AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782221198575
400 pages
Éditeur : Robert Laffont (15/11/2018)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Bienvenue sur la minuscule île de Sercq, surnommée l'" île de ciel noir "...
Pas de voitures sur les routes, seulement des calèches et des vélos. Pas de lumière la nuit, seulement les étoiles dans un ciel parfaitement noir. Ce petit bout de terre, situé à quelques kilomètres à l'est de Guernesey, c'est l'île de Sercq. Population : quatre cent cinquante habitants.
Quand des ossements humains y sont découverts et qu'un vieil homme est brutalement assassi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
LesLecturesdAnneSophie
  26 novembre 2018
N'ayant pas lu La Griffe du Diable au préalable, je partais sans attente excessive, ni déception antérieure, que ce soit sur la plume de Lara Dearman, ou le duo Jenny/Michael.
Et dès les premières pages, j'ai été happée par l'histoire.
Ce second opus ne nécessite pas impérativement la lecture du premier, même si cela permet sans doute d'être plus au fait des antécédents de chacun des protagonistes.
Mais comme l'auteure prend la peine de revenir rapidement sur les grandes lignes de son premier roman, je ne me suis, à aucun moment, sentie perdue face à certaines révélations ou évolutions des personnages dans L'Île au Ciel Noir.
Dans ce thriller, l'action est clairement au rendez-vous.
On ne s'ennuie pas une seconde, alternant d'un point de vue à l'autre, et d'une époque à l'autre.
Pour autant, même s'il y a de l'action, l'auteure met en place toute une atmosphère, particulière, presque palpable, et aussi délétère que captivante.
On sent très rapidement que la clé de tout se trouve dans des secrets enfouis, certains depuis plusieurs dizaines d'années et d'autres plus récents, et que chaque personnage, chaque lieu et chaque époque détient un des éléments de réponses.
Et si on a au départ l'impression de suivre plusieurs enquêtes distinctes, on comprend rapidement que tout est lié, de près ou de loin.
Mais par qui, par quoi et comment, ça on est bien incapable de le saisir, Lara Dearman ayant pris grand soin de semer des petits cailloux qui, même s'ils sont nombreux, ne nous donnent pas de vue d'ensemble avant la toute fin de son livre.
J'ai trouvé la construction du roman particulièrement fine et bien faite.
Les personnages sont également très intéressants, et les sentiments d'attachement ou d'agacement envers eux ne font que renforcer notre envie d'avancer toujours plus vite et plus loin dans cette lecture.
L'île de Sercq est elle-même un personnage à part entière dans ce polar. Ensoleillée et chaleureuse en journée, elle se révèle sombre et inquiétante dès que les lumières la quittent.
Là encore, la qualité d'écriture de l'auteure est remarquable par sa capacité à nous faire ressentir cette dualité.
Un thriller captivant et addictif, à découvrir sans hésitation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
WhiteRose
  07 octobre 2019
Parmi les polars que j'ai lu ces derniers mois, celui-ci fait vraiment partie de mes préférés ! Pourtant au début ce n'était pas gagné car j'ai eu un petit peu de mal à rentrer dans l'histoire. Mais au fil des pages, j'ai très vite été captivée, et je ne l'ai plus lâché ! N'ayant pas lu le précédent livre de l'auteure «la griffe du diable», j'ai donc découvert les personnages avec «l'île au ciel noir». Et je trouve que le duo Jenny/Mickael fonctionne à merveille. Je serai vraiment ravie de les retrouver dans un prochain roman si une suite est prévue. En tout cas tous les ingrédients sont là. Une enquête bien menée, de multiples rebondissements, des mystères, des secrets, un cadre magnifique, une ambiance comme je les aime, et des personnages attachants... Bref, un très bon moment de lecture ! J'ai adoré !
Commenter  J’apprécie          50
vero35
  21 juillet 2020
Puisqu' à cause de la crise de la Covid 19, les îles anglo-normandes sont difficilement accessibles en ce moment, l'enquête narrée dans ce roman policier , qui se passe entre Guernesey et Serq ( 450 habitants, pas de voitures...) attise l'envie de pouvoir y retourner un jour. La structure du roman, avec une alternance des points de vue et un va-et-vient entre différentes époques suivant les chapitres est devenue habituelle, mais l'ensemble est vraiment plaisant grâce au duo contrasté d'enquêteurs ( un flic bourru proche de la retraite et une jeune journaliste qui n'a pas froid aux yeux), et surtout grâce à l'évocation de l'évolution économique, politique de ce petit morceau d'Angleterre à quelques encablures des côtes françaises. Bonne lecture de plage ( bretonne).
Commenter  J’apprécie          10
Felina
  26 mars 2019
L'île de Guernesey est particulière à mes yeux, alors suivre les aventures de Jennifer Dorey et de l'inspecteur--chef Gilbert, c'est comme de s'installer avec un bon thé et de savoir que l'on va passer un moment agréable. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu le premier opus "La griffe du diable" car Lara Dearman prend la peine de préciser les grandes lignes de ce roman pour ceux qui ne l'auraient pas lu ou seraient affublés d'une mémoire de poisson rouge comme mézigue.
Sur la petite île de Sercq, qui abritent moins de 500 humains, la vie est paisible entre ciel et mer. Mais tout change lorsque des ossements sont retrouvés. Peu de temps après un vieil homme est retrouvé assassiné. Il n'en faut pas plus pour que l'inspecteur-chef Michael Gilbert soit envoyé sur l'île pour mener l'enquête, rejoint par la journaliste Jennifer Dorey.
Comme pour son premier roman, Lara Dearman tisse une atmosphère très prenante autour de cette île de Sercq, qui est juste un très bel endroit, baignée d'une lumière chaleureuse en plein jour, elle devient tout de suite plus inquiétante lorsque la nuit commence à reprendre ses droits sur les lieux. La plume de l'autrice est d'ailleurs un des atouts majeurs de ce roman. Cette ambiance, oppressante à certains moments du récit, renforce également l'idée que l'île est un personnage à part entière de cette histoire.
L'enquête oscille entre différentes époques et points de vue, qui insufflent un rythme enlevé au récit. Les intrigues - oui car il n'y a pas qu'un seul mystère à résoudre - sont bien construites et sans temps mort. le lecteur devine rapidement que la clé de toute cette histoire se trouve dans le passé de certains habitants de Sercq. Mais même si le lecteur suppute beaucoup de choses, l'autrice tire avec finesse les ficelles et la surprise est bien réelle lorsque tous les éléments s'emboîtent les uns dans les autres, et que tout s'éclaire. (...)
Lien : http://lillyterrature.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Himerope
  14 mai 2020
La suite des enquêtes de Jennifer Dorey et de l'inspecteur Gilbert sur l'île de Sercq ⛰
Dans le premier tome (la Griffe du diable), le lecteur fait la connaissance de la journaliste Dorey, une femme intelligente tourmentée par son passé et par la mort de son père. Elle essaye d'échapper aux fantômes du passé mais en vain. Et si la mort de son père n'était pas un accident ? La journaliste est bien décidée à découvrir la vérité. Tout converge vers l'île de Sercq : avec une superficie de 5,4 km2 et une population avoisinant les 500 personnes, l'île au ciel noir renferme de nombreux mystères. Les deux protagonistes dévoilent les non-dits et mettent en lumière la part d'ombre que renferme Sercq. Malgré quelques longueurs et un rythme parfois lent,
Lara Dearman nous entraine au coeur d'un "Hercule Poirot Guernesiais". Doutes et suspicions se confondent et nous mènent par le bout du nez dans son roman aux allures d'un guide du routard. Prêt à enfiler les chaussures de marche ?
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
paleoliticgirlpaleoliticgirl   31 octobre 2019
Il se demandait quel genre d’histoires ils se racontaient entre eux, quel genre de croquemitaine il était à leurs yeux. Il sourit. rien n’avait changé. Chaque génération avait ses monstres.
Commenter  J’apprécie          10
paleoliticgirlpaleoliticgirl   31 octobre 2019
Les gens du coin ont bonne mémoire. Surtout les morts. Ils ne laissent rien en paix. Croyez-moi, il faudra beaucoup de temps pour que tout cela disparaisse dans l’oubli.
Commenter  J’apprécie          10
paleoliticgirlpaleoliticgirl   31 octobre 2019
Elle devait accepter d’être une vraie Guernesiaise, mâchonnée puis recrachée par la grande ville.
Commenter  J’apprécie          10
paleoliticgirlpaleoliticgirl   31 octobre 2019
Au loin, le crachement d’un tracteur. Et quelque part au-delà, le silence d’un homme défunt.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Lara Dearman (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1910 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..