AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  11 juillet 2021
« Le déshonneur d'Elisabeth Campbell » (renommé pour coller au film, bien que la jeune femme se nomme Ann à l'origine) fait partie de ces livres qui perdent à être découverts après le film, ou relus, puisque l'on en connaît déjà le dénouement. Dans mon cas, j'avais vu le film il y a un bon paquet d'années mais me souvenais malheureusement encore assez clairement de l'intrigue dans ses grandes lignes et de la fin. Aucune surprise lors de ma lecture, donc. Ceci dit, l'ouvrage possède assez d'atouts pour séduire même si l'on connaît déjà l'histoire. Quant aux primo-lecteurs, ils découvriront un polar militaire bien ficelé, au rythme haletant, ponctué de dialogues incisifs qui font souvent mouche.

Partant de quasi-rien, Paul Brenner et Cynthia Sunhill ne tardent pas à découvrir que la façade bien-comme-il-faut de Fort Hadley n'est rien de plus qu'un faux-semblant et, indice après indice, déduction après interrogatoire, cheminent lentement (ou pas, l'intégralité du livre se déroulant sur environ deux jours, et les personnages dormant assez peu) vers la vérité. Car, pour découvrir qui a tué Ann Campbell, encore va-t-il falloir comprendre pourquoi : pourquoi elle, pourquoi comme ça, pourquoi là... pourquoi, tout simplement ? L'affaire, au premier abord sordide mais simple, est encore pire que ce que l'on peut imaginer et aborde des thèmes bien plus difficiles que ce que le résumé annonçait d'emblée.

Le livre, écrit au début des années 90, a le mérite d'aborder en long, en large et en travers le sexisme dans l'armée, bien qu'il le fasse de façon maladroite... et à travers un personnage principal plutôt machiste lui-même voire irritant à l'occasion. La répartie de Paul Brenner, qui donne toute leur saveur à la plupart des dialogues, devient malheureusement parfois déplacée, autant dans les propos que le contexte, ce qui ne le rend pas, mais alors pas du tout sympathique. On se demande bien ce que Cynthia lui trouve... Si leur duo fonctionne très bien sur le plan professionnel, la pseudo-romance entre eux n'est franchement pas convaincante et même fade. L'intrigue aurait pu s'en passer.

Reste que ça se lit très bien, que la construction de l'histoire est irréprochable et qu'on ne s'ennuie pas une seule seconde. On pardonne donc aisément à ce protagoniste qui se considère lui-même d'une autre époque. Une lecture tout sauf joyeuse, mais très prenante.

En revanche, carton rouge pour les très nombreuses coquilles éparpillées dans le livre!
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus