AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782210968646
221 pages
Éditeur : Magnard (13/10/2020)
4/5   29 notes
Résumé :
Dimitri et Tesse partent à l'improviste en vacances avec leur mère. Elle a décidé de retourner se changer les idées dans la maison d’un grand-oncle décédé. A peine arrivés, Dimitri et Tesse se retrouvent face à plein de portes fermées, un trousseau de 36 clés et autant de mystères à résoudre. Tandis que leur mère se plonge dans des rangements et des nettoyages insensés, et se mure dans un silence bougon, ensemble, ils décident d’ouvrir leurs premières serrures pour ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 29 notes
5
8 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Saiwhisper
  15 septembre 2020
Un vieux manoir rempli de babioles, de salles condamnées, de souvenirs enfouis et de secrets bien gardés ? Il y a de quoi interpeler petits et grands ! En ce qui me concerne, c'est avec enthousiasme et une immense curiosité que j'ai suivi les aventures de Dimitri et de sa soeur aînée Tessa. Accompagné de leur mère, le duo va partir en vacances dans un petit village où se situe un vieux manoir appartenant à un grand-oncle décédé. Hélas, toutes les pièces sont closes… Cela devient alors un challenge : armés d'un trousseau de clefs et de leur intellect, les deux enfants vont décider de percer tous les mystères de cet endroit ! Pour leur génitrice, ce séjour permet de faire le point sur son passé ainsi que sur cet aïeul regretté. On la sent très refermée, à vif et sur ses gardes : cette demeure représente une partie de sa vie encore très sensible et, bien qu'elle n'aie pas parlé de son adolescence à ses proches, elle ne semble pas encore prête à le faire. Ce temps viendra ! Car, en ouvrant progressivement chaque porte, le tandem ouvrira les barrières autour du coeur de leur mère… Bien que l'on puisse encore développer son personnage en fin d'ouvrage, j'ai vraiment apprécié cette maman. Elle est à la fois intéressante, attentive, affectueuse, un peu larmoyante, mais attachante. Cela change de voir un parent qui ne joue pas simplement le rôle de l'autorité. Ici, elle laisse parler ses émotions, observe l'avancée des recherches et promet qu'elle se livrera au fil du séjour. Elle est un personnage secondaire à part entière qui détient autant de secrets que l'ancien propriétaire de la bâtisse !
L'un des atouts de ce petit roman policier est son chouette binôme avec un frère et une soeur différents, mais complémentaires. Si Tessa est à l'aise, bavarde, taquine et franche, son cadet est plutôt du genre taiseux, timide, observateur et émotif. On sent qu'il y a de l'affection entre eux : ils s'écoutent, se chamaillent un peu, se donnent des surnoms rigolos (surtout Tessa) et se respectent. Ils agissent toujours ensemble et partagent leurs trouvailles. On est loin du schéma classique en littérature jeunesse où la fratrie passe son temps à se disputer ou à se faire des coups bas. En outre, une troisième personne va intégrer le groupe des enquêteurs : Daphné, une villageoise de leur âge. Elle aussi dissimule des informations… Ensemble, les trois enfants vont donc arpenter le grand manoir. le lecteur suivra leur avancée progressive : le contenu des pièces ouvertes, la découverte d'objets insolites ou d'indices permettant d'accéder à un nouveau jet de clefs ou à une serrure supplémentaire. C'est une sorte d'escape-game en format roman. L'idée est séduisante toutefois, je reconnais que j'aurais souhaité beaucoup plus d'éléments visuels ! Les dessins d'Antonin Faure sont très jolis et pratiques, notamment lorsqu'il a représenté les plans de la maison. Je pense que l'on aurait pu davantage proposer une représentation des objets trouvés (ex : photos, cryptex, etc.). Ayant des lecteurs appréciant et fonctionnant énormément les visuels, je suis certaine qu'ils auraient adoré voir plus d'illustrations. D'ailleurs, mention spéciale à la couverture aussi magnifique qu'intrigante ainsi qu'aux superbes entêtes des chapitres.
Le rythme du récit est assez bon : on va de découverte en découverte, puis on assiste aux réactions de chacun ainsi qu'aux réflexions pour progresser dans l'enquête. On ne peut donc pas parler de temps morts. Néanmoins, j'ai trouvé que cela devenait un peu répétitif à un moment : on ouvre les portes, on retrouve des clefs qui permettent de déverrouiller d'autres serrures, qui conduisent à leur tour sur un trousseau, etc. C'est là où des éléments visuels supplémentaires auraient pu casser cette routine. Cela dit, c'est un ressenti personnel. Il faudrait voir ce qu'en pense un jeune lectorat ou d'autres lecteurs sur les sites littéraires ! Quoi qu'il en soit, l'aventure reste prenante et remplie de mystère. J'ai adoré la révélation sur le grand-oncle qui pousse à la réflexion. le dénouement, bien qu'assez ouvert, est sympathique ! de plus, la décision finale de la famille m'a plu et me donne envie qu'une suite soit publiée. En attendant, je recommande cette petite enquête en huis-clos dès le CM1.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
Claire45
  30 juin 2021
La maison aux 36 clés est celle de l'oncle Eustache maintenant décédé. Dimitri, Tessa et leur mère y vont en vacances pour changer d'air, ranger, débarrasser dit celle-ci. Elle-même y allait souvent petite fille.
Dimitri et sa soeur vont tenter de percer le mystère de cette maison immense pour un homme seul : pourquoi tant de chambres ? à quoi servait cette étrange machine trouvée dans chacune d'elles ? à qui servaient tous les vélos trouvés dans la cabane ? A chaque clé, une porte ou un placard s'ouvre avec un nouveau mystère ! Hélas à toutes les questions posées leur mère, trop émue, refuse de répondre. Daphné, la petite voisine, raconte la rumeur : Eustache était un savant fou qui aurait inventé un sérum capable de guérir ceux qu'il hébergeait : Amnésia, pour oublier les faits traumatisants. Mais le liquide trouvé dans les flacons restants est inodore, incolore et ne correspond sans doute pas à la composition indiquée sur l'étiquette. Encore une énigme !
Tout va finir par s'éclaircir dans un dénouement particulièrement heureux.
Quelques longueurs dans la quête des enfants pour ouvrir toutes les portes, placards et tiroirs mais le roman est agréable à lire et évoque des thèmes intéressants : la résilience, la communication en famille et les méfaits du mensonge....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LFbib
  20 mars 2021
222 pages qui se lisent d'une traite…
Il s'agit d'un roman conclusif, (entendez par là qu'il n'y a pas de suite) et c'est plutôt chouette pour les enfants qui ont parfois peur de toutes ces tomaisons.
Le format est très bien équilibré, le narrateur de 12 ans est accompagné de sa soeur de 10 ans et d'une copine de 11 ans. Ce roman se lira aussi bien par un garçon que par une fille.
Le point de départ, quitter la ville pour mettre les pieds dans un manoir inconnu récemment hérité, est très bien apporté (on est bien loin des rebondissements improbables qui nous trimbalent des gamins du jour au lendemain, livrés à eux-mêmes, dans des hôtels zarbis…).
L'histoire tient la route, on est happé par toutes ces portes à ouvrir et par les secrets de famille qu'elles révèlent peu à peu, même si je dois dire que heum… 36 serrures… c'est un peu redondant.
Les personnages sont tous plutôt crédibles, sauf peut-être la maladie de Daphné…
Mais surtout, surtout ce qui est TOP dans ce roman, ce sont les valeurs positives qu'il laisse passer : entraide, soutien, pardon, courage, s'écouter les uns les autres, bienveillance…
La couverture est appétissante, fleurie sans être cucu… de même on remarquera des débuts de chapitres illustrés en grisé fort sympathiques + quelques croquis en double pages.
Enfin, côté vocabulaire et syntaxe l'autrice a très bien su mélanger les expressions d'ado avec des constructions de phrases plutôt riches.
Bref, un chouette petit roman pour tous à partir d'une dizaine d'années.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
hashtagceline
  02 décembre 2020
Ce roman, derrière cette histoire de portes fermées et de chasse aux clés, cache des secrets, beaucoup de secrets. Et j'ai été surprise -dans le bon sens- par leur teneur et leur profondeur. Je pensais tomber sur une histoire beaucoup plus superficielle qu'elle ne l'est en réalité.
Parce que ce roman est plus qu'un simple jeu. Si on s'amuse à suivre les recherches du frère et de la soeur, si on sourit de leurs chamailleries, on sent que de la tristesse et des mystères plus lourds planent sur l'ensemble de leur aventure. Certains personnages ne nous disent pas tout ou n'ont pas eu le temps de le faire.
Il y a leur maman, qui semble bien trop bouleversée par ce retour aux sources (elle a passé beaucoup de temps dans ce vieux manoir étant enfant mais cela n'explique pas totalement son comportement et ses émotions…)
Il y a cet oncle disparu, solitaire, qui habitait une grande maison, aux nombreuses chambres, drôlement équipées et meublées… Qu'y faisait-il réellement ? Etait-il aussi fou que les gens le pensaient?
Et puis, il y a aussi Daphné, cette jeune fille sympathique mais étrange, qui les accompagne dans leur quête depuis leur arrivée. Elle semble très souvent triste et ne semble pas dire toute la vérité.
Le récit se déroule au gré des découvertes, des disputes et quand on pense avoir saisi quelque chose finalement, il y a un autre mystère qui prend le relais.
Je me suis laissée avoir sur plusieurs aspects et le dénouement final m'a apporté son lot de surprises et d'émotions.
On y aborde énormément de sujets, très variés et inattendus. Les relations familiales sont aussi bien traitées avec le rapport entre Dimitri et Tessa, les secrets de la maman et l'absence du père. C'est riche !
C'est assez fluide malgré les nombreuses pistes explorées, toutes ces portes qui s'ouvrent et se ferment… Il y a aussi des illustrations, notamment des plans, qui accompagnent le récit. J'ai beaucoup aimé les retrouver à chaque début de chapitre. Peu nombreuses, elles apportent quand même un charme supplémentaire au récit, nous mettant dans l'ambiance.
Un récit surprenant jusqu'au bout ! A découvrir.
Lien : https://www.hashtagceline.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Stemilou
  19 novembre 2020
Dimitri et Tessa se retrouve dans le manoir d'un grand oncle pendant les vacances, leur mère a décidé de faire le ménage dans cette bâtisse reçu en héritage pendant que leur père est en voyage professionnel. Pas très contents d'être là dans ce village perdu et dans ce manoir mal en point, Dimitri et sa soeur trouveront bien de quoi s'occuper dans cette bâtisse où toutes les portes sont fermées à clé et les clés disséminées à droite et à gauche sans aucune logique apparente.
Méga défi pour ces deux enquêteurs qui à force de volonté et en faisant fonctionner leurs petites cellules grises vont non seulement ouvrir chaque porte mais découvrir le secret de ce grand oncle et l'enfance de leur mère.
J'ai aimé ce duo improbable d'une soeur excentrique et d'un frère timide et un peu trop réfléchi, malgré ces différences on ressent très bien l'attachement et la complicité. le personnage de la maman même si elle apparaît peu dans le roman, est très présent puisqu'elle fait partie de l'histoire de cette maison et on discerne une certaine bienveillance pour cette recherche que font ses enfants. Un autre personnage, le troisième mousquetaire est Daphné, un ado du village, qui cache les véritables motivations qui la poussent a été Dimitri et Tessa.
Le récit déroule leur parcours, les pièces s'ouvrent et les enfants découvrent le contenu: une chambre, un bureau, un atelier et les objets parfois très insolites qui composent le mystère, comme une nouvelle clé ouvrant une nouvelle porte. Quelques illustrations agrémentent le récit ce qui n'est pas déplaisant, surtout lorsque l'on voit apparaître le plan de chaque étage de la maison et nous donne une idée plus claire des lieux.
Un bon rythme et un réel suspense font toujours la pair pour créer un récit prenant et une lecture enthousiaste, j'y ai trouvé mon compte. Ceci est un roman jeunesse et pourtant moi adulte j'ai adoré, je me suis cru dans une quête au trésor, le mystère est entier et les émotions surviennent comme la cerise sur le gâteau.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Ricochet   24 février 2021
Roman junior à mystères, La maison aux 36 clés déroute par bien des aspects. Il en reste juste une belle leçon sur la capacité de résilience de l’être humain, et sur le pouvoir de l’esprit dans la guérison.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   11 septembre 2020
Les absences de Papa ne la contrariaient pas autant d’habitude. Maman disait que c’était son métier qui voulait ça, qu’elle le savait depuis le début, que ce n’était pas grave, qu’il fallait faire avec et que « tant mieux, puisqu’il adore voyager ».
Ce fameux métier m’avait donné du fil à retordre quand j’étais petit -avant le collège, quoi-, un vrai casse-tête. Je n’arrivais jamais à me souvenir de son nom, encore moins de son orthographe, et j’étais absolument incapable d’expliquer en quoi ça consistait. Anthropologue. Vous aussi, vous trouvez que ça ressemble à une blague, un nom pareil ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   15 septembre 2020
Tu sais que j'aime les photos. Au fond, c'est sans doute parce que j'aime les souvenirs et que je veux pouvoir garder une trace concrète des bonnes choses de la vie. Ce sont celles-l) qui comptent, c'est de celles-là qu'il faut s'occuper.
Commenter  J’apprécie          80
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   25 octobre 2020
Il m'a bien fallu huit essais avant de trouver la bonne clé. C'était fou, ce trousseau ! Maman nous a rejoints au moment où on poussait enfin la porte d'entrée. On s'est avancés tous les trois en même temps et on a froncé le nez. Un an sans aération ! Et avant cela, plusieurs années sans doute, parce que je ne vois pas bien qui aurait pu passer ici quand l'oncle Eustache était en maison de retraite. Il paraît qu'à l'époque, la famille avait insisté pour qu'il loue ou vende sa propriété, mais qu'il avait catégoriquement refusé.
- Il y a trop de bazar à déplacer, qu'est-ce qu'on en ferait ? avait-il dit. Sans parler des secrets, ça ne se vend pas, les secrets !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   11 septembre 2020
- Pas question, a-t-elle répondu. Déjà, je ne vous laisserai jamais deux semaines seuls, et en plus si tu te sens capable de gérer la cuisine, la maison et tout le reste sans adulte, commence par le prouver en aidant un peu plus souvent !
La voix-tronçonneuse n’était pas loin. Tessa et moi, on a échangé un regard dépité. On savait que ça ne servait à rien de lutter, nos vacances étaient fichues.
Commenter  J’apprécie          20
hashtagcelinehashtagceline   02 décembre 2020
- Quand y en a plus, y en a encore...ai-je dit.

Suspendues à des clous, il y avait là une douzaine de clés. Il ne nous restait plus qu'à remplir le trousseau et à refaire le tour des serrures de la maison.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Nadine Debertolis (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nadine Debertolis
Le rendez-vous d'Angérôme de ce mois-ci, vous présente les 3 titres Gulf stream éditeur en parution en mai 2021 ! Fraîcheur marine et sauce soja au menu !
Les nouveautés de mai : - Pour les 7 ans et + : Le Club des NCE, tome 1 - Récif en danger de Nadine Debertolis et Céline Deregnaucourt : https://gulfstream.fr/produit/le-club-des-nce-1-recif-en-danger/
- Pour les 13 ans et + : Kaimy, la nom des morts, tome 1 - Les Papillons de Kobé de Bertrand Puard : https://gulfstream.fr/produit/kaimyo-le-nom-des-morts-1-les-papillons-de-kobe/
- Pour les 15 ans et + : Les Enfants du chaos (collection Électrogène) de Ellie Gapr : https://gulfstream.fr/produit/les-enfants-du-chaos/
Musique : Auteur - Keys of Moon Music Titre - Courage and Willpower
+ Lire la suite
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1211 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre