AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Zadgio


Un grand merci à @actusf de m'avoir fait découvrir sur leur site ce titre de Jeanne-A Debats. J'avais gardé un bon souvenir de la plume de l'auteur dans Plaguers et c'est avec plaisir que je la retrouve dans ce recueil de nouvelles avec un sujet que j'affectionne particulièrement, celui des vampires. Sans attendre, voici les trois choses que j'ai particulièrement apprécié dans cette lecture:

- la plume de Jeanne-A Debats: tout est très fluide, il n'y a aucune longueur avec une belle alternance entre les phases de dialogue et de description laissant place rapidement à l'action. L'auteure nous tient en haleine du début à la fin de son roman alliant à la fois vocabulaire soutenu et familier. On distingue au travers de ce récit fantastique de nombreux thèmes abordés faisant sa richesse: diversité sociale, religieuse, culturelle mettant en avant le fait que ces aléas surnaturels nous concernant tous autant que nous sommes, le thème de l'abandon, le quotidien difficile des personnes issues de l'immigration en passant par un potentiel avenir post-apocalyptique marqué par une guerre nucléaire.

- La structure du récit: la succession de nouvelles est un autre point fort du récit. Les premières servent à introduire les différents protagonistes que nous détaillerions après, leur caractère, leur passif tout en contribuant à l'intrigue. J'avoue ne pas trop savoir où l'auteure nous menait (même si j'adorais ces courtes histoires) jusqu'à ce que je retrouve mes petits au milieu du livre. Chaque nouvelle est bien positionnée et à un rôle bien particulier afin de distiller avec parcimonie les informations nécessaires à la compréhension de la suite.

- Les personnages: je pensais que le récit allait tourner autour d'un seul et même personnage, le vampire Navarre, à l'opposé de la figure de Bram Stoker et que j'ai adoré pour son côté totalement décalé. Bien mal m'en a pris, vous serez servis par de multiples créatures de différents royaumes (que seuls ceux qui sont nés dans ce royaume peuvent voir): ogre, elfe, vampire, allusion aux loups-garous, reine et roi des fées, avec en guest-star l'étoile du matin. Ce livre foisonne de références fantastiques en tout genre en interaction avec nos semblables humains. Encore une fois, c'est cette mixité qui m'a séduite très rapidement en faisant passer des messages forts.

Je ressors donc de ce recueil sincèrement émerveillé, touché, amusé et intrigué. La dernière nouvelle m'a particulièrement plu, encore une fois riche en références (j'aime beaucoup le nom de l'IA) en laissant une belle ouverture. Une lecture à ne pas manquer en résumé…
Commenter  J’apprécie          20



Ont apprécié cette critique (2)voir plus




{* *}