AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253150010
Éditeur : Le Livre de Poche (07/02/2001)

Note moyenne : 3.32/5 (sur 221 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture - Pour oublier le désastre indochinois dans lequel ils ont été si tragiquement plongés, Léa et François, les héros de Rue de la Soie et de La Dernière Colline, s'embarquent pour Cuba. Mais, sur l'île où règne encore Batista, le dictateur soutenu par la mafia américaine, l'aventure les guette à nouveau.

Très vite, Léa doit partir à la recherche de Charles, son fils adoptif, traqué dans la Sierra Maestra en compagnie des révoluti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Bouvy
  20 octobre 2014
J'avais déjà lu 2 ou 3 ouvrages de Régine Deforges, quand j'étais plus jeune. Je n'avais jamais été tenté d'entamer la saga "La Bicyclette Bleue". Je préférais conserver un souvenir de lecture de cette auteure un peu plus sulfureux que teinté d'eau de rose et de fleur bleue. C'était peut-être là simplement des préjugés, malheureusement confirmés par cette lecture. Ici, je me suis laissé enrobé par le titre. "Cuba Libre". Pour des raisons de coopération, j'ai eu la chance de me rendre sur cette île une bonne dizaine de fois. Surtout à La Vielle Havane. Quand j'avais un peu de temps libre, je pouvais parfois passer un week-end à Viñales, Cienfuegos ou Trinidad. Je suis resté sous le charme de ce pays, enfermé dans sa révolution.
Les descriptions qu'en fait Régine Deforges m'ont paru réaliste, La Habana Vieja n'ayant pratiquement pas changée depuis 1959. Je retrouvais par le biais du nom de quelques rues, des endroits que j'avais eu le bonheur de fréquenter. le temps semble s'être arrêté dans ce pays.
J'ai fortement apprécié l'exactitude historique de ce roman. Ce livre me fait plus penser à un livre historique, sur le fond duquel se déroule une romance. En contrepartie, j'ai trouvé les histoires d'amour lassantes.
C'est bien écrit, dans un style limpide, comme tout ce que j'avais déjà lu de cette écrivaine de talent.
Pour conclure, j'ai trouvé cette histoire plus instructive qu'émouvante, parfois avec quelques longueurs ennuyeuses, ce qui ne m'incitera pas à commencer toute la saga de laquelle est tiré cet ouvrage. Dans l'ensemble, ça a tout de même été un bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
pasc-ray
  30 juin 2013
Alors^^
Après avoir défendu bec et ongles la trilogie "Byciclette bleue" .
Après avoir décidé que les pires critiques ne m'empêcheraient pas de juger par moi même.
Après m'être documentée sur la guerre d'Indochine.
Après avoir trouvé les ressorts de l'histoire un peu répétitifs...
Là, vraiment je laisse tomber.
Et je ne trouve plus d'excuses.
Une compil d'articles et de discours sur la révolution cubaine plus qu'un roman.
Bref: au chiottes.
Déçue! Mais on m'avait prévenue.
Mais je préfère comme ça.
:=)
Commenter  J’apprécie          64
bbpoussy
  05 juin 2016
On retrouve Léa toujours aussi amoureuse de François Tavernier mais qui n'arrive pas à trouver sa place en France. Les voilà donc partis pour Cuba où Léa espère trouver une vie plus calme entourée de ceux qu'elle aime. Mais c'est sans compter sur Fidel Castro, le Che et la révolution dans laquelle elle va se trouver mêlée. La 1er partie du livre est bien mais la deuxième est plus longue avec l'histoire des combattants de la révolution Cubaine.
Commenter  J’apprécie          60
mamzelleoups
  05 juin 2017
A peine de retour d'Indochine, Léa, François et leurs enfants partent pour Cuba, à la recherche d'une vie de plaisir et de fête. Mais la révolution cubaine s'en mêle et Charles, leur fils adoptif, s'engage dans les forces révolutionnaires.
J'hésitais à lire ce 7e tome car les précédents m'avaient franchement agacée, à cause des personnages de François et Léa. Finalement, cette lecture s'est révélée plutôt agréable, peut-être car on suit beaucoup Charles, ce qui donne un nouveau souffle à la saga.
Commenter  J’apprécie          30
soso1009
  10 mai 2013
Après une déception pour la partie "Indochinoise" des aventures de Léa Delmas et François Tavernier, ce 7ème tome un peu plus centré sur Charles, le fils adoptif de Léa m'a parut fort sympathique.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
barjabulettebarjabulette   27 juillet 2012
Léa n'en pouvait plus de ces conversations à propos de la guerre en Algérie et que reprenaient à chaque repas son mari et son beau-frère. Elle redoutait de voir François s'engager une nouvelle fois dans une bataille qu'elle jugeait perdue d'avance; cmme elle l'avait craint au moment de ce conflit d'Indochine d'où ils étaient revenus amers et meutrtis.
- Tu n'iras pas en Algérie! ... Jamais !
Commenter  J’apprécie          30
ladesiderienneladesiderienne   06 mars 2013
— Si tu as besoin d'exotisme, allons je ne sais où... dans des pays où les gens ne se massacrent pas, en Afrique noire, dans les îles Caraïbes. Ça fait si longtemps que j'ai envie d'aller à la Martinique, là où Maman est née, ou à Cuba. Elle adorait Cuba... Oh oui, allons à Cuba ! Tu te souviens, Françoise, comme elle nous parlait de son voyage de noces à La Havane, des bals, des courses dans de grosses voitures américaines sur le Malecón, des musiciens au coin des rues, des grosses négresses dansant la rumba... ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MademoisellegrenadiineMademoisellegrenadiine   16 juillet 2015
Il faut s'endurcir, mais sans jamais se départir de sa tendresse.
Ernesto Che Guevara, quelque part en Bolivie
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Régine Deforges (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régine Deforges
Disparition de Régine Deforges, femme libre et insoumise Régine Deforges, femme de caractère et insoumise, s'est éteinte à l'âge de 78 ans. Autrefois libraire et éditrice, l'auteur de la saga de 'La Bicyclette bleue', qui s'est vendue à plus de 7 millions d'exemplaires était aussi connue pour ses engagements féministes. C'est Lambert Wilson qui va enfiler le costume de maître de cérémonie pour le 67ème festival de Cannes. Le comédien de cinéma et de théâtre est un habitué de la croisette. Il est déjà venu défendre Des Hommes et des Dieux de Xavier Beauvois en 2010. Et pour finir, l'écrivain Philippe Delerm, invité de A l'Affiche, nous confie que son dernier roman 'Elle marchait sur un fil' est un récit plus grave, qui occupe déjà une place singulière dans son écriture. Comment les cinéastes , les romanciers, les artistes nous racontent-ils le monde? FRANCE 24 va au-delà de l'info à la rencontre de la culture engagée dans son temps. Une émission présentée par Louise Dupont.
+ Lire la suite
autres livres classés : révolution castristeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Régine Deforges

Née le 15 août...

1925
1935
1945
1955

10 questions
60 lecteurs ont répondu
Thème : Régine DeforgesCréer un quiz sur ce livre