AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Maillet (Traducteur)
ISBN : 2253090662
Éditeur : Le Livre de Poche (04/05/2005)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 44 notes)
Résumé :
En Californie, dans la Silicon Valley, royaume des nouvelles technologies, un jeu mortel a commencé. Peu avant les crimes, l'ordinateur des victimes subit un soft access : un inconnu s'y introduit via internet. Puis, grâce aux détails intimes stockés sur le disque dur, il tend son piège. Plus le meurtre est difficile à commettre, plus l'assassin semble se régaler.
La police, en faisant appel à Wyatt Gillette, un hacker surdoué, se lance dans une partie de cac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
BlackKat
  20 janvier 2014
Quand les premières pages d'un roman démarrent avec un glossaire de jargon informatique, il y a de quoi prendre peur…
Quand on choisit un livre avec un titre tel que celui-ci, il ne faut pas s'attendre non plus à compulser un recueil de poésie!
Malgré tout, je n'ai ressenti aucune gêne à la lecture de ce cyber-thriller, tant les termes informatiques sont assez usuels et très bien explicités au fil du récit, sans en brider une seule seconde la fluidité. J'adore même ce genre de bouquin qui ajoute une note pédagogique à la mélodie ludique.
Plus de 600 pages dans le monde effréné des Hackers, de leur éthique, de leurs dérives, de leur génie ou folie… Une fois les doigts posés sur le clavier, difficile de sortir de cet Ailleurs bleu, tant cette histoire est passionnante… et effrayante aussi. Un thriller d'une redoutable efficacité qui emporte tout sur son passage dans un raz de marée implacable!
Imaginez un hacker génial, un wizard, un magicien, qui fait sien le monde virtuel et vient l'imbriquer dans la réalité au travers d'un jeu meurtrier! Quand le meurtre rapporte des points, quand la traque doit se révéler de plus en plus ardue pour rendre le jeu de plus en plus excitant! Quand le challenge suprême est de planter une lame dans le coeur humain comme on accède au coeur des systèmes interdits…
Ce roman est un grand coup de coeur! Il m'a emmenée bien loin et pourtant effroyablement proche de la réalité. Ce cybermonde exploré ou à peine effleuré va vous titiller les neurones et l'imagination, à n'en pas douter! Vous réfléchirez à deux fois avant de tapoter sur votre ordinateur, c'est certain!
L'enquête policière trépidante et atypique dépoussière le genre devenu trop classique et ronflant, à mon sens, avec cette nouvelle donnée infinie: le monde virtuel. le potentiel des nouvelles technologies est dévoilé et ouvre un terrain de chasse vierge où tout est à coloniser, tant pour les esprits retors que pour les hommes de bien.
L'auteur confronte deux mondes, à plusieurs niveaux: le réel avec le virtuel, le hacker avec le freacker ou cracker, le génie de l'esprit sain avec la folie de l'âme déviante.
J'ai adoré le personnage de Wyatt, hacker emprisonné qui ne résiste pas au challenge d'arrêter la course folle de ce tueur, artiste sanglant de la toile underground, en aidant une équipe policière attachante et balbutiante dans cet univers atypique du crime. Un personnage génial, accro au dernier degré d'informatique, mais qui a pourtant un sursaut de raison pour reconsidérer les priorités d'une vie humaine.
J'ai adoré cette imbrication de la traque depuis un fauteuil et celle, plus classique mais toujours enivrante, qui s'épanouit sur le terrain. Cela crée un rythme soutenu, une intrigue dense, une fusion impeccable des mondes, un suspens qui arrache les tripes, des rebondissements sans bug!
L'horreur des meurtres biens réels s'enchevêtre dans le machiavélisme du cyber-virtuose pour s'opposer à l'impuissance de la police, pour exploser dans un final en demi-teinte laissant présager que l'Ailleurs bleu pourrait bien s'assombrir de nouveau!
J'ai dévoré ce roman, j'ai été subjuguée tout autant qu'horrifiée! Un pur bonheur livresque que je recommande donc vivement, bien sûr!

Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
vincent34380
  16 février 2014
Malgré son imposant lexique technico informatique situé juste au début de l'ouvrage, je vous rassure tout de suite, ce roman n'est pas destiné qu'aux « geeks ». Il est tout à fait accessible aux « noobs ». Vous ne regarderez plus votre ordinateur de la même façon et serez peut-être plus attentif à toutes les données personnelles que vous éparpillez sur le Web, étant donné la manière dont une personne mal intentionnée peut les utiliser. le principe du « social engineering » y est très bien expliqué. L'auteur y décrit de façon très détaillée les diverses manières de prendre le contrôle de réseaux. Et malgré cette immersion dans la technique, le roman se lit très facilement. Les personnages sont bien vus, depuis l'équipe de policiers un peu dépassés par les nouvelles technologies, jusqu'aux deux personnages principaux, deux hackers de génie dont à l'éthique diamétralement opposée : Wyatt qui dans le hacking cherche avant tout la connaissance et Phate, qui a basculé du côté obscur. La traque est tout à fait passionnante, avec ce qu'il faut de rebondissements et de surprises, certaines prévisibles, d'autres beaucoup moins, jusqu'au final surprenant…
Le récit aurait certainement gagné à être un peu plus condensé, j'ai trouvé que la fin tardait un peu à se dessiner… Mais bon, avec M. Deaver, on ne va pas bouder son plaisir.
Et, un dernier mot, le titre français est nul… « L'ailleurs bleu » était beaucoup plus poétique…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
laconteuse
  28 mars 2009
Si vous aimez l'informatique et le bon policier, il faut absolument lire ce livre ! Au début, j'ai cru que j'allais l'abandonner car moi et les termes informatiques, on n'est pas très copains (je parle en plus en connaissance de cause^^) mais je ne me suis pas laissé vaincre par l'abandon et j'ai bien fait ! C'est un très bon policier qui nous empêche de fermer le livre. Il y a de tels rebondissements que vous ne pouvez faire autrement que de continuer l'histoire. Et qui demande mieux que d'avoir une fin où l'on ne s'attend pas à ce qu'on pourrait être dans le style : tout est bien qui fini bien… Je vous rassure, cela finit bien, mais on reste sans voix lorsque l'on découvre la dénouement de l'histoire ! Bref, un très bon policier (américain qui plus est) à se mettre sous la dent !
Commenter  J’apprécie          30
Ericdesh
  18 août 2017
Deaver a inventé le meurtrier de l'ère moderne qui transpose ses fantasmes virtuels dans la réalité et qui pour se faire, se sert des progrès de l'informatique. A partir de là s'engage un formidable jeu du chat et de la souris avec un autre hacker tout aussi doué que lui. Même s'il est vrai qu'il n'y a pas besoin d'être un crack en informatique pour apprécier tous les rouages de ce roman, il est également indéniable que si on est allergique à cet univers (et réfractaire à son évolution exponentielle), on ne peut aller au bout de ce roman tant les 200-300 premières pages sont imprégnées du jargon propre aux informaticiens et à "l'ailleurs bleu" (qui aurait dû être le titre du roman s'il avait été traduit littéralement). Un très bon supense, avec des retournements de situations savamment dosées, pour cet excellent thriller.
Commenter  J’apprécie          00
Fredo_4decouv
  25 juillet 2012
Comme toujours, c'est du très très bon Deaver. L'auteur est très à l'aise dans le techno-thriller informatique.
Par contre, le titre en VF est naze : pourquoi ne pas avoir conservé " l'Ailleurs Bleu" ?!
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
vincentim2vincentim2   27 mars 2010
Renegade334 : Ce mec, Phate, y a pas un moyen de l'arrêter ? Ca me brancherait assé de le baiser ?
Triple-X : Ecoute bien, mon pote. On baise pas Phate. C'est LUI qui te baise.
Renegade334 : T'es sûr ?
Triple-X : Phate, c'est un vrai cauchemar.
Commenter  J’apprécie          50
MMartinsMMartins   02 mars 2011
Quand j'affirme que le cerveau est une machine, je n'entends pas insulter l'esprit humain, mais reconnaître le potentiel de la machine. Je ne crois pas que l'esprit humain soit inférieur à ce que nous imaginons, mais plutôt que la machine peut être largement supérieure.
Commenter  J’apprécie          40
grm-uzikgrm-uzik   27 septembre 2017
- "Il n'y a que deux façons de se débarrasser des hackers et des phreakers. La première consiste à éliminer les ordinateurs et les téléphones... La seconde, à nous donner ce qu'on veut, à savoir un accès libre à TOUTE l'information. Rien ne changera tant que l'une ou l'autre de ces solutions n'aura pas été mise en œuvre."

~ Un hacker connu sous le pseudonyme de Revelation, cité dans The Ultimate Beginner's Guide to Hacking and Phreaking. ~
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BlackKatBlackKat   20 janvier 2014
Martelant les touches avec toute la délicatesse d’un lutteur sumo pendant le combat, il entama sa quête.
Commenter  J’apprécie          20
grm-uzikgrm-uzik   27 septembre 2017
- "Il appartenait à une nouvelle génération de hackers, pas la troisième, inspirée par un émerveillement innocent... mais une quatrième, hors la loi, motivée par la colère."

~ The Watchman ~

* Jonathan Littman -*
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jeffery Deaver (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeffery Deaver
Écrivain américain de romans policiers, Jeffery Deaver est surtout connu pour les enquêtes de son héros préféré et paraplégique, Lincoln Rhyme.
autres livres classés : internetVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre