AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791026212188
Éditeur : Librinova (12/09/2017)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Hélène mène une vie calme, bien rangée entre sa fille Pauline et sa boutique. Un jour, un accident de voiture va bouleverser son quotidien ainsi que sa confiance en elle. Grâce à Damien, le pédiatre de sa fille, elle arrivera à maîtriser sa colère et sa culpabilité qui la poursuivront tout au long du récit.L'histoire nous guide à travers les épreuves imposées par la perte d'un enfant, et ce tout en sachant qu'il est concevable de prendre le dessus après tel drame.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
KATE92
  12 octobre 2017
Je me suis laissée littéralement « emportée » par ce roman émouvant mais également porteur d'espoir.
La perte d'un enfant, faire son deuil et tenter/décider de reprendre sa vie en mains est/sera un réel défit pour l'héroïne qui fera également face à la mort imminente.
Découverte d'une auteure et d'une plume fluide, agréable à lire.
Ce sera avec plaisir que je lirais le prochain roman.
Commenter  J’apprécie          420
Chrichrilecture
  26 mars 2018
Bien écrit
Un premier roman très bien écrit ce qui est rare de nos jours les paragraphes son courts l'écriture est fluide et ce lis très bien.
Dans ce roman le lecteur passe par toutes les émotions de la joie a la peine. Dommage que la fin soit beaucoup trop idyllique et une suite serait souhaitable
Commenter  J’apprécie          290
AMR
  15 novembre 2017
Je tiens à remercier Larème Debbah pour la confiance qu'elle m'accorde en me confiant son premier roman, Une Vie après l'autre, pour lecture et avis.
Elle aborde ici un sujet terrible : la perte d'un enfant, la colère et la souffrance d'une mère tandis que la vie continue envers et contre tout : « après un mariage raté, un divorce bâclé, le décès de sa fille, elle avait bien droit à un peu de bonheur, même si la culpabilité continuait de la ronger au plus profond de son être ».
Ce roman est construit autour du portrait d'une femme active, divorcée, « jonglant magnifiquement bien avec les aléas de la vie quotidienne, sa fille et les responsabilités liées à sa boutique ».
Ne pas aller voir tous les jours sa fille dans le coma, se réfugier dans le travail, refuser les mains tendues de son ex-mari et de son employée qui se comporte pourtant en véritable amie, remettre en cause l'attitude du médecin, telles sont les postures développées par Larème Debbah pour le personnage d'Hélène, à la fois fragile et pragmatique. En effet, quand une telle tragédie touche des parents, l'entourage s'attend à des comportements stéréotypés, des rapprochements, une forme de dignité austère : Hélène a une boutique à faire tourner, tombe sous le charme d'un bel interne, se montre instable et égoïste, refuse l'appui proposé par le père de sa fille auquel elle en veut toujours de les avoir abandonnées, … Elle émeut, agace, questionne. Puis, nous comprenons peu à peu sa lassitude, son désarroi devant l'évolution inéluctable du coma de sa fille. L'auteure évite l'écueil du pathos facile et trouve une tonalité juste et naturelle pour décrire le quotidien de ses personnages.
Mais tous les protagonistes font un peu cliché tout de même : la belle et jeune héroïne charismatique à la fois femme et mère, l'ex-mari déboussolé et repenti, l'amie fidèle toujours célibataire, le bel interne séducteur qui profite de la vie, l'infirmière aigrie et jalouse, un peu trop portée sur l'alcool, le médecin pédiatre à la force tranquille et sécurisante, généreux et dévoué, mais à la vie privée désastreuse et qui ne vit que pour ses jeunes patients… de plus, certaines péripéties sont très (trop ?) représentatives du roman sentimental populaire, genre que je n'affectionne pas particulièrement, et, même si elles permettent des analyses psychologiques intéressantes, je suis persuadée que les personnages auraient pu arriver au même point sans passer par des évènements qui me rappellent des séries comme Urgences ou Grey's Anatomy…
Arrivée à mi lecture, je commence à trouver que la narration perd de son rythme et traîne en longueur ; quand la fin est annoncée, prévisible, il faut que la trame narrative soit assez originale pour garder le lecteur en alerte et j'ai du mal à rester en phase avec ce roman : je m'y ennuie un peu… Pourtant les péripéties qui s'enchainent aux presque trois-quarts du récit, loin de me réveiller, m'insupportent par un effet de « trop » même si j'aime bien l'idée de l'expérience de mort imminente : je n'en dis pas plus pour ne pas divulguer la suite.
Toujours très sensible à l'écriture, je pense qu'un format plus court aurait mieux servi le sujet d'Une vie après l'autre. Certains chapitres sont très courts, réduits à une page ou à un seul paragraphe, ce qui crée un déséquilibre et démontre un manque de construction, une approximation dans l'échafaudage du récit ; cette faiblesse dans le rythme est de plus en plus fréquente vers la fin du livre, comme si l'auteure s'essoufflait un peu, elle aussi.
Je déplore également quelque répétitions, fautes et maladresses ainsi que de petites incohérences, de simples détails certes, mais dommageables pour la bonne réception du texte et la qualité de la narration : par exemple, lors de l'accident, les badauds présents sur les lieux « [appellent] les secours en précisant bien que deux personnes [sont] inconscientes dans l'habitacle, dont une petite fille » mais, un peu plus tard, le pédiatre annonce à la mère que lorsque sa fille « a été éjectée, sa tête a heurté violemment le trottoir » …
Je ne suis pas spécialement adepte des « feel-good books », pour reprendre une expression anglo-saxonne du jargon littéraire, de ces livres drôles, attachants, émouvants, qui donnent la pêche et se lisent rapidement, qui littéralement font du bien au moral en proposant une vision optimiste de la vie et de ses aléas, en montrant que l'on peut s'adapter, rebondir, croire en ses rêves, trouver la résilience…
C'est le domaine revendiqué par Larème Debbah et elle tire finalement plutôt bien son épingle du jeu. Malgré les réserves que j'ai pu formuler, je reconnais un réel travail sur la psychologie des personnages et un regard empathique, courageux et volontaire que son parcours personnel, tel qu'elle le livre dans sa présentation, met subtilement en valeur.
En conclusion, je publie un avis mitigé, mais il est très personnel et ne doit pas décourager les amateurs du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
sylvaine
  03 novembre 2017
Lourde responsabilité que la mienne! Quand un auteur se lance et tente sa chance dans la jungle de l'autoédition je suis admirative! C'est comme cela que je me suis retrouvée avec ce premier roman de Larème Debbah entre les mains.
Je n'avais pas lu la 4ème de couverture ,grande a été ma surprise de me retrouver dans un drame suite à un accident de voiture! Une enfant de 3 ans entre la vie et la mort dans un service de réanimation, une maman divorcée, seule devant l'adversité .. Ce n'était certainement pas le genre de lecture auquel j'aspirais mais la surprise était au rendez-vous. Une histoire qui vous happe, une émotion sans pathos qui vous noue les tripes , et surtout une fort jolie écriture qui rend la lecture agréable malgré le sujet douloureux.
Vous dire que toute l'histoire m'a convaincue serait vous mentir mais Hélène, Damien, Valérie and co sont des personnages on ne peut plus attachants qui méritent de plaire à beaucoup de lectrices.
Merci à Larème Debbah pour ce partenariat de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
violaine124
  13 février 2018
Un roman qui m'a totalement prise de surprise.
Etant donné le thème du récit, je me doutais qu'il ne s'agirait pas d'une romance où le ton serait léger.
Hélène est une jeune femme active, elle gère sa propre boutique de puériculture. Elle est maman célibataire d'une petite fille adorable, Pauline. Sa meilleure amie, Valérie, travaille avec elle... Tout pour être heureuse. Jusqu'au jour où sa vie bascule suite à un accident de voiture qu'elle a avec Pauline.
A partir de là, rien ne sera plus comme avant. Hélène va vivre les pires moments de sa vie malgré la présence rassurante de Valérie et celle du docteur Damien Grégoire, celui qui suit Pauline.
La perte d'un enfant est peut-être une des choses les plus terribles qui peut arriver, alors comment affronter cela, comment y survivre ?, comment je réagirai si cela devait m'arriver ?...
Tout au long du récit, ce seront ces questions que vous garderez en tête.
Hélène vous emmènera dans son quotidien bouleversé par l'accident qu'elle a eu avec sa fille. Elle cherchera au fond d'elle les ressources pour éviter de sombrer également mais l'auteure ne tombe pas dans l'exagération...j'ai trouvé Hélène plutôt remarquable dans la gestion de ses émotions.
Certains passages sont vraiment émouvants et pas forcément ceux auxquels on pense. Certes, Pauline passe du temps dans le coma et Hélène aura des moments de doute, de peur, de tristesse mais au-delà elle essaie de faire face. Elle s'appuie aussi sur l'entourage présent.
Le livre m'a plu car chaque personnage est très bien travaillé, la narration omnisciente nous aide à bien les comprendre. Ainsi nous percevons les moments où un changement s'opère en eux et dans leurs relations. Et pourtant les rebondissements nous surprennent quasi à chaque fois. C'est donc pour moi une réussite.
Mon seul petit bémol serait axé sur le père de Pauline. Effectivement, il revient dans la vie de Hélène et Pauline du fait des circonstances mais je ne suis pas sur que je lui aurais donné cette place qu'il souhaite avoir aujourd'hui...cela n'enlève rien au plaisir de ma lecture car ce dernier permet de donner quelques rebondissements à l'histoire.
Et des rebondissements, il y en a, vous ne serez pas déçus ! Chacun permet à l'ouvrage de gagner en profondeur et ils vous feront remettre en question vos idées, vos croyances. Il vous faut juste laisser votre esprit s'imprégner des personnages, des actions, de l'écriture et vous serez conquis.
Vous l'aurez compris, ce livre m'a énormément plu. Il est très touchant et lorsque je me suis plongée dedans je n'ai pas eu envie de le quitter...j'ai regretté voir la fin arriver. J'ai même du mal à poser les bons mots sur mon ressenti car j'ai eu de la peine, de la compassion, de l'empathie et puis de la joie, du plaisir de voir les personnages évoluer ensemble et ce malgré cette perte douloureuse pour le personnage central. L'auteure a su manier parfaitement ces différents sentiments pour nous permettre de voir l'avenir. Chapeau bas !
C'est pour moi le signe d'une très belle lecture !
Lien : https://leslecturesdelailai...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
KATE92KATE92   10 octobre 2017
Se doutant bien que son insistance n'aurait que pour seul effet d'exaspérer l'infirmière, elle la laissa prendre ses constantes en silence et décida d'attendre patiemment qu'un médecin vienne l'informer de l'état exact de sa fille. Cependant, elle avait un mauvais pressentiment, ce petit quelque chose que personne ne pouvait expliquer et qui pourtant existait depuis des millénaires : l'intuition.
Commenter  J’apprécie          410
KATE92KATE92   10 octobre 2017
Cette journée, qui s'annonçait déjà mal depuis les premières heures, poursuivait son cours néfaste. Les embouteillages n'en finissaient pas. Les gaz du pot d'échappement du véhicule en face d'elle s'introduisaient dans l'habitacle de la voiture et empoisonnaient l'air ambiant. Les klaxons retentissaient de part et d'autre et les gens s'énervaient en s'insultant entre eux. Instinctivement, et surtout afin de trouver un peu de sérénité, Hélène tourna le bouton de la radio, cherchant une station qui émettrait de la musique. Elle n'arrêtait pas de visionner l'horloge digitale qui avançait beaucoup plus vite que la circulation et ne cessait de penser au retard accumulé. Par chance, elle tomba justement sur l'info trafic en temps réel qui expliquait les raisons de cet embouteillage monstre qui envenimait les esprits de chacun.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
ChrichrilectureChrichrilecture   26 mars 2018
Pour moi aussi c’est compliqué. Ne pensez pas que je suis sereine par rapport à ce que j’ai vécu. Mais les faits sont là. Pauline est décédée et je n’ai aucune ressource pour la faire revenir. Cependant, j’ai pu lui dire au revoir, j’ai pu revoir mes parents, Étienne. C’est surprenant et effrayant à la fois. J’ai vu le bon côté de cette expérience. Ma hantise c’est qu’il existe peut-être un mauvais versant qui pourrait mettre ma fille en péril. Vous comprenez ce que je veux dire ? Le bien et le mal, le vrai et le faux. Et plus j’y réfléchis, plus je me dis que j’aurais dû rester avec elle, ne pas revenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
ChrichrilectureChrichrilecture   23 mars 2018
Hélène ne put terminer sa phrase. Prise d’une forte émotion, elle sanglota sans pouvoir arrêter ce flot de larmes. L’infirmière de nuit qui lui avait tendu le téléphone prit le combiné, se permit de reprendre la conversation et de s’entretenir avec Valérie avec le consentement d’Hélène. Elle lui expliqua l’accident dans les grandes lignes et l’état de Pauline sans rentrer dans les détails. Elle se permit aussi de préciser que son état était critique. Toutefois, elle termina la conversation par l’espoir fait vivre et sans espoir, il n’y a plus de vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
PatpepettePatpepette   07 novembre 2017
– Et si je te disais que cette envie d'écrire serait une sorte d'exutoire.
– Alors je te répondrais de te lancer à cent pour cent dans l'aventure. Et si, par malchance tu n'étais pas éditée…
–… J'aurais fait ce qu'il me semble juste.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : accidentVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
305 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre