AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070743650
80 pages
Éditeur : Gallimard (06/09/1995)
2.55/5   11 notes
Résumé :
Toujours ramener l'inconnu au connu et parcourir le monde en touriste, en n'éprouvant jamais le sentiment de sa propre étrangeté, voilà sans doute l'une des définitions possibles de la bêtise. Venise, en ce sens, est la capitale de l'idiotie quand elle cesse de surprendre et suscite l'ébahissement obligé. Lieu commun du consumérisme, rond-point de tous les clichés, l'admirable Venise devient désolante dès l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
pasiondelalectura
  21 août 2015
Pamphlet contre l'engouement du tourisme de masse vers la fragile et décadente Venise.
C'est caustique, parfois drôle, parfois spirituel et parfois ridicule.
Je cite ceci : "Venise est la vulgarité de gens de goût". le paradoxe de Debray qui donne dans l'ellipse.
Commenter  J’apprécie          60
dictus
  30 novembre 2019
LA TENTATION DE NAPLES
Alain Juppé n'avait pas succombé à « La tentation de Venise ». Régis Debray, lui, se déclare franchement contre. Préférerait-il pour autant « Voir Naples et mourir » ? Rien n'est moins sûr. En attendant, il nous gratifie d'un défoulement littéraire débordant d'érudition normalienne qui ferait presque oublier qu'il s'agit d'un énième pamphlet sur l'exploitation touristique de la cité des Doges, tête de gondole des voyagistes. [A moins d'y voir le contre-pied de “La Fête à Venise” écrite antérieurement par son vieil ennemi, Philippe Sollers*, en écho aux “Fêtes vénitiennes” peintes par Watteau ?].
* Selon Philippe Sollers (Forum le Monde 08/01/2009) “Régis Debray est indubitablement un intellectuel au plus mauvais sens du mot et il est clair qu'il rêve d'être écrivain, ce qui ne lui sera jamais accordé par manque de dons vérifiables. C'est donc une personnalité majeure de notre temps, qui évidemment a passé son temps à m'attaquer. Un seul titre de lui pourra rester comme exemple de gaffe, c'est Contre Venise.”
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lismonde
  03 octobre 2014
écrit avec brio, comme d'habitude, un manifeste contre Venise, la belle endormie du Nord un peu mortifère, mais résolument pour Naples, la rigolote jubilatoire du Sud - soit une nouvelle version de la vieille querelle entre Apollon et Dionysos qui a pour théatre ici les antagonismes de la peninsule
Commenter  J’apprécie          50
Marti94
  10 novembre 2013
Provocateur, c'est un Régis Debray égal à lui-même ici qui nous régale avec un essai qui dénonce les pratiques mercantiles du voyage à la mode qui met sous verre l'objet convoité, Venise. Il est plus contre la façon dont Venise est vécue que contre la ville, comme le titre semble l'indiquer. C'est quand même un cri contre le dépeuplement de la cité et une forme d'admiration car Régis Debray n'est pas indifférent!
Lu en octobre 2012
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
dictusdictus   30 novembre 2019
Le ridicule a sans doute commencé dans nos années soixante, avec l'industrialisation du voyage, le charter, les hippies, les concerts rock, la “civilisation des loisirs”. L'apparition de deux jeunes randonneurs fauchés, torse nu, “à barbe structuraliste” et buvant au goulot suffit à plonger Paul Morand dans la dépression, en conclusion de son Venises. Il y avait de quoi : dans la crypte suprême, se retrouver persécuté par les déchets, quand on observait dès 1933 : “en ce moment, tous les pays exterminent leur vermine, sauf le nôtre.” C'était l'après 68.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Régis Debray (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régis Debray
République ou barbarie Régis Debray Didier Leschi Jean-François Colosimo Éditions du Cerf
Un dialogue autour de l'héritage de la tradition française de laïcité et du devenir de l'exception que constitue la France à cet égard, dans le contexte de la mondialisation. La discussion aborde aussi le retour du fait religieux dans la vie de la cité, le basculement de la France dans le communautarisme et le sens de la prétention française à l'universalité, en ce début de XXIe siècle. ©Electre 2021
https://www.laprocure.com/republique-barbarie-regis-debray/9782204139762.html
autres livres classés : veniseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
608 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre