AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de marina53


marina53
  19 avril 2013
Lucille, jeune adolescente de 16 ans, est anorexique. Elle se déteste et par dessus tout elle déteste son corps si maigre qui reflète son mal-être. Elle n'aime pas beaucoup sa maman non plus, autoritaire et peu à l'écoute de sa fille.
Arthur, lui, est fils de marin. Facétieux et débrouillard dans la vie, il se retrouve totalement démuni le jour où il découvre son papa pendu à un arbre. Rebaptisé Vladimir, le prénom de son papa qui se transmet de génération en génération, il essaie de s'en sortir et trouve un boulot, il devient livreur de médicaments. C'est en apportant les compléments alimentaires de Lucille que leur rencontre va avoir lieu. Ainsi, ces deux êtres cabossés par la vie, ces deux adolescents en mal de vivre et fragiles vont apprendre à se connaître et vivre des moments d'une grande intensité. En effet, ils décident de tout quitter et c'est vers l'Italie qu'ils se dirigent... Une magnifique escapade et une échappatoire pour chacun d'eux, voulant à tout prix rompre avec leur vie si chaotique...

Ludovic Debeurme nous offre ici un album impressionnant, avec pas moins de 500 pages. Alternant la vie de chacun, avec des séries de flash-back permettant de comprendre le cheminement de ces adolescents, ce récit à la fois tragique et mélodramatique est avant tout une formidable rencontre et une belle histoire d'amour. Lucille et Vladimir sont très attachants, ils apprendront à aimer l'autre mais surtout à essayer de s'aimer soi-même. Sans être larmoyant, cet album est empli d'espoir et de joie de vivre malgré tout.
Graphiquement, Debeurme sort des sentiers battus en nous proposant un album sans case, des dessins épurés, comme jetés intuitivement sur papier, circulant en toute liberté mais incroyablement expressifs. Les traits sont fins et très doux.
Toute une poésie se dégage de cette narration impressionnante et émouvante dont on n'en sort pas indemne...

Lucille, paradoxalement, se dévore...
Commenter  J’apprécie          300



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (28)voir plus