AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782723494601
48 pages
Glénat (02/10/2013)
3.76/5   34 notes
Résumé :
Une grande saga bretonne à la dimension héroïque, politique et romanesque

1913. Jos Gloaguen a mûri, son oncle Guillaume le nomme capitaine de L'Ami-du-Travail. Du fait de ce nouveau statut, les femmes commencent à lui tourner autour et l'une d entre elle, Anna Coëdic, parvient rapidement à lui faire oublier Denise, son amour de jeunesse promise à un autre. Mais ce bonheur sera de courte durée : la guerre est déclarée et Jos est enrôlé à Brest sur le ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,76

sur 34 notes
5
4 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

tchouk-tchouk-nougat
  04 février 2016
Jos Gloaguen va devenir patron de pêche, sur la sardinière de son père. Mais ça c'était avant de débarquer sur le quai et de découvrir l'ordre de mobilisation générale. la guerre atteint Dournenez aussi et voici Jos qui doit partir sur le cuirassé brestois le Danton. Là il y découvrira une toute autre ambiance que sur l'ami-du-travail, mais les amitiés s'y font tout aussi bien!
Si Jos ne verra jamais le front, on découvre avec lui une autre vision de la guerre. Celle des marins sur les cuirassés, enrolés de force, qui ne savent pas trop pourquoi ils sont là, passent leur temps à se faire crier dessus par les gradés et dont le principal adversaire est la saleté sur le pont.
On continue l'aventure en compagnie de Jos. C'est agréable de le voir grandir et murir. Il est toujours question de ses amours : dans ce tome il essaie tant bien que mal d'oublier Denise avec la jolie Anna.
C'est toujours une belle histoire de bretagne, alors que les temps étaient durs que l'on pêche la sardine ou que l'on aille en guerre. Et où les femmes attendent leurs époux sur le quais la peur au ventre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
cascasimir
  16 février 2019
" le vent n'est pas plus rapide, que le choix d'une femme, entre 2 hommes!" Proverbe breton.

Mais, c'est Jos qui a choisi d'ignorer Denise, en embrassant Anna...
1914, c'est l'ordre de mobilisation générale , la grande guerre. Sur le cuirassé Danton, où a embarqué Jos, l'Ankou va prélever son butin: 296 marins, plus 155 passagers disparus sur 946 membres d'équipage...

Jos sauve Jean Guilcher de la noyade, son ancien rival. Enfin, Jos peut se marier à l'église, avec Anna. Mais, comme l'or des fées, le merveilleux Rêve se transforme en songe d'une nuit, au réveil...

Une farce des Korrigans ? Ou bien, Jos est-il vraiment marqué par la "malédiction des pilleurs de peste"? A suivre... Kenavo.
Commenter  J’apprécie          130
sld09
  05 novembre 2020
Ce troisième tome m'a bien plu. Cette fois ce ne sont pas les revendications sociales qui viennent perturber la pêche à la sardine, mais la Première Guerre Mondiale. Mobilisés sur le front ou sur les bateaux de guerre comme notre héros, les pêcheurs doivent abandonner leurs chaloupes. La vie sur les cuirassés oscille entre la routine ennuyeuse des longues périodes calmes et les brusques attaques des Allemands. Cela m'a permis de découvrir un aspect de la Première Guerre Mondiale moins connu que les tranchées. Pendant ce temps, à Douarnenez, les femmes continuent à faire tourner les conserveries alimentées par la pêche des anciens et des mousses, les sardines en conserve étant plus demandées que jamais car elles servaient aux soldats sur le front.
Aux aléas de l'Histoire s'ajoutent les soucis de coeur du héros qui hésite entre sa nouvelle fiancée et l'ancienne qu'on avait mariée "de force" et qui se retrouve veuve.
Commenter  J’apprécie          90
badpx
  15 février 2019
Voici, enfin la suite de cette série assez intéressante. Mais je trouve le titre de ce tome un peu faux, et je ne m'attendais pas à ce que l'histoire commence en 1920, ni qu'elle enchaîne presque tout de suite après sur la première guerre mondiale. ... donc en fait de 1913, on en voit que peu de planche.
Mais c'est une autre vision de la guerre, celle des marins, loin du front ils ne comprennent pas forcément leur rôle, mais surtout ils ont tous été démobilisés bien plus tard.
A suivre.
Commenter  J’apprécie          100
kanarmor
  29 mai 2014
Comme les deux précédents volumes déjà parus, les auteurs nous font revivre avec bonheur la dure existence des pêcheurs douarnenistes. Et l'on peut comprendre pourquoi aujourd'hui, les Penn-Sardin (surnom donné aux habitants de Douarnenez) sont toujours réputés comme ayant du caractère... Leur vie en effet a toujours marquée par la lutte contre l'océan - les tempêtes, l'absence de poissons - mais aussi contre les patrons et les autorités. Les hommes vont aussi être embarqués, dans ce troisième tome, dans la première guerre mondiale, à bord d'un contre-torpilleur.
Beaucoup de rudesse, de l'orgueil mais aussi de solidarité et d'humanité chez ces gens-là. L'ambiance est très bien reconstituée, l'histoire prenante. J'attends avec impatience le dernier volume du cycle.
Si vous passez par Douarnenez, allez donc trainer du côté de Port-Rhu ou déambuler dans les ribouls (petites rues étroites), pour retrouver un peu l'atmosphère de ces chasseurs d'écume.
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (1)
BDGest   15 novembre 2013
Ce troisième tome se révèle être du même calibre que le reste de la série : original et attachant.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
kanarmorkanarmor   29 mai 2014
- Mes parents...Ils ont décidé de me marier... Le prétendant a proposé une forte somme d'argent pour "arranger" ma mère.
- TE MARIER ?!... CE... CE N'EST PAS POSSIBLE ?!... POURQUOI TU NE M'AS RIEN DIT ?!
- L'affaire est presque faite. Les noces sont fixées entre la fin de la campagne sardinière et le début de celle du maquereau. Je l'ai appris hier et on ne m'a guère laissé le choix.
Commenter  J’apprécie          31
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   01 février 2016
-Alors comme ça, tu vas libérer l'Alsace et la Lorraine?
-Des régions dans lesquelles je n'ai jamais mis les pieds... La guerre ne fait vivre que les marchands de canon...
Commenter  J’apprécie          60
beauscoopbeauscoop   05 janvier 2018
- Tu veux la bonne aventure beau matelot ?

- Trois femmes pensent à toi. L'une d'elle t'a porté en son sein ... Quant aux deux autres ... Elles te portent dans leur coeur.
Commenter  J’apprécie          40
beauscoopbeauscoop   05 janvier 2018
Il arrive que les pêcheurs de sardines qui s'éloignent de leur port d'attache passent une nuit au mouillage.

Leurs chaloupes bord à bord forment alors une sorte de village flottant aux ruelles liquides, surplombées de volutes de fumées odorantes.
Commenter  J’apprécie          10
beauscoopbeauscoop   05 janvier 2018
- C'est la mobilisation ! La guerre est déclarée, Guillaume !...

- La guerre ?

- Oui mon gars, la guerre contre les casques à pointes. Regarde le fascicule bleu de ton livret militaire.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de François Debois (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Debois
En complément de la lecture de l'outil 70, François Debois, coauteur de la boîte à outils du Chef de projet (3e édition), détaille l'équilibre à avoir entre temps dédié à la divergence et temps voué à la convergence, grâce à la règle « un tiers/un tiers/un tiers » : reformulation du défi/divergence (production d'idées)/convergence (solution).
--- Je découvre le livre : http://www.dunod.com/ean/9782100819676
*********************************
Retrouvez-nous sur : --- https://www.dunod.com --- Facebook : https://www.facebook.com/editionsdunod/ --- Twitter : https://twitter.com/DUNOD --- LinkedIn : https://fr.linkedin.com/company/dunod --- Instagram : https://www.instagram.com/dunod_editeur/ https://www.instagram.com/bienetredunod/
+ Lire la suite
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4214 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre