would have laughed at these things; but when this cynical, burned-out screenwriter's repressed memories of the past invade his present--Hart's vision of reality is completely shattered. As a child, seeking escape from horrible abuse, Hart would leave his body and astrally travel with otherworldly beings who filled his wounded soul with light. Now, having recovered ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Presence
  22 mars 2016
Ce tome regroupe les épisodes 1 à 5 d'une série débutée en 1996, écrite par John-Marc DeMatteis. Cette série a compté 15 épisodes au total.
La nuit, dans une maison de banlieue, un enfant pleure dans son lit et finit par s'envoler vers le ciel en passant à travers le toit, comme s'il s'agissait de son corps astral. Il retombe rapidement dans son corps d'adulte, celui de Lucas Hart, écrivain ayant la trentaine. Il vit dans un pavillon loué à une riche propriétaire, dans la banlieue de Los Angeles. Il est écrivain, sans espoir d'emploi, et il anesthésie son angoisse existentielle dans l'alcool et le visionnage de films pornographiques. Il entretient une relation avec Rhonda, une actrice de série Z qu'il traite comme un paillasson, il est séparée de sa femme et de sa fille. Il éprouve une étrange fascination pour le clochard qui déambule dans le parc avoisinant. Rhonda essaye de lui faire partager son intérêt pour un livre intitulé "The magic dance" écrit par Viola Clark. le comportement égocentrique de Lucas Hart va finir par trouver ses limites et Hart n'aura d'autre choix que d'apprendre à se connaître lui-même, et à découvrir les autres. Tout au long de son éveil aux autres plane l'ombre d'un individu incarnant le meilleur de l'humanité, surnommé le Magicien que Viola Clark a rencontré en 1931.
JM DeMatteis est coutumier du voyage initiatique à forte teneur en interrogations existentielles. Parmi les plus remarquables, se trouvent Moonshadow, Blood : A Tale, The Last One, Brooklyn Dreams. Il n'a pas peur de la difficulté puisqu'il souhaite montrer le développement de la spiritualité d'un individu, au travers d'une bande dessinée. Au départ son personnage se vautre dans son égocentrisme. Une crise aigüe oblige Lucas Hart à confronter la réalité ; en effet ses distractions habituelles (alcool, sexe) ont perdu leur pouvoir calmant. Il n'y a plus de fuite possible.
Un écrivain égocentrique au bord de la déprime, incapable de ressentir de la sympathie ou de l'empathie pour les autres : on a déjà vu plus original comme début. En outre raconter son histoire sous forme de bande dessinée constitue une véritable gageure. Comment décrire le parcours spirituel d'un individu sous forme graphique sans tomber dans une imagerie naïve, ou à l'opposé dans des symboles abscons ? le premier épisode ne rassure guère : les traumatismes inconscients refoulés s'incarnent sous la forme d'un petit diablotin avec des couteaux (degré zéro de la représentation), et la soif de liberté et de sérénité est représentée par le rêve de voler (ça y est les clichés sont en place). Et DeMatteis en rajoute une couche dans le bien lourd, bien stéréotypé : Lucas Hart a été victime d'un traumatisme dans son enfance.
Le pire est à craindre avec la proposition de l'ouvrage de Viola Clark qui pue le New Age factice. Et bien non, DeMatteis introduit aussi un personnage "le Magicien" qui relève du guru indien qui ne se cantonne pas dans un âshram, mais qui voyage et est suivi par un groupe de fidèles. Ce personnage restant inaccessible pour Lucas Hart car il n'a pas vécu à la même époque, il devient un symbole ambigu, voué à l'interprétation du lecteur qui confronte ainsi ses propres convictions à cette incarnation de la spiritualité. DeMatteis développe aussi le parcours de vie de Lucas Hart qui n'est pas un individu générique, mais qui a un caractère intimement liée à son histoire personnelle. Il prend soin également de ne pas se vautrer dans le récit dépressif : grâce à un dispositif narratif élégant il indique au lecteur que ces moments de vie participent à l'enrichissement de l'individu.
Glenn Barr illustre les épisodes 1 à 4 avec un style qui rappelle l'esquisse à l'encre avec quelques traits bien épais de ci, de là pour donner de la substance à ce qu'il représente. Il emploie une vision très personnelle de la perspective, à la fois légèrement étirée et un peu penchée. Il faut une dizaine de pages pour accepter ce style d'illustrations à l'encre. La mise en couleurs oscille entre le simplement fonctionnel avec des tons un peu plus vifs que la réalité, ou des camaïeux pour établir une ambiance. Globalement les illustrations apparaissent comme réalistes, sans être photographiques, parlantes et expressives sans chercher à faire joli, et avec un grain de folie qui met en valeur les aspects magiques du récit (l'apparence difficile à saisir du Magicien, les expériences de vol, le clochard éveillé, etc.).
Le cinquième épisode bénéficie de la vision d'artiste de Jon J. Muth. DeMatteis retrouve son compère de Moonshadow qui travaille ici à l'encre de chine pour des illustrations très évocatrices. DeMatteis lui a réservé l'épisode consacré à l'évocation du Magicien et aux derniers jours d'une vieille femme. Muth apporte toute la délicatesse nécessaire, dont une sublime page d'un couple en train de danser représenté comme des silhouettes par de rapides coups de pinceaux à l'encre.
JM DeMatteis propose au lecteur d'accompagner Lucas Hart dans la découverte par ce personnage de la notion de spiritualité. Malgré un ou deux clichés visuels et narratifs, les auteurs ont vite fait de dresser le portrait d'un individu complexe effectuant son cheminement de manière naturelle, sans énorme coup de théâtre assénant une vérité incontournable, sans philosophie prête à penser toute faite. le récit s'achève sur une forme de résolution partielle, mais j'espère qu'un éditeur republiera les 10 épisodes suivants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de J.M. DeMatteis (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J.M. DeMatteis
J.M. DeMatteis at Baltimore Comic Con! 2013
autres livres classés : spiritualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1245 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre