AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B09TPC9Y25
Black Ink Editions (18/03/2022)
4.39/5   38 notes
Résumé :
Il y a deux choses que Tekoa, futur grand chef de la tribu indienne de Wendake, déteste dans la vie : son mariage arrangé et les visages pâles.
Recteur adjoint de l’université de la réserve, il ne voit pas d’un très bon œil l’arrivée d’Anouk, cette jeune française, venue étudier le journalisme. Elle est bien trop blonde, bien trop belle et surtout, bien trop curieuse.
Malgré son aversion, il est inexorablement attiré par elle et multiplie les coups bas... >Voir plus
Que lire après TekoaVoir plus
Ultra, tome 1 : Élevée en captivité par Rose

Ultra

Lia Rose

4.45★ (77)

2 tomes

Iced Love par Faith

Iced Love

Hell Faith

4.38★ (59)

Love memories, tome 1 par Arekin

Love memories

Angel Arekin

4.51★ (178)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
4,39

sur 38 notes
5
14 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
1 avis
C'est un roman que j'ai de suite voulu lire, parce que le résumé m'a plu. J'apprécie pouvoir lire des romances qui se passent loin de chez moi, et d'autant plus quand on y aborde comme ici des personnages qui ne vivent pas comme nous, et puis c'est assez fascinant de côtoyer les Indiens d'Amérique, sachant qu'il reste peu de tribus et qu'ils ont une histoire marquée par tant de moments importants. le travail sur le livre est superbe, la couverture est très belle et elle n'a fait que contribuer à mon avis d'obtenir le livre en tant qu'objet, de l'avoir dans ma bibliothèque et ne pas me contenter d'une lecture en numérique. Quand à ma lecture, je fus conquise !

C'est un roman qui se déroule au sein d'une communauté amérindienne de Wendake, Tekoa est le grand chef de cette tribu, il est imposant et il a ce charisme impressionnant qui font de lui un chef respecté. Sa personnalité et son physique sont fascinants, son personnage vous envoutera, je suis complètement tombée sous son charme et sa prestance, sa présence est époustouflante. C'est un personnage qui a répondu à toutes les attentes que j'avais de lui, à la fois respectueux des traditions, à l'écoute des autres mais aussi qui a une certaine ouverture d'esprit malgré les positions sur lesquelles il campe. Pour lui, par contre pas de surprise, son avenir est tout tracé, sa voix est de diriger cette communauté, de se marier à celle qui lui est promise et de perpétrer ainsi les traditions des siens. Mais ce que lui réserve l'avenir n'est pas pour le réjouir, s'il aime sa communauté, sa famille et ses proches, il n'a pas non plus complètement accepté la situation en tant que telle. Enraciné dans ce que l'on attend de lui, il se fait à l'idée que rien ne viendra contrecarrer cet objectif que de répondre à ce qu'engendre sa position.

Anouk sera celle qui viendra déséquilibrer la vie de Tekoa. Elle est blonde aux yeux clairs, belle et lumineuse, elle représente tout ce qui n'est pas amérindien et tout ce que repousse férocement Tekoa. Elle rejoint la communauté, pour bénéficier de cours de journalisme au sein de l'université de la réserve. Son arrivée en pleine année n'est pas chose courante, mais Anouk semble très déterminée à profiter de cette occasion. C'est une jeune femme très curieuse, et qui détonne dans leur monde, elle se fera d'autant plus remarquer alors, et sa personnalité et sa force la rendront encore plus intrigante. Face à elle, Tekoa qui ne l'accueillera pas les bras ouverts, elle représente le mal, tandis que pour elle, il est ce personnage fascinant représentant l'envoutement de ces peuples amérindiens qui fascinent. Entre eux, cela sera dès le départ tendu, et de bien des façons ! Au delà des aprioris qu'ils peuvent avoir les uns sur les autres, d'une communauté à une autre, la tension sera poussée à son paroxysme quand ils se rendront compte qu'ils sont inlassablement attirés par l'autre. Un interdit qu'ils se refusent tous deux de céder, et qui accentuera le mécontentement de la présence de la jeune femme. Tekoa fera alors tout pour qu'elle décide de partir, ne l'épargnant pas de ses remarques.

Mais si Anouk a pris la décision de rejoindre cette communauté, ce n'est pas seulement pour étudier. Elle recherche sa soeur, qui a disparu alors qu'elle se trouvait au coeur de la réserve, alors autant dire que non elle n'a pas l'intention de partir. Elle n'a plus de nouvelles depuis trop longtemps et cela ne ressemble pas à sa soeur, et si on lui assure qu'elle a quitté la réserve, elle doute de cela et elle sait qu'il a du se passer quelque chose. Anouk essaiera donc d'enquêter, tout en restant le plus discret possible, pour ne pas attirer plus encore l'attention sur elle mais la méfiance restera de mise et elle n'a pas beaucoup d'ouvertures. C'est aussi ce qui suscitera l'intérêt de Tekoa pour elle, pourquoi est-elle si curieuse ? de cet aspect de l'histoire, nous retiendrons une atmosphère très tendue, et c'est à cran que nous suivrons l'évolution de ses recherches. le danger rôde autour d'elle, et on est alors sous tension, de peur qu'il ne lui arrive quoique se soit. Elle est clairement confrontée à quelque chose auquel on ne s'attend pas et c'est captivant que de découvrir tout comme elle, chaque indice, chaque possibilité et de constater alors qu'il n'y a rien d'anodin à ce qu'il se passe. L'intrigue est parfaitement bien amenée, elle apporte beaucoup à l'histoire et elle s'arrime à l'ensemble de façon cohérente.

De cette communauté, nous ferons la connaissance de chaque personnage qui la compose, chacun y tient une place bien définie, et les positions sociales et hiérarchique de la communauté régissent un peu la vie de chacun. Ancré dans des traditions amérindiennes qu'ils tentent de protéger, ils ont tous un rôle à jouer, et il n'est pas toujours évident de maintenir un équilibre entre traditions et modernité d'une société qui ne cesse d'évoluer. On s'intéressera tout particulièrement à cet aspect-là de la vie dans cette communauté, ce poids impressionnant que certains personnages doivent tenir sur leurs épaules. Certains s'en accommodent, voyant là un moyen d'être heureux et d'envisager un bel avenir, mais d'autres ont bien conscience que sans léser les traditions, certaines choses pourraient toutefois évoluer, que leur vie ne soit pas dicter que par le poids des années passées d'une tribu. Ce qui est aussi intéressant dans la découverte de tout cela, c'est que nous avons une double narration, nous offrant ainsi le point de vue de l'amérindien qui connait tout de cette vie, et celui de la jeune femme qui va tout découvrir. Deux points de vue différents mais qui se complètent et on a ainsi un large spectre d'opinions.

En découvrant l'histoire de ce couple qui se forme malgré eux, en suivant cette intrigue passionnante qui nous tient en haleine tout du long, on est aussi en complète immersion dans cette réserve. le récit est fascinant par bien des aspects, et ce monde, cette façon qu'ils ont de perpétuer les traditions, tout cela est une véritable découverte, et nous y sommes en complète immersion. J'ai trouvé que le travail fait sur cet aspect de l'histoire est remarquablement bien fait ! ce n'est pas qu'une toile de fond, un prétexte pour attirer le lecteur, non l'auteure nous propose une immersion totale qu'elle assume complètement. On découvre alors tant dans leur façon de vivre, dans les traditions, on ressent la moindre émotion à chaque instant partagé avec eux, c'est passionnant. Mon intérêt pour ces peuples amérindiens a trouvé un écho particulier dans ce texte, et une résonance dans ce récit, c'est vraiment bien amené.

Avec tout cela, on imagine bien la façon dont on se sent au coeur du récit. On a véritablement l'impression d'y être ! J'y ai beaucoup aimé l'évolution de chaque point important : l'intrigue, la romance, la découverte de cette réserve et de chaque membre de la tribu. C'est très évolutif et chaque élément forme un ensemble cohérent et parfaitement bien équilibré. La tension entre Tekoa et Anouk monte crescendo, tout en parallèle avec le danger qui s'installe petit à petit au sein de la communauté, sans oublier le poids des traditions. Tout fonctionne à merveille et c'est passionnant à lire. Ce roman a répondu à toutes mes attentes, et j'ai adoré y vivre dans cette ambiance où le suspense et la peur de ce qu'il pourrait se produire ne nous quittent pas à un seul instant. L'univers proposé, au sein d'une communauté amérindienne respecte les règles du genre, nous apportant tant de détails sur les rites et coutumes de ce peuple attaché à ses racines. C'est une lecture coup de coeur que j'ai lu deux fois, tellement j'ai aimé la découvrir.
Lien : http://www.livresavie.com/te..
Commenter  J’apprécie          10
J'ai passé un bon moment lecture même si je reconnais avoir placé malgré moi une barre assez haute à ce roman qui m'a demblé embalé. Néanmoins, je salue aisément la plume de Vanessa qui est fluide et sans prise de tête. Je n'ai malheureusement pas réussi à m'immerger totalement dans mon bouquin pour quelques raisons que je citerai un peu plus bas dans ma chronique.

Tekoa nous plonge dans la culture amérindienne ainsi que leurs us et coutumes. J'ai appris des choses vraiment intéressantes, même si l'auteure est totalement transparante quant à son appropriation de certains éléments pour le bon déroulement de son histoire. Ainsi, Vanessa réussit à consilier une histoire d'amour qui se base sur l'acceptation des différences, le choc des cultures, et une forte dénonciation des conditions de vie des femmes indigènes à travers une romance à suspense.

Pour son histoire, Vanessa use de 3 points de vue différents. Celui d'Anouk qui est une de nos protagonistes principales. Elle débarque fraîchement de France, dans l'espoir de découvrir ce qui est arrivé à sa soeur qui s'est littéralement volatilisé. Elle se fait passer pour une simple étudiante qui intègre le programme afin d'être au plus près des dernières personnes à avoir cotoyé sa cadette.

Celui de Tekoa, le love interest de l'histoire, qui se voit contraint d'être le tuteur d'Anouk qui représente absolument tout ce qu'il déteste. Seulement voilà, il ne peut pas s'empêcher d'être attirée par elle, par sa beauté exotique. Quelque chose le pousse irrémédiablement vers elle, et cela le met en colère.

Et puis, il y a Elle. Elle qui n'est pas nommée, réduite à un simple objet, déshumanisée. Elle qui va nous intriguée tout au long de l'histoire et nous pousser à vouloir découvrir qui elle est, comment en est-elle arrivé là, et surtout qui la pousse à ça ? Elle n'est plus personne. Juste une victime parmi tant d'autres. Et pourtant, la rage de vivre qui l'anime va la rendre puissante à travers des passages difficiles à lire.

Entre Anouk et Tekoa, c'est électrique dès le début. Elle a des yeux pour voir : il est sexy et beau en diable. Seulement voilà, Tekoa est infecte avec elle. Et l'alternance des points de vue nous permet de comprendre pourquoi, et de ne pas en venir à le haïr pour la façon dont il se permet de traiter cette Visage Pale dont l'unique but est de retrouver sa soeur disparue. Leur attirance finit malgré tout par prendre le pas et les embarque dans une valse sensuelle qui risque de leur brûler les ailes... Surtout que leurs secrets mutuelles n'aident pas à les rapprocher et constituent des obstacles à leur relation.

Cette romance a absolument tout pour plaire, mais il y a quelques petits bémols qui m'ont dérangé dans ma lecture. Tout d'abord, il y a la longueur des chapitres... Bien que Vanessa alterne les points de vue dans ses chapitres - ce qui nous permet de pouvoir faire une "pause" dans notre lecture si besoin - j'ai trouvé que les chapitres sont beaucoup trop long et ils m'ont donné parfois l'impression de ne pas avancer. Et ensuite, j'ai trouvé que les scènes de sexe étaient un peu trop nombreuses à mon goût et certaines fois, pas trop pertinente par rapport à la situation en cours. Ceci dit, le fait qu'Anouk et Tekoa ne puissent pas résister à leur attraction possède son explication, ce qui peut équilibrer la balance, dans un certain sens. On retrouve le côté un peu mystique indien avec les notions d'âmes soeurs, de coeurs battant à l'unisson et d'âmes complémentaires.

En ce qui concerne l'enquête d'Anouk, les choses évoluent lentement. Vanessa Degardin offre des indices au compte goutte, ce qui fait durer l'intrigue dans le temps, mais j'ai eu parfois l'impression que la romance prenait beaucoup trop le pas sur cet aspect de l'histoire, si bien que je ne savais plus trop si c'était une romance pure et dure ou une romance à suspense. J'attendais le déroulement final de l'enquête avec impatience et lorsque celui-ci a eu lieu, j'ai trouvé qu'à côté du reste, ça avait été beaucoup trop rapide... et peu réaliste aussi dans un sens. C'est dommage parce qu'il y avait vraiment un énorme potentiel aux révélations finales... J'ai eu l'impression que Vanessa s'est dépêchée de finir son histoire pour pouvoir tout caser alors qu'elle a davantage pris son temps au début et au milieu. Néanmoins, je peux affirmer avoir été à mille lieux de deviner qui pouvait être derrière tout ça, et ça a été une vraie surprise !

Malgré quelques points négatifs, Tekoa a été une jolie découverte que j'ai pris plaisir à lire et qui saura séduire son public.
Commenter  J’apprécie          00
Dans ce livre, l'auteure Vanessa L.S. Degardin nous entraîne au Québec, plus précisément à Wendake, une réserve amérindienne (Merci Wikipedia !). Notre héros masculin, Tekoa, est le petit-fils du grand chef de la réserve et est destiné à prendre sa relève à sa mort.

Tekoa nourrit une certaine haine envers les blancs car son géniteur l'était....

Et il a abandonné sa mère quand elle était enceinte de lui et de sa soeur jumelle. L'unique élément physique qui montre que Tekoa est métisse, ce sont ses yeux verts jade (tout comme sa soeur).

Tekoa est un homme loyal et dévoué à sa communauté. Il sait qu'il doit un jour prendre la relève de son grand-père et il a accepté le fait qu'il doive se plier aux coutumes de son peuple et notamment épouser la femme qui est née le même jour que lui, une jeune femme de la réserve....Même s'il ne ressent rien pour elle, pire, il la considère comme une soeur et l'idée de l'embrasser le rebute....Quand il a des "besoins", il part en virée avec ses potes (souvent dans la ville de Saint Louis) car il ne veut pas "faire de vagues" dans la réserve....

Tekoa bosse comme adjoint au recteur de l'Université qui est réputée et qui accueille également des étudiants étrangers. Mais en vérité, le rêve de Tekoa c'est de travailler dans la police, comme son oncle (qui est le chef de la police de la Réserve)....

Tekoa a donc beaucoup de pression sur les épaules, cachant ses rêves à sa mère et à son grand-père....De plus, son grand-père est gravement malade et n'en a plus pour longtemps....

Et puis un jour, débarque Anouk, qui est une petite française de 24 ans, blonde, aux cheveux bouclés, avec des formes voluptueuses (alors que les femmes de la Réserve sont souvent grandes et sveltes, notamment la "fiancée" de Tekoa).

Anouk est arrivée dans la Réserve et à l'Université en se faisant passer pour une étudiante alors qu'elle est déjà diplômée et travaille déjà comme journaliste en France. Son chef lui a permis de partir au Canada (en échange d'un bon article).

Anouk a traversé l'Atlantique pour une seule et unique raison : retrouver sa soeur Winona (enfin sa demi-soeur, car elles ont le même père) qui était justement étudiante dans cette université et qui a disparu du jour au lendemain sans donner aucun signe de vie.

Anouk va découvrir que tout le monde pense, à l'université, que Winona est sans doute rentrée chez elle en France sans prévenir personne....Car s'il est vrai que certaines jeunes femmes disparaissent dans la Réserve, ce sont toujours des autochtones, et malheureusement, ces filles sont souvent sans familles et personne ne recherche après elles....

L'auteure met ici le doigt sur la réalité d'un fait établi au Canada : La disparition "sous silence" d'un très grand nombre de jeunes femmes amérindiennes. (Oui, je regarde énormément d'histoires de "true crime" sur YouTube et ce sujet est factuel).

Alors, je dois vous faire un aveu.....J'avais commencé à lire ce livre il y a quelques mois, peu après sa sortie, mais j'avais abandonné ma lecture à un moment donné (vers le premier tiers du récit) car je n'avais pas trop apprécié la manière de se comporter de Tekoa, notamment vis à vis d'Anouk....Cela me gonflait beaucoup quand il la traitait de "visage-pâle" et qu'il n'arrêtait pas de se croire "supérieur" à elle et la méprisait pour ce qu'elle était (bon en fait, il luttait surtout pour son énorme attirance vis à vis d'elle)....

Bref, le côté caricatural, la manière dont il obéissait à sa mère et son grand-père avec leurs coutumes et son devoir de prendre un jour la relève, j'avais fini par lever les yeux au ciel....Et j'avais stoppé ma lecture....Mais finalement, j'y suis revenue, et certes, je trouve encore des défauts à ce livre mais je l'ai quand même apprécié et du coup, parfois, quand on ne "sent pas " une lecture, il ne vaut mieux pas insister, à l'instant T, mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas re-essayer de s'y plonger plus tard.....Comme on dit, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !

Alors oui, j'ai bien aimé ce livre, car il est un "enemies to lovers" mon genre de prédilection, en matière de romance, mais il souffre aussi de certains petits défauts, et j'aurais aimé que certains aspects soient un peu plus étoffés car au niveau "enquête" et même au niveau du comportement de Tekoa et de sa famille, il y a des trucs qui me dérangent....

Ce livre est écrit du point de vue d'Anouk et de Tekoa, selon les chapitres, mais on a aussi droit à certains petits chapitres du point de vue de Winona, qui a été enlevée et qui sert de prostituée dans un trafic très glauque.....Donc, vous l'aurez compris, ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains car il y a certains passages très durs à lire ! L'auteure ne nous épargne pas avec certains détails qui sont à gerber !

Vanessa L. S. Degardin ne nous épargne pas non plus les nombreuses scènes de sexe entre Tekoa et Anouk.....Etaient-elles toutes nécessaires ?....Je ne pense pas....Personnellement, je préfère quand les enemies to lovers sont aussi des slow burn....

Alors, est-ce que je vous recommande cette lecture ? Oui.

Oui, parce que le lieu où se déroule l'histoire est réaliste par rapport à ce qui s'y passe et la condition de vie des femmes amérindiennes.

Oui, parce que la relation entre Tekoa et Anouk est vraiment puissante et va au-delà d'une simple attirance sexuelle (même si Tekoa a la pression de sa famille pour suivre sa destinée et sa "culture", notamment le mariage arrangé).

Oui, parce que l'enquête que mène Anouk pour retrouver sa soeur est palpitante et l'auteure arrive à bien mettre du suspense.

J'aime bien la plume de Vanessa L. S. Degardin et je pense que je lirai un autre de ses livres un de ces jours !
Partie spoilers sur mon blog !

16,5/20
Lien : https://lespassionsdeviedefu..
Commenter  J’apprécie          10
Anouk est une belle blonde aux yeux bleus avec un fort caractère. Elle se rend dans une tribu indienne pour son mémoire de journalisme et pour son diplôme, mais pas seulement, elle est aussi en quête de vérité.
Tekoa est grand, beau et charismatique. Il est le futur chef de sa tribu. Il déteste le mariage arrangé pour lui depuis sa naissance et encore pire les visages pâles. Alors quand la bonde débarque et fouine partout, il voit ça d'un mauvais oeil. Directeur adjoint de l'université, il déteste son job, mais ne veut pas contrarier son grand père malade.
Que cherche Anouk ?
Que cache Tékoa à sa famille et pourquoi ?

Waouh !!! Ce livre est une merveille, son intrigue, une pépite qui m'a collé des frissons, des doutes, des peurs, sans compter une révélation de dingue que je n'ai pas vu venir.

On va découvrir deux personnages forts de caractère, déterminés qui ne vont rien lâcher malgré leurs peurs, leurs doutes et le danger. On va les voir souffrir, subir leur vie, mais sans jamais abandonner.

On va découvrir des coutumes même si certaines me dressent les cheveux sur la tête car de nos jours certaines pratiques se font encore et l'on n'y peut rien. On va voir aussi que pour certains peuples, rien n'est fait. On va voir comment certains profitent de la situation pour enlever les femmes et leur faire subir la pire des choses.

L'auteure nous entraine dans son histoire dès le prologue, qui je peux vous le dire, déroute, vous donne juste envie de vite tourner les pages pour comprendre et il donne froid dans le dos, une peur au ventre car on imagine bien ce qui va suivre.

Elle a des mots forts, des situations qui nous retournent complètement tout au long de notre lecture. Son intrigue est au top, menée d'une main de maitre. Elle nous met des petits chapitres qui font mal, qui nous donnent la rage et qui nous donnent encore plus envie de rester plonger dans son roman.

J'ai adoré ma lecture du début à la fin. J'ai eu mal pour nos héros, j'ai eu envie de hurler à l'injustice plus d'une fois, d'ouvrir les yeux de certains, de me révolter contre ce qui est imposé. J'ai eu des papillons dans le ventre aussi, mais surtout j'ai eu mal, j'étais en suspens comme Anouk, je voulais savoir où, qui, comment, pourquoi. Quand l'auteure nous fait tout comprendre, qu'elle décide que c'est le moment de vérité, on souffre, on a mal, on a peur pour nos héros, pour ce qui va leur arriver, pour les décisions qui doivent être prises, pour les mots durs qui sont lancés et qui détruisent de l'intérieur, pire que n'importe quel coup donné.

Une histoire très prenante où l'on découvre plein de choses et pas uniquement des bonnes. On va découvrir une culture indienne avec ses traditions, des personnages qui sont touchants, attachants, émouvants, déterminés.

Anouk, avec sa détermination, m'a beaucoup touchée, elle ne lâche rien. Malgré les menaces, les attaques, elle persiste et elle a bien raison. 

Tekoa, lui, je le kiffe même si par moment, j'ai eu envie de le secouer, de le remettre à sa place. Je comprends que sa situation n'est pas facile, mais mince revote-toi, dis ce que tu as sur le coeur mec et arrête de t'en prendre aux mauvaises personnes. Ce type est intense, hot et tellement fidèle à ses traditions et à sa famille qu'il ne veut pas les blesser.

Une sublime histoire pleine de passion, d'amour, d'enquête, qu'il ne faut absolument pas louper. 
Commenter  J’apprécie          00
ce livre est une grosse pépite, et l'auteure nous envoie du lourd, du très lourd 👌❤

Cette histoire a tellement fait chavirer mon coeur, que je ne serais même pas vous dire ce qui m'a le plus embarquée dans cette histoire 😱

Cette histoire m'a complètement renversée, bouleversée. Son intrigue et son histoire m'ont touché en plein coeur d'une force exceptionnelle ** J'ai trouvé que le message véhiculé par Vanessa est d'une justesse et d'une importance incroyable ! Et l'auteure à réussi à mettre, à trouver les mots justes pour décrire et exprimer cela 😍

Est-ce que c'est ses personnages ? Carrément ! Tekoa est une pépite, le genre de mec qu'on se damnerait pour mettre dans son lit 🤤 - oui j'exagère à peine. Sous ses airs renfrognés qu'on découvre en début de bouquin, en fouillant un peu on s'aperçoit que c'est un homme qui ferait n'importe quoi pour sa famille, quitte à faire passer son bonheur au second plan... C'est un personnage qui m'a profondément touchée 😍 Et que dire de Anouk qui a réussi à m'émouvoir un nombre incalculable de fois, par sa tendresse, sa gentillesse. C'est une jeune femme qui malgré les épreuves ne se laisse pas marcher sur les pieds ** Et leur duo dépote du tonnerre. Je ne compte pas le nombre de fois où mon ventre c'est contracté d'amour pour eux, j'ai eu des papillons pleins l'estomac 😍

Et l'intrigue alors ? Cette intrigue merveilleuse, touchante, et d'une force exceptionnelle 😭 J'ai lu pas mal de livres avec des histoires difficiles, et celle-ci m'a particulièrement touchée qu'elle coïncide directement avec la place de la femme dans le monde ! Je ne veux pas vous spoiler, alors je ne vous en direz pas plus sur l'histoire, juste que les thèmes sont très forts et très importants 😍

Le prologue est dur, brute de décoffrage, mais il est tellement parfait pour mettre direct dans le bain, dans l'ambiance de ce livre, qui même s'il véhicule de très beaux messages, possède aussi une intrigue très sombre, très difficile qui met une ombre sur la lumière qui se dégage de nos personnages principaux 😍

J'ai adoré me retrouver dans un univers que l'on ne cotoie pas tous les jours. C'était plus que kiffant de découvrir ces coutumes que l'on ne connaît en fin de compte que très peu, c'est aussi très rafraîchissant **

Tout ça est allié à une plume d'une beauté à couper le souffle, addictive au possible - j'ai fini ce livre en moins de 12h00 🙈

En plus, nos personnages font faces à pleins de difficultés à la fois, qui se regroupent chez l'un comme chez l'autre par la même idée : tout sacrifier pour sa famille. J'ai trouvé ça très beau, et très poignant 😭 Je peux juste vous conseiller d'accrocher votre coeur si vous vous lancez dans cette histoire, mais bordel elle en vaut carrément le détour, alors s'il vous plaît, foncez découvrir cette pépite 😍
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
— Menteuse, tu veux t’encanailler, c’est ça ? Tu veux te taper un Indien ? Voir si nous sommes plus performants que tes Gaulois blanchâtres ? C’est le cas, kohana kisos. Mais ça, tu ne le sauras jamais... Les Visages-Pâles saintes-nitouches ne nous font pas bander.
Commenter  J’apprécie          10
Je suis perdue. J’aimerais pouvoir lui faire confiance, j’ai le pressentiment que je peux, mais j’ai quand même peur de sa réaction. Il aime énormément sa communauté, mais l’aime-t-il au point de cacher des informations importantes ?
Commenter  J’apprécie          10
Nous avons conclu une sorte de pacte. Nous profitons de notre « jeunesse » (moi, bien plus qu’elle...) chacun de notre côté et pour nos vingt-cinq ans, nous devrons nous marier. Rien que d’y songer, j’ai mon estomac qui se noue. Eyota est amoureuse de moi et je trouve cela triste que ce ne soit pas réciproque. Ça rendrait ma vie bien plus facile.
Commenter  J’apprécie          00
Je ne peux pas stopper mon enquête parce qu’elle me l’a gentiment conseillé. Qu’importe si c’est dangereux. Je dois retrouver ma sœur, même si j’y laisse mon âme ! 
Commenter  J’apprécie          10
En revanche, je n'ai partagé une telle symbiose qu'avec Anouk. Cette complicité, cette alchimie. C'est comme si nos corps s'étaient trouvés naturellement, qu'ils s'étaient reconnus... C'est une sensation assez étrange. Et au delà du physique, je veux être là pour elle, la protéger, l'aider, la réconforter.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : amours impossiblesVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (87) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5255 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}