AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Emmanuel Prost (Illustrateur)
EAN : 9782366243888
80 pages
Éditeur : Cambourakis (06/03/2019)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Rwanda, février 2017. Près de 25 ans après le génocide perpétré contre les Tutsi, Frédéric Debomy décide de se rendre sur place pour récolter les témoignages de certains rescapés, en compagnie d'Emmanuel Prost qui croque ces échanges sur le vif. Guidé par Alain Gauthier, du Collectif des parties civiles pour le Rwanda, il va à la rencontre de ceux qui ont vécu les massacres, pointant les responsabilités des autorités en place, comme celles de dirigeants français dés... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
deuxquatredeux
  14 avril 2019
Déjà scénariste en 2012 de Turquoise* dans lequel la responsabilité française dans le génocide rwandais était questionnée, Frédéric Debomy signe ici un deuxième album sur le thème du génocide des Tutsis au Rwanda.
Accompagné et guidé par Alain Gauthier du Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR), Frédéric Debomy va, de Kigali à Kabarondo, à la rencontre de ceux qui ont été les victimes ou les témoins des massacres.
L'auteur questionne ainsi la responsabilité des autorités en place et celle des dirigeants français tout en menant une réflexion sur la mémoire :
« Ici c'était le siège de la radio-télévision des Mille Collines, qui appelait à exterminer les Tutsi. Et là, si on se retourne, il y a l'église de la Sainte-Famille, où comme à l'église de Kabarondo, des gens sont venus de réfugier et ont été massacrés. Mais les lieux ne parlent pas d'eux-mêmes. À Kabarondo, la façade de l'église a été refaite. Les impacts de balles ont disparu. Pour relayer ce qui s'est passé, il reste les témoins. Mais ils vieillissent, meurent, ne se souviennent plus ou ne souhaitent plus parler. Quelqu'un pourra bientôt venir et affirmer sans être contredit que ça n'a pas eu lieu. Bien sûr, la réalité du génocide est établie. La négation n'est pas sérieuse. Mais la tentation existe. Tout s'écrit sur ce génocide. On doit pouvoir discuter librement de ce qui s'est passé. Mais à la condition de ne pas avoir comme projet sous-jacent de réécrire l'histoire pour des raisons douteuses. »
En très peu de pages, aidé par les dessins aux couleurs très vives d'Emmanuel Prost, Frédéric Debomy revient sur l'histoire du Rwanda à l'époque de la colonisation - les colonisateurs allemands puis belges ont fait des trois groupes composant la société traditionnelle rwandaise (les Tutsi, des éleveurs, parmi lesquels se distinguaient de riches et puissants propriétaires de troupeaux, les Hutu, des agriculteurs et paysans et les Twa, des artisans et ouvriers) des races et des ethnies différentes, ce qui correspondait à la mentalité de l'époque, puis ont promu les Tutsi comme race supérieure et administrateurs - puis à partir de l'indépendance, une histoire dans laquelle les causes du génocide des Tutsis au Rwanda sont inscrites. C'est aussi l'occasion pour lui d'évoquer le travail d'Alain et Dafroza Gauthier, deux « chasseurs de génocidaires », et du CPCR pour retrouver les victimes d'un des génocides les plus rapides de l'histoire et de mener devant la justice les génocidaires. le rôle de la radio-télévision des Mille collines qui, « entre deux titres funky », diffusait « les listes des « cafards » à éliminer »** est également évoquée.
Full Stop. le génocide des Tutsi du Rwanda constitue une très bonne introduction à un sujet difficile - quelques pages abordent les massacres commis par les génocidaires - et une « invitation » à lire davantage tout ou partie de la bibliographie de fin d'ouvrage.
* Opération militaire organisée par la France et autorisée par la résolution 929 du 22 juin 1994 du Conseil de sécurité de l'ONU pendant le génocide des Tutsis au Rwanda dont la mission consistait à « mettre fin aux massacres partout où cela sera possible, éventuellement en utilisant la force. »
** À lire : https://www.humanite.fr/rwanda-alain-et-dafroza-gauthier-chasseurs-de-genocidaires
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
laurent35
  24 juin 2019
reportage poignant sur le génocide rwandais et comment il est encore présent aujourd'hui dans le coeur des rwandais notamment
Et au niveau du contenu graphique c'est assez agréable un trait fin et de l'aquarelle
(seul petit bémol l'écriture est vraiment très petite)
quelques références de lecture intéressantes avec celle-ci que je retiens plus particulièrement " Rwanda, milles collines, milles douleurs Colette Braeckman
Commenter  J’apprécie          120
Bdziles97
  06 mai 2019
(LX971) Pas tellement convaincu par cet album que je trouve moins réussi que les récentes BD sur le génocide rwandais. le sujet aurait mérité un traitement plus fouillé et plus dense. Non pour le Prix.
Commenter  J’apprécie          01

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   13 avril 2019
Ici c'était le siège de la radio-télévision des Mille Collines, qui appelait à exterminer les Tutsi. Et là, si on se retourne, il y a l'église de la Sainte-Famille, où comme à l'église de Kabarondo, des gens sont venus de réfugier et ont été massacrés. Mais les lieux ne parlent pas d'eux-mêmes. À Kabarondo, la façade de l'église a été refaite. Les impacts de balles ont disparu. Pour relayer ce qui s'est passé, il reste les témoins. Mais ils vieillissent, meurent, ne se souviennent plus ou ne souhaitent plus parler. Quelqu'un pourra bientôt venir et affirmer sans être contredit que ça n'a pas eu lieu. Bien sûr, la réalité du génocide est établie. La négation n'est pas sérieuse. Mais la tentation existe. Tout s'écrit sur ce génocide. On doit pouvoir discuter librement de ce qui s'est passé. Mais à la condition de ne pas avoir comme projet sous-jacent de réécrire l'histoire pour des raisons douteuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : génocideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2054 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre