AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081261626
Éditeur : Flammarion (04/01/2012)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Adam a 17 ans, il aime les mangas, ses amis et les films d'horreur, mais il est "différent". Il est ce qu'on appelle un schizophrène. C'est pour cette raison qu'il a intégré le Centre et participe au programme Reset, une méthode thérapeuthique révolutionnaire, créée par le professeur Grüber.

Durant les séances, il est plongé dans l'Inside, un endroit où les rêves et la réalité se confondent. Mais ces plongées dans les méandres de son esprit dérapent e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
Crunches
  21 février 2013
Bon, j'étais tellement sur-excitée en recevant Black Rain que je l'ai entamé le soir même. Avant de le reposer au bout du premier chapitre. J'avoue que j'étais totalement perdue. Je ne savais pas où je mettais les pieds, ce livre est dérangeant, peu conventionnel. Ses particularités sont un mélange d'atout et d'inconvénients. Inconvénient, parce qu'il a fallu que je prenne un temps pour m'y adapter et que je suis une éternelle impatiente.
Atout parce que wahou quand même quoi ! Sans même lire une seule phrase de ce livre, j'étais déjà convaincue (et pas qu'à cause de Phooka et Petite Trölle). Il faut dire que la couverture m'a beaucoup plu. Ensuite, j'ai feuilleté l'ouvrage. Pour me rendre compte que le livre est découpé en deux parties, deux épisodes. Et chaque épisode est composé de plusieurs chapitres qui sont facilement repérables : une page toute noire, le titre du chapitre en lettres blanches et un compte à rebours. J'vous parle même pas de ces titres, ils m'ont trop fait tourner en bourrique : des titres de chanson, de films, de mangas.... Idem pour les épisodes, là ce sont des citations qui vous percutent : Voltaire, Philip K. Dick ou Morphéus se donnent la réplique au beau milieu d'extraits de chansons d'Evanescence, de Rammstein ou de The Cure. Ces références sont continues dans le texte lui-même, sans être trop présentes, elles l'enrichissent agréablement (surtout quand on cherche le sens caché de "Pourquoi telle citations à tel endroit ?"). Comme si ça ne suffisait pas, l'auteur nous régale avec une cerise sur le gâteau : des dessins ! Si, si... Mais pas n'importe lesquels : des planches type Manga qui ne font qu'éveiller notre curiosité et nous entrainer dans un univers à vous couper le souffle (et le sommeil !).
Bref, j'ai laissé décanter cette masse d'informations avant de m'y remettre. Et là, j'ai découvert l'histoire, les personnages, l'intrigue....
Adam, Vince, Rachel, Charles et Alex sont des jeunes qui sont différents. Oui, mais au Centre, on ne le dit pas. Si Dehors Adam était traité de fou, ici, il est malade et on doit le soigner. C'est à ça que sont occupés le Dr Grüber (responsable du Centre et du programme Reset) et le Dr Mac Laine (la thérapeute d'Adam). le programme Reset, c'est un tout nouveau programme qui permet aux médecins de plonger dans la psychée d'Adam et de ses amis afin de mieux les soigner. Enfin... Une fois qu'on est plongé dans l'Inside, on a de sérieux doutes. Un monde de béton, humide, froid, sombre. La pluie y est noire et il n'y a pas de place aux rêves. Au contraire, Adam et Vince sont plongés dans un cauchemar lorsque l'Autre se met à les poursuivre. Qui est l'Autre ? Aucune idée, une menace, une interrogation. On sait juste qu'il ne doit pas nous rattraper. Sinon, on est grillé. Dans l'Inside et dans la réalité.
Lors de cette incursion dans l'Inside, rien ne se passe comme d'habitude. le compte à rebours fait des siennes, les gens qui peuple l'Inside ne sont pas forcément les gens les plus accueillants au monde, tout comme les bestioles : entre les canidés et les félins on ne sait plus où donner de la tête. Et pourtant, c'est dans l'Inside qu'Adam et Vince rencontreront le Chapelier, mais aussi Lola. Une jeune fille qu'ils trouvent dans une cave sinistre.
On ne peut pas stopper la lecture. Une fois qu'on est plongé dans l'Inside, aucun arrêt n'est possible. On retient son souffle et on tourne les pages à une allure folle en espérant que Lola, Adam et Vince s'en sortent.
Et puis, tout d'un coup, tout s'arrête.
C'est brutal, on a du mal, tout comme les personnages, à se réveiller. A retourner à la réalité. Un peu comme quand vous avez trop rêvé et que votre rêve colle à votre rétine. Welcome back Neo. Pour tous ceux qui ont vu Matrix, c'est ce moment de flottement. Impossible de le décrire autrement. A ce moment là, nous lecteur, pour qui cette plongée dans l'Inside était la première, on a encore plus de questions qu'au départ. Où étions-nous ? où sommes-nous ? qu'est ce qu'on nous veut ?
Adam va nous servir de guide et nous allons ainsi découvrir le Centre et ses lois. Celles qui ne faut pas franchir sous peine de se retrouver à l'isolement. Et personne ne revient indemne de l'isolement. Tout le monde le sait.
Peu à peu, on se rend compte que d'autres mystères entourent le Centre. Des gens y vont y viennent, en perturbant la routine. Très rapidement on se met à supposer le pire. le programme Reset est-il totalement indépendant ? a-t-il été créé dans l'unique but de soigner des patients ou bien utilise-t-on ces patients comme cobayes ? en espionnant une séance dans l'Inside d'un de leur amis, Rachel et Adam vont se rendre compte qu'il n'y a pas que l'Inside qui soit un mensonge ! Mais pour trouver la vérité, il va falloir y retourner !
Comment ne pas avoir envie de continuer à creuser la piste qu'Adam et Rachel commencent à peine à évoquer ? Comment ne pas avoir envie de résoudre ce mystère ? Comment ne pas avoir envie de lire les deux épisodes suivants ?
Ce livre est un savant mélange de différents genres : la science-fiction et le policier sont étroitement mêlés avec une bonne dose de thriller ! Mais c'est aussi un mélange de forme : manga, roman, conte et série TV. Tout ce qu'il faut pour nous rendre complètement accro !
Bref, je ne peux que vous conseiller cette lecture comme l'ont fait Petite Trölle et Phooka avant moi !

Lien : http://plaisirsdelire.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
BlackWolf
  02 mai 2014
En Résumé : J'ai passé un bon moment de lecture avec le premier tome de cette série qui nous offre une histoire entrainante, pleine de surprises et sans temps morts dont le lecteur tourne facilement les pages pour en apprendre plus. La première partie se révèle bourré d'action et de courses-poursuites et la seconde commence à répondre lentement aux questions que l'on se pose. L'univers développé par l'auteur se révèle solide, efficace et offre quelques originalités comme l'utilisation de la réalité virtuelle pour soigner des maux tels que la schizophrénie. Je reproche juste, si on excepte les facilités d'un roman jeunesse, la façon dont l'auteur lâche ses révélations, on est légèrement frustré par une première partie où on n'apprend rien du tout et dans la seconde partie on sent que l'auteur fait tout pour lâcher ces informations le plus tard possible gagnant exprès du temps et des chapitres. Les personnages sont une des grandes forces du récit se révélant construits, humains malgré leurs différences et leurs folies. le style de l'auteur se révèle simple, visuel et entrainant, collant parfaitement à cette histoire, patchwork réussi d'idées télévisuelles, cinématographiques, de jeux vidéos ou encore de mangas, même si parfois on ressent quelques répétitions. La conclusion se révèle efficace et prenante avec son cliffangher qui donne envie de lire la suite.
Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
kreen78
  02 juillet 2012
Grâce à ce roman, je m'essaie pour la première fois au genre Science-Fiction digne de grands films. Ce qui a retenu mon attention est la présentation du roman. Il est composé de 2 épisodes, donc le livre est coupé en 2. Et dans chaque épisode, il y a des chapitres qui sont illustrés au début, accompagnés de textes principalement écrits en anglais (tirés de divers endroits). Cette façon de mettre en page m'a rappelé les mangas, c'est vraiment ce qui m'a frappée au tout début. Puis ces textes… Je parle anglais donc j'ai pu les comprendre, mais une personne dont ce n'est pas le cas… J'ai trouvé ça assez gênant tout de même. Surtout que je n'ai pas eu l'idée d'aller vérifier s'il y avait une traduction à la fin du livre. Ce qui est le cas pour une petite partie, pour le reste, il est juste cité d'où l'extrait a été tiré. A mon sens, il aurait été important de faire une traduction, sur la page même (comme souvent « ndt » = note du traducteur généralement en bas de la page concernée) ou, au pire, dans une annexe spéciale à la fin du roman. Ceci m'a un peu gênée, que l'auteur prenne des citations mais ne les mettent pas à la portée de tous.
Pour ce qui est du contenu… Au tout début, j'ai vraiment été « larguée ». Beaucoup de descriptions, cela va à 100 à l'heure et l'on se sent tout de suite dans un environnement futuriste. J'ai absolument voulu persévérer et, peut-être suis-je la seule, j'ai réussi à m'intégrer dans l'histoire vers la page 100. Je n'avais pas de mal à lire, mais l'histoire ne m'intéressait pas plus que ça. Je la trouvais « copiée » sur différents films. La scène de départ m'a quelque peu rappelée la scène initiale de « Dark City », même si le reste n'a rien à voir. Beaucoup de scènes font référence à Matrix. C'est voulu et c'est précisé à la fin du roman, dans les remerciements. D'ailleurs, ce fut une excellente idée de la part de l'écrivain de préciser qu'il s'était « nourri d'un tel nombre de références et d'influences » et qu'il aurait du mal à en faire « une liste exhaustive ». Bien entendu j'ai lu ça à la fin. Cela a apaisé mon sentiment, mais un peu tard car tout le long de ma lecture j'avais l'impression de scènes et de scénario « déjà-vus ».
Il y a donc 2 épisodes à lire ici. le premier se nomme « L'Inside » et le second « The Lost Room ». Et The Lost Room m'a vraiment fait penser à la série du même nom. Et le thème de l'Inside a été repris un grand nombre de fois au cinéma. Autant j'ai eu du mal à adhérer à la première partie, autant la seconde m'a plu de suite, malgré mes réticences… Et cela commence avec l'histoire connue de « Bloody Mary » à ne pas dire 13 fois à la suite. Oui oui, que le narrateur schizophrène nommé Adam l'ait dit 13 fois m'a fait frissonner… Je ne veux pas vous en raconter plus, car il y a quand même un sacré palpitant dans toute cette histoire. Et puis Chris DEBIEN a fait en sorte de nous attraper par le col et de nous tenir dans son poing, très serré, pour ne pas qu'on bouge, pour ne rien rater… Et qu'on se dise « Pourvu que je lise bientôt la suite !!!!!! ».
Ma petite conclusion est que, malgré le négatif que j'ai fait ressortir ici, ce roman est très bien, j'ai juste moyennement adhéré à ce style. Ceux qui aiment vraiment ces romans de science-fiction vont se régaler. Ca bouge énormément, l'auteur a une imagination débordante, et là je le félicite vraiment, car écrire du concret pour une histoire dans le présent, avec tout ce qu'on vit, cela paraît simple par rapport à l'écriture d'un environnement futuriste, qui n'existe pas et qui vient de l'imagination pure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BlackKat
  20 novembre 2013
Black Rain est une lecture dite jeunes adultes… et comme d'habitude, je préfère rayer cette référence pour aborder le livre sans a priori.
La construction du livre est clairement moderne et originale. L'histoire est découpée en saisons et chaque saison, en épisodes. Chaque épisode démarre avec quelques planches de dessin style manga, en noir et blanc. Les séquences sont courtes, ponctués de citations et références musicales, de Metal et d'Alternative Rock, de Rammstein, Slipknot à Noir Désir ou Bob Dylan.
J'adore. Rien que la présentation donne déjà un rythme rapide et nerveux.
Je me lance donc dans cette lecture avec un plaisir anticipé. Mais aïe aïe aïe… je suis décontenancée, je n'y comprends rien… Je suis plongée immédiatement dans l'Inside, dans un décor apocalyptique, avec des références que je ne cerne pas… Une ambiance très "jeu vidéo", Dark City ou Matrix. Très futuriste, trop peut-être pour moi.
Heureusement, je persévère et… ô soulagement, tout s'éclaire très très vite. Je retrouve mes repères, je situe les perso et l'action… Un mélange de science-fiction et de thriller bien ficelé… Science-fiction ou anticipation? Je me pose encore la question…
C'est un monde de réalités virtuelles au service de la psychiatrie aux fins de guérison, par le biais de la nanotechnologie. Ça, c'est la théorie toute pure et belle… Avant que le pouvoir et l'argent ne s'en mêlent. Et là, tout se complique. Les jeunes patients, Adam, Vince, Rachel, Charles et Alex, avec chacun une pathologie différente, sont censés voir leur état s'améliorer. Mais sont-ils encore patients ou cobayes?
Car les plongées dans l'Inside dérivent dangereusement… mortellement… Et ces jeunes ne savent plus qui croire, en qui avoir confiance… Et ils décident de prendre leur destin en mains.
Le sentiment d'angoisse est exacerbé par le fait que les protagonistes vivent à huis clos, dans un mystérieux Centre Psychiatrique. Qui le dirige réellement? Vers qui nos jeunes vont-ils pouvoir se tourner? Qui doivent-ils affronter? Eux-mêmes ou les autres?
Passé le premier moment de complet dépaysement pour l'adulte que je suis, on devient résolument accro à la plume de l'auteur. On ne lâche pas le livre, il n'y a pas de temps mort, le suspens est prenant, les personnages addictifs… J'ai adoré le mélange des genres, la fluidité d'écriture, la psyché de ses jeunes au bracelet vert, l'intrigue qui prend forme et s'intensifie au fil des pages.
Le seul bémol que je relève, c'est que les citations musicales sont excellentes pour qui la langue de Shakespeare est une amie. Ce qui n'est pas le cas de tout le monde et elles auraient méritées une traduction, même en fin de livre.
J'ai lu les 4 premiers épisodes avec grand plaisir et dites, Monsieur Debien, quand est-ce qu'on va pouvoir lire la suite? Parce que, perso, je l'attends avec impatience… et ce n'est même pas une fin de saison!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Gr3nouille2010
  05 février 2012
Autant le dire tout de suite, je n'arrive plus à me sortir ce livre de la tête ! Je l'ai fini hier & je n'arrête pas d'y penser. C'est mon plus gros coup de coeur de l'année. Il y en aura sûrement d'autres mais je sais d'ors & déjà qu'il se placera premier de mon top ten 2012 ! Je ne trouve aucun défaut à l'histoire, tout me plait. Sauf de devoir attendre pour lire la suite ! Je dois remercier comme il se doit Anne Sophie qui m'a gentillement proposé ce partenariat à sa place & aux éditions Flammarion pour avoir accepté. Merci beaucoup !
Adam vit dans un centre psychiatrique car il est diagnostiqué schizophrène. Un nouveau "traitement" a été mis en place pour aider ces jeunes à contrôler voire à soigner leurs maux : le programme Reset, une machine qui les plonge au coeur de l'Inside, un univers virtuel où l'inconscience de chaque personne prend place.. Mais Adam & sa bande vont vite se rendre compte que le programme ne se passe pas comme d'habitude, il s'y passe des choses étranges & inquiétantes auxquelles ils ne sont pas habitués. Parviendront-ils à comprendre ce qu'on attend d'eux réellement ?
On entre directement dans une ambiance sombre & mystérieuse. On ne comprend pas tout, tout de suite mais tout s'éclaircit au fil des pages & devient vite prenant. L'angoisse est palpable dans les scènes d'action, j'ai dû m'armer de patience pour ne pas sauter des pages & savoir comment certaines scènes allaient se finir !
J'ai beaucoup aimé l'originalité de la mise en page. Adam adore les mangas, il en écrit un avec son meilleur ami, Vince, & c'est tout naturellement que les premières pages des deux épisodes contiennent des dessins. Des dessins bien mystérieux mais on finit par comprendre de quoi il s'agit vraiment, même s'il doit rester une part de mystère j'imagine. Les chapitres sont sous forme de séquences & les épilogues sous forme de générique, comme un film.
Adam est très crédible dans son rôle de schizophrène, tout concorde : ces voix qui le harcèlent, le rabaissent & lui fait perdre la tête, ses réactions aux frontières de la panique.. Mais on retrouve un adolescent pas si différent des autres, il se pose aussi des questions sur lui-même, sur son avenir, sur les autres.. Un personnage à la hauteur & attachant.
Rachel & Vince, ses deux plus proches amis sont intéressants eux aussi. Ils ont chacun une grande place dans l'histoire & Adam évolue, se forge sa propre personnalité à leurs côtés.
Je me suis beaucoup attachée à Rachel parce que je me retrouve un peu en elle.. J'espère qu'elle va rester longtemps dans la partie !
Ce premier opus m'a donné plusieurs impressions. Déjà, quand on le commence on est tout de suite happé par cet univers extrêmement sombre. L'Inside n'a rien du paradis & même quand il n'y a pas encore l'action (qui ne nous lâche plus une fois arrivée !), on ressent une certaine gêne, peut-être une peur de ce qu'il pourrait advenir. Il y a ce temps qui s'écoule, on ne comprend pas bien pourquoi au début & ça joue sur l'effet de la tension, comme si on appréhendait ce qui allait se passer.
Le deuxième épisode se déroule plus dans le monde réel mais comme Adam & ses amis se rendent compte qu'il y a un certain danger avec ce programme, on replonge un peu dans l'Inside pour suivre l'inconscient d'un autre personnage. Pas autant dans les détails que pour Adam & Vince, mais ça ne nous empêche pas de frissonner pour ce qui arrive à Charles dans l'Inside..
La fin est intrigante. Elle répond à quelques questions mais je pense qu'on est loin de tout découvrir !
C'est un roman qui se lit très très vite. Une fois qu'on l'a ouvert, difficile de le refermer ! L'écriture est fluide, il n'y a pas de longueurs, pas de passages inutiles. Que du suspens & une ambiance froide. J'ai hâte de lire la suite, c'est un énorme coup de coeur !
Lien : http://laviedeslivres.cowblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (2)
HistoiresSansFin   18 janvier 2012
Black Rain S01E1-2 se propose d’être un astucieux mélange entre les séries télé, le cinéma et la littérature. Paris réussi avec un début haletant entre Matrix et Inception.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
SciFiUniverse   21 décembre 2011
Destiné à un public jeune, ce roman de Chris Debien traite d'un sujet de fond plus grave que ce à quoi on s'attendait. Dans un univers à la fois inspiré des mangas japonais et du cinéma anglo-saxon, le jeune héros doit se battre contre lui-même et contre le monde adulte, mal intentionné à son encontre.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
CrunchesCrunches   21 février 2013
Il pensait à Vince. Etait-il parvenu à s'échapper ? A se faufiler dehors ?
Il faudrait qu'il vérifie sur le Term - si ce dernier se décidait enfin à fonctionner correctement -, dès qu'ils seraient sécurité. Pour l'heure, l'important était de s'extraire de ce cauchemar, de retrouver la rue.
La jeune femme tenta de se lever mais elle retomba aussitôt, à peine portée par ses jambes engourdies. Adam la rattrapa avant qu'elle ne heurte l'établi.
"On va devoir faire le chemin ensemble."
Lola posa ses yeux gris sur l'adolescent puis passa le bras autour de son cou. Après tout, elle n'avait pas vraiment le choix.
Ils s'engagèrent dans le couloir.
Inutile de songer à remonter par là où ils étaient arrivés. Il en restait plus qu'à s'enfoncer dans le labyrinthe des caves dans l'espoir de trouver un soupirail suffisamment grand pour s'échapper.
Quelque part dans une autre pièce de l'usine, deux bottes tachées de sang se posèrent sur une table de contrôle hérisée de voutons, de leviers endormis sous les lueurs d'une myriade de moniteurs. Un patchwork d'images noir et blanc, de piètre qualité. Sur l'un des écrans, Vince. Sur l'autre, Adam et Lola.
"Courez, mes jolis petits lièvres, courez... Mais n'oubliez pas qu'à la fin, c'est toujours la tortue qui gagne."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
impactgrupimpactgrup   20 mai 2014
Black rain est un livre écris par Chris Debien.
Il raconte l'histoire d'un jeune homme schizophrène, il a donc rejoin un hopital psychatrique. Il le mette dans une piece "l'inside" qui est une piece dans laquelle on plonge le patient dans un état ou l'on est mélanger entre les rêve et la réaliter. Mais a partir de ce moment là des phénomene étrange ont lieu et les rêve et la réaliter ce confonde. Est ce le fruit de son imagination? Ou bien des evenement qui ont vraiment lieu?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
CielvariableCielvariable   24 mai 2018
Quelque chose clochait.
Impossible de savoir quoi exactement.
Juste une impression de déjà-vu. Le sentiment d’avoir vécu ces mêmes instants. À plusieurs reprises. Identiques et différents à la fois.

Adam détestait ces premières secondes.

Ce ciel de cendres lacéré par les briques des bâtiments, ces ruelles décharnées embaumant l’ozone et le gasoil. Et la dentelle-acier des escaliers de secours qui lui faisait penser à des épines dorsales mises à nu. Comme si la ville avait été écorchée par un architecte dément.Il avait toujours la désagréable impression de débarquer au beau milieu du cauchemar de quelqu’un d’autre. Un rêve déroutant, saturé de pollution, d’asphalte et de béton.

Puis tout s’estompait d’un coup. Son cerveau acceptait enfin de digérer le flot d’informations, de traiter le flux de signaux distillés par ses sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   24 mai 2018
Adam fouilla les poches de son jeans. Il tâtonna quelques instants en quête de son Term, son unique lien avec le Centre. Rassuré par le contact froid de l’appareil, il sourit. Puis il jeta un coup d’œil au fond du sac à dos : barres chocolatées, lampe de poche et carnet de notes, son kit de survie semblait complet.

« Adam, qu’est-ce que tu fiches ? Dépêche-toi ! »

Surpris par l’injonction, il émergea de sa bulle.

« Si on veut rejoindre la Zone Aveugle, il faut se bouger. La pluie ne va pas tarder. »

C’était Vince. Vince et son éternel sourire. Son pote. Toujours pressé, toujours enthousiaste… lorsqu’il était en virée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   24 mai 2018
Ce n’était pas le félin qui l’avait alarmé. Il avait eu le sentiment d’être observé, scruté. Et il aurait bien aimé que ce ne soit qu’une illusion. Que ces perceptions qui le hantaient de temps en temps puissent s’effacer d’un revers de la main. Mais chaque fois, elles étaient au contraire plus tenaces, plus réelles. Il entendait des bruits, des phrases parfois, et maintenant il voyait des formes.

Lorsqu’il était au Centre, ça lui arrivait de plus en plus souvent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Christophe Debien (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Debien
Un jeune adolescent schizophrène vivant dans un institut spécialisé, tente de résoudre certains mystères en se débattant entre le virtuel et le réel...
Coup de coeur Jeunesse RTL Un roman de Chris Debien avec une couverture de Pascal Quidault
autres livres classés : realite virtuelleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2617 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre