AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355580804
Éditeur : Hongfei Culture Editions (06/02/2014)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Résumé : Un cheval au pas. Dans la chaleur de la nuit, un samouraï vient. Tiens ! Une auberge. Le guerrier a faim, il s’arrête. On l’accueille, on le sert ; un bol de fèves fera l’affaire. Comme il brille le katana du samouraï ! Trois brigands convoitent le sabre et, tour à tour, menacent le guerrier. Le samouraï rit. Ces messieurs là, malavisés, ne sont pas un danger. À quoi bon les combattre alors qu’on en est au dîner. Une leçon suffira. Le choix des armes : les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
LoupAlunettes
17 août 2014
Cinq, Sept, Cinq, résonnent les sabots,
Cinq montagnes, peut-être traversées,
Sept villages, peut être rencontrés,
Deux yens, non pas cinq pour un souper.

Le Samouraï dépose les armes,
Le guerrier présente l'argent,
La soupe chaude invite au repos du corps un instant.

Les ombres derrière le paravent avancent doucement,
L'argent de la lame, dans leur esprit, sonnant et trébuchant,
Le Katana ou la vie proclament les trois brigands !

Ni une, ni deux,
devant le poing brandissant,
Duel déclaré, dans la chaleur des tempéraments,
Hop ! Les baguettes pourfendent deux trois volants.

Les Ronins assassins se sauvent en courant,
Sagesse et Zen ont eu raison des mouches gisantes
Et des ventres très affamés d'agents.

: Après « le dragon de poussière » et « Turandot, princesse de Chine », Thierry Dedieu nous revient aux éditions HongFei avec une histoire digne de la légende du « Vaillant petit tailleur », sauf que ce guerrier là n'a terrassé que trois mouches, non cent et que l'histoire détient un double petit secret poétique Zen.
Amusant, vraiment !
Les débuts du résumé présentant l'album en révélaient la formule « magique »,
formule que l'auteur nous livre de manière presque mystérieuse et codifiée à la fin de l'album.
Oui, jeunes samouraïs, il y a trésor à prendre, mais n'ayez pas peur, nulles baguettes ne vous pourfendront.
Jouant de l'Haïku avec astuce, Dedieu nous raconte donc cette histoire de guerrier noble face à trois brigands qui souhaitent le détrousser de son honneur, pour le revendre probablement. le fameux Katana. Un vrai crime à cette époque médiévale. Deux éléments rendent en tout cas ces samouraïs guerriers honorables, attacher sa fidélité à un grand seigneur et ne jamais être séparé de son arme de guerrier.

Les Ronins sont des guerriers sans foi ni loi, sans seigneurs, des mécréants, des marginaux. L'identification de ses éléments très fort symboliquement peuvent ajouter un sens dramatique nouveau pour le cadre proposé, il n'est pas perceptible par les néophytes bien sûr, mais l'ignorer n'enlève rien au plaisir de l'album.
Toujours est-il que le samouraï met les voleurs de Katana en déroute par un seul geste de « non-violence » qui se montre plus efficace que deux, trois coups de sabre et le rendent triplement redoutable à leurs yeux, tant l'exploit subtil avec ses baguettes seul est précis, efficace.
Le pouvoir de l'imagination se montre une arme formidable de pouvoir.
Qui pourrait le nier d'ailleurs après la dégustation d'un bon album ou d'un roman coup de coeur ?
Thierry Dedieu invite avec simplicité au jeu poétique du Haïku, trois vers dont le premier mesure cinq syllabes, le deuxième sept, le troisième cinq. Comptez, vous verrez !
Attention, guerrier à la mine affûtée, méfiez-vous des « e » muets, ils sont traîtres ceux-là ?
Les illustrations, dans les tons chauds du jaune au brun, offrent un ensemble très agréable à lire et le style cartoonesque des personnages donne un brin d'humour qui brise le sérieux de ce duel au pays du soleil levant.
Très riche et sympa !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AndreeLaPapivore
25 avril 2014
J'ai reçu cet album jeunesse dans le cadre de l'opération "Masse Critique" du site Babelio, que je remercie pour la possibilité qu'il offre de découvrir de petites perles méconnues. Un grand merci également aux éditions HongFei Cultures pour m'avoir fait découvrir ce superbe album.
Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce petit album jeunesse, tout en poésie, qui illustre le fait qu'il vaut mieux montrer sa force qu'avoir à s'en servir (il est d'ailleurs sous-titré Comment l'intelligence se joue de la force). L'album se compose de 14 illustrations (une double page à chaque fois) où les couleurs chaudes dominent, chaque illustration étant accompagnée d'un haïku, ces petits poèmes japonais de forme très concise (dix-sept syllabes en trois vers : 5-7-5). le texte - qui est donc très réduit - se compose de mots simples, facilement compréhensibles par les jeunes enfants. Seuls 2 termes japonais qui peuvent paraître un peu compliqués sont présents dans l'ouvrage, "katana" et "ronins", mais ils sont expliqués en bas de page, cela permettra aux enfants d'augmenter leur vocabulaire.
Niveau format, l'album tient parfaitement dans les petites mains (il mesure 17,5 x 24 cm et pèse moins de 300 g) et la réalisation est de très bonne qualité.
Mes nièces (4 et 6 ans) ont moyennement apprécié le livre, si ce n'est un "cataclop clop clop" qui leur a bien plu ; mais vu qu'il n'y a ni fées ni princesses dans l'histoire ça ne risquait malheureusement pas de les intéresser pour le moment... Je retenterai plus tard, quand leurs goûts auront un peu évolué... En attendant, j'ai repéré dans le catalogue des éditions HongFei Cultures quelques titres qui ont l'air très intéressants : http://www.hongfei-cultures.com/Accueil-Actualites.php
Lien : http://andree-la-papivore.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chrys
31 mai 2014
L'histoire est simple: un samouraï arrive dans une auberge. Il a faim, il se met à table. Son sabre attire trois brigands. le samouraï, impassible, a bien évidemment repéré ces trois brigands tout comme les trois mouches qui l'importunent. de quelques coups de baguettes, les mouches sont tuées si bien que les brigands s'échappent.
Le texte est particulièrement court (s'apparentant aux haïkus japonais) et de ce fait, je pense qu'il est beaucoup trop elliptique pour des enfants de 4 à 5 ans. D'ailleurs le site de l'éditeur donne un âge indicatif: 6 ans. Mes élèves sont trop jeunes pour combler d'eux-mêmes les nombreuses ellipses narratives, ils ont besoin d'un accompagnement beaucoup plus fort (phrases construites, connecteurs, etc...)! Donc si vous êtes tenté d'offrir cet album à un enfant, veillez à ce qu'il ait six ans (ou si ce n'est pas le cas, une fréquentation régulière des albums).
J'ai lu cet album plusieurs fois à mes élèves dans ma classe. J'avoue qu'ils n'ont pas été particulièrement enthousiastes comme ils peuvent l'être pour d'autres "best-sellers de classe"! Cependant, je leur mets toujours les albums à disposition pour qu'ils les regardent et celui-ci n'a pas été délaissé. En regardant l'album page après page, en dehors de ma lecture au groupe, ils intègrent l'histoire et la comprennent mieux.
Lien : http://lejournaldechrys.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Iluze
11 mai 2014
Confucius disait : « le sage médite l'immuable ; l'intelligent oeuvre dans le changement et le présent. » Cet album est une belle illustration de cette pensée.
Basée sur une anecdote du célèbre Miyamoto Musashi (que vous pouvez découvrir en long et en large dans La pierre et le sabre et La parfaite lumière de Eiji Yoshikawa ou encore dans le manga Vagabond de Takehiko Inoue) dans lequel il va montrer tout en finesse à 3 ronin qu'il ne faut pas le chercher.
Ce petit album de 40 pages est à lire à partir de 6 ans (les plus petits risquant de ne pas comprendre la philosophie de cette histoire ou de le trouver trop violent). Les dessins sont colorés avec une dominance d'orange, de jaune et de rouge. le texte est quant à lui, écrit en haïku, vous savez ces petits poèmes japonais de quelques lignes.
Bref, le samouraï et les 3 mouches représente pour moi une jolie introduction à la culture japonaise.
C'est grâce à ce livre que je découvre les éditions HongFei Cultures et vu comme je suis enchantée par leur ligne éditoriale, je sens que ça ne va pas être le dernier !
Lien : http://iluze.eu/?p=8980
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bibliobrest_album
07 juin 2014
A partir de 7 ans
Histoire dynamique, bien enlevée, texte épuré. L'écriture faite de Haïkus surprend agréablement le lecteur. Ce samouraï nous livre une belle leçon de vie qui nous apprend à rester zen en toutes circonstances. L'illustration simple et sobre nous ouvre une porte sur le Japon et son art de vivre.

Lien : http://biblio001.brest-metro..
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (1)
Ricochet27 mars 2014
Un album signé Dedieu, un artiste prolixe, anticonformiste et aux multiples facettes qui met son génie, depuis quelques années, au service de la littérature jeunesse.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
BibliotekanaBibliotekana29 août 2014
Un, deux, huit, quatorze
Les haïkus s'additionnent
Le samouraï vit.
Commenter  J’apprécie          40
AndreeLaPapivoreAndreeLaPapivore25 avril 2014
Trois mouches ont péri
C'est le prix de la paix
Un thé, s'il vous plaît
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Thierry Dedieu (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Dedieu
Vidéo de présentation de l'album jeunesse SI J' ÉTAIS MINISTRE DE LA CULTURE, de Carole Fréchette et Thierry Dedieu, éditions HongFei. Disponible en librairie le 16 février 2017. Un livre qui agite et agit, pour rappeler la place que la culture occupe dans nos vies.
autres livres classés : haïkuVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
874 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre