AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 280018387X
Éditeur : Dupuis (03/11/2017)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 58 notes)
Résumé :
Crapule est un petit chat noir, maigre, aux yeux jaunes et globuleux. Dans son appartement vit aussi une jeune humaine célibataire et citadine. Ensemble, ils vont vivre de merveilleux moments insignifiants.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
LightandSmell
  15 janvier 2019
Crapule est un ouvrage graphique dont j'avais entendu beaucoup de bien et dont le sujet ne pouvait que me plaire : les chats. Enfin pas les chats, mais un chat en particulier, Crapule ! Une petite boule de poils dont une jeune femme obtient la garde sans qu'elle ne l'ait vraiment demandée. Elle n'était d'ailleurs pas très enthousiaste à l'idée de s'occuper de ce chaton. Mais ceux qui connaissent le pouvoir d'attraction des chats se doutent sans peine de la suite : elle va inexorablement tomber sous son charme.
Nous suivons donc dans cette BD, la nouvelle vie de cette femme et de Crapule, un chaton qui porte bien son nom. Encore jeune, il fait des tonnes de bêtises, mais rien qu'un petit câlin et de douces séances de ronrons ne sauraient faire pardonner. On est mignon ou on ne l'est pas !
Se construit, au fil des pages, des scènes de vie que tout heureux possesseur de chat, dont j'ai la chance de faire partie, connaît fort bien : les réveils brutaux, les coups de griffe volontaires ou non, la disparition de l'intimité les chats semblant allergiques à la notion de porte fermée, les lieux d'abreuvement quelque peu originaux (Crapule adore la cuvette des WC), le fameux quart d'heure de folie qui transforme votre salon en champ de bataille, les odeurs de litière qui vous font vous poser des questions sur la santé intestinale de votre animal…
L'auteur met en scène avec beaucoup d'humour les petites bêtises du quotidien qui peuvent vous faire râler, mais qui sont tout de suite oubliées, et qui, d'une certaine manière, constituent autant de souvenirs que vous vous rappellerez, plus tard, avec tendresse. Ce fut, du moins, pour moi le cas ayant lu ce livre quelques semaines après la disparition de mon Gribouille. En parcourant les vignettes, j'ai revécu plein de situations qui sur le coup, m'avaient fait pousser un petit soupir, mais que maintenant, je chéris avec émotion.
On suit donc avec le sourire aux lèvres l'évolution de la relation entre Crapule et son adoptante qui s'apprivoisent mutuellement et progressivement, prennent leurs habitudes et développent une jolie relation de confiance, la condition sine qua non pour une relation harmonieuse avec un chat. La tendresse entre les deux personnages transparaît à travers certaines vignettes, notamment celles où la jeune femme savoure les câlins de Crapule et prend le temps de profiter de ses doux ronrons. C'est d'ailleurs le charme de ce livre, avoir su aborder avec drôlerie les bêtises de nos boules de poils, et avec justesse et délicatesse, tous ces beaux moments que l'on partage avec elles, les câlins, les doux regards, les ronrons, cette présence aimante et réconfortante qui, en un instant, vous fait oublier les tracas de la journée…
Facile d'accès et avec peu de texte, ce livre conviendra aussi bien aux adultes qu'aux enfants. Seules les illustrations ne m'ont pas enthousiasmée même si j'ai trouvé que l'auteur avait parfaitement su harmoniser fond et forme. le coup de crayon est simple, ce qui permet de visualiser et de se représenter les scènes facilement sans être submergé par une avalanche de détails. de la même manière, seul personnage en noir, Crapule est facilement repérable, ce qui donne le sentiment que le choix d'une colorisation épurée était destiné avant tout à le placer au centre de l'action. Si je ne l'ai pas trouvée magnifique, l'association illustrations/couleurs est donc d'une remarquable efficacité.
Résultat de recherche d'images pour "crapule"
En conclusion, Crapule est un livre plein d'humour et de tendresse que je recommande les yeux fermés aux amoureux des chats et à tous les heureux possesseurs de cet animal qui sait se faire aussi bien ange que démon. Notre héroïne est complètement tombée sous le charme de Crapule. Mais je vous rassure, elle n'est pas la seule puisqu'une fois la dernière page tournée, vous n'aurez qu'une envie, lire le deuxième tome ou recommencer votre lecture depuis le début !
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DOMS
  18 novembre 2017
Cette BD nous plonge dans l'univers des chats et de leurs maitres. Lorsque cette jeune citadine célibataire se rend compte que sa mère lui a laissé depuis quelques jours un mot dans sa boite aux lettres, elle découvre en même temps un carton contenant un chat. le chat d'une voisine, qu'il faut nourrir et abriter pendant quelques jours. Crapule ne mange rien de ce qu'on lui présente, mais adore grignoter tout ce qui est à sa portée, rideaux, cousins, livres, tout y passe.
Fait de petites scénettes qui retracent des instants de vie à deux, à s'apprivoiser, se reconnaitre, se compléter même.
Allez, avouez, vous qui avez déjà eu un chat, vous vous y reconnaissez, non ? C'est frais, réaliste et Crapule vous fera passer un agréable moment.
Commenter  J’apprécie          70
mikaelunvoas
  24 novembre 2018
Une petite étude sociologique sur l'arrivée d'un jeune chat à la maison. le dessin en noir et bleu, s'organise sous forme d'anecdotes, observations et découverte du nouvel animal, qui malgré tous ses défauts devient vite attachant. Pour les possesseurs de félidés, on retrouvera tous quelques similitudes avec nos propres crapules.
Commenter  J’apprécie          90
pilyen
  26 janvier 2018

Des chats dans la bande dessinée, il y en existe pléthore. du merveilleux et énervé chat de Gaston Lagaffe, en passant par le délicieusement posé et philosophe décapant Chat de Philippe Geluck, le plus racé Chat du rabbin de Joan Sfar, mais aussi l'ignoble et hilarant Garfield ou le formidable second rôle qu'est Raoul le chat de Léonard. Des chats en bande dessinée, en veux-tu en voilà... normal, c'est l'animal domestique préféré dans le monde occidental. Logique donc qu'il soit source d'inspiration pour de nombreux dessinateurs, il se prête fort bien au croquis drôle et attendrissant. Et si on rajoute l'attraction énorme et mondiale pour les LOLcats en vidéo, normal aussi qu'un éditeur soit intéressé par un auteur qui s'intéresse de très près à ce félin.
"Crapule", recueil de strips en format carré, nous propose une jolie tache noire que dévorent de grands yeux ( forcément expressifs). Les amateurs craqueront sans problème, c'est fait pour. L'auteur doit avoir un chat à portée de crayon et s'en donne à coeur joie. Cependant l'album ne brille pas particulièrement par son originalité ni son mordant, juste une fine observation d'un animal et de sa maîtresse dans un appartement lambda. Niveau humour, nous sommes dans le soft, dans un quotidien bienveillant et attendrissant. Certains me diront que ça change...perso...et j'adore les chats..et la bande dessinée en strip, mais il m'a manqué un peu de mordant quand même. Ce Crapule m'a rappelé par son allure et par son humour bon enfant, un collègue d'un autre temps, Poussy, créé par Peyo ( le créateur des Schtroumpfs ...et du redoutable Azraël aussi...) qui jouissait d'une plus grande liberté : il pouvait vagabonder où bon lui semblait. Crapule, lui, hérite d'une époque cocooning mais inquiète et reste enfermé dans 45 m2, limitant considérablement le champ des possibles.
Crapule est un mignon petit chat avec qui on passe un moment agréable. Il ravira les coeurs tendres parce qu'il ne griffe pas beaucoup ( c'est au figuré parce qu'en propre dans la BD, il fait quelques dégats).

Lien : http://sansconnivence.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SednaX
  20 février 2018
Une petite BD sympathique, qui tend à ressembler à d'autres dans le même genre : Simon's Cat, Chi, Cats, Plum et sans doute d'autres encore. Finalement, les relations entre chats et humains sont une source d'inspiration à rallonge et s'avèrent être divertissantes lorsque racontées avec une note d'humour.
Cependant ici, j'ai été surprise de voir que l'auteur est un homme et son personnage principal une femme : dans les autres versions citées précédemment, il y avait très souvent une part d'autobiographie dans le récit des aventures de la vie quotidienne avec un tel animal domestique. Peut-être est-ce le cas quand même, mais du coup, c'est moins évident. (Ce qui en soi, je le reconnais, ne change rien à l'affaire, ce n'est qu'un détail ^^)
L'avantage de cette BD à mon sens est sa longueur : presque 130 pages, ce n'est pas rien, et même si elle se lit très vite, on y passe tout de même un bon petit moment.
Les tonalités bleu-blanc-noir sont assez bien vues pour mettre en valeur ce chat qui, non désiré au départ, prend vite toute la place dans son nouvel environnement !
Bref, une bande dessinée agréable pour passer un bon moment, et se détendre après une dure journée de boulot par exemple !
(Livre reçu dans le cadre d'une Masse Critique)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
BoDoi   21 décembre 2017
Si on ne doute pas que sa couverture épurée et mignonne attirera les amateurs de chats, Crapule restera un recueil sympathique, mais clairement dispensable.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   27 novembre 2017
L'auteur Jean-Luc Deglin a fait baigner ses strips dans une lumière bleu ciel. Ce choix est un peu étrange parce que ça rend ainsi plus froid ce qui aurait pu paraître plus chaud si une couleur... plus chaude avait été choisie (CQFD !).
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   26 janvier 2019
Enfin tu es debout, tu vas donc me donner à manger. Je te le signifie depuis déjà une bonne heure. je vais te montrer où c'est. Regarde-moi, ne me quitte pas des yeux, c'est facile, tu n'as qu'à me suivre. C'est par ici. Surtout ne pense à rien d'autre qu'à me donner à manger, c'est très, très important." J'héberge et je nourris un animal qui pense ouvertement que je suis débile. Je dois être vraiment débile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Florian07Florian07   31 décembre 2017
- Se réveiller
- S'étirer
- Trouver un nouvel endroit plus confortable que le précédent
- S'y rendormir
- Répéter l'opération plus de dix fois en deux heures...

Quelle journée harassante. Tu devrais te reposer un peu.
Commenter  J’apprécie          50
CielvariableCielvariable   26 janvier 2019
- N'y pense même pas, c'est NON. Non, j'ai dit NON! Tu ne m'auras pas à la pitié! NON c'est NON!!! Tu ne m'auras pas à l'agressivité non plus! Pff... bon, bravo... Tu m'as encore eue à l'usure...
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   26 janvier 2019
(veut faire ses griffes sur le meuble)
- NON.
(veut jouer à faire tomber le stylo)
- Crapuuuuule...
(veut regarder dans la cuvette)
- Nooon...
(va finalement de coucher sur le lit en boudant)
- Eh oui, je sais... C'est un vrai bagne ici... On n'a le droit de rien faire...
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   26 janvier 2019
- ... Je te confie le chaton de la voisine (je l'ai mis dans la boîte en carton). Occupe-t-en bien jusqu'à mon retour...
- ?
- Bisous, Maman.
- Posté il y a une semaine ?!?
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Jean-Luc Deglin (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Deglin
Vidéo de Jean-Luc Deglin
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jean-Luc Deglin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15319 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..