AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de mamansand72


mamansand72
  12 juillet 2018
C'est après avoir lu « Sigma » pour le jury de la Galerne que j'ai eu envie de découvrir les autres livres de Julia Deck. Celui-ci est très différent, dans le fond et la forme, de Sigma. le point commun des deux récits réside dans leur originalité propre.
Le triangle d'hiver évoque une constellation évoquée dans le roman à travers le nom de paquebots, mais il s'agit surtout d'un triangle entre Mademoiselle, alias Bérénice Beaurivage, l'Inspecteur, spécialiste en construction navale et Blandine Lenoir, une journaliste qui va jouer les trouble-fêtes. Mademoiselle est le personnage le plus singulier de ce trio : après plusieurs petits boulots, elle n'a plus envie de travailler et se rêve écrivain : elle s'identifie, littéralement, à une auteure vue à la TV, Bérénice Beaurivage, et elle vit en jouant à l'écrivain, en adoptant des attitudes et habitudes qu'elle imagine typiques des écrivains. Havraise, elle quitte sa ville sur un coup de tête, pour fuir sa vie qu'elle trouve ennuyeuse, et se rend dans une autre ville industrio-portuaire, Saint-Nazaire. Elle y rencontre un inspecteur de construction navale et entame une relation amoureuse avec lui, se fait passer pour Bérénice Beaurivage et profite allégrement de sa gentillesse et de son portefeuille bien garni. Celle qui va menacer sa relation et la percer au jour, c'est Blandine Lenoir, journaliste, amoureuse elle aussi de « L'Inspecteur » de bateaux.
Ce roman est surprenant avec des personnages originaux, décalé, marginaux. Il porte un regard différent sur
le monde du travail et sur les relations amoureuses dans notre société actuelle. J'ai beaucoup aimé ce livre, son histoire et la plume de l'auteure : précision, concision et sens du rythme. On sent un vrai travail d'écriture, une maîtrise du récit avec de nombreuses références qui se télescopent ou se répondent. Connaissant les deux villes, le Haver et Saint-Nazaire, j'ai aussi trouvé leurs descriptions très justes, fidèles à la fois au regard qu'on leur porte en les découvrant, mais aussi à l'ambiance générale qui s'en dégage.
Pour moi, ce roman est une belle découverte, qui a confirmé mon envie de lire d'autres récits de Julia Deck dont l'univers est à la fois décalé, éclectique et très riche.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus