AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Fleitour


Fleitour
  06 février 2017

Étonnant ce choix d Élisabeth Degon de lever le voile sur un romancier peu connu, Williams Sassine.
Et pourtant, de père libanais et de mère guinéenne, il revendiquera toute sa vie ce métissage parental, original.
Comme il revendiquera aussi la langue française comme son moyen d'expression, sa singularité, se rappelant que ce fût le seul moyen de communication entre ses parents.

Élève brillant mais handicapé par un bégaiement, il suivra des études secondaires au lycée de Conakry, puis à Paris pour des études supérieures en mathématiques, qui dit-il, lui éviteront de bafouiller à l'oral.
Il obtient un diplôme d'ingénieur en écologie tropicale et une licence en mathématiques. Il revient en Guinée dès 1961 (année marquée par une grève des lycéens de Conakry, qui fût cyniquement réprimée, par une petite trentaine de morts, révolte à laquelle il a pris part).
Il doit s'en éloigner pour éviter les fers de la dictature de Sékou Touré, porté au pouvoir en 58 par des urnes bourrées de bulletins de vote, par des étudiants qui comme lui ne connaissaient pas l'enjeu du scrutin.
Son exil, Élisabeth Degon, le qualifie d'errance incessante: Congo, Gabon, Niger, Mauritanie (d'où il est expulsé à la suite du conflit sénégalo-mauritanien).

Il revient en Guinée après le décès du dictateur Sékou Touré .
Il collabore activement à plusieurs périodiques: La Guinée-Djama (bimensuel d'information), L'éducateur (trimestriel pédagogique), et surtout le Lynx où il tient la "Chronique à Sassine". Jusqu'à sa mort, l'écrivain brûlera la chandelle par les deux bouts laissant une oeuvre encore mal publiée, qui fit néanmoins l'objet d'une thèse de Doctorat par Jacques Chevrier.


Son écriture est marquée par le sentiment de solitude et de marginalité, par le métissage (vécu dans la douleur) et par l'errance et surtout sa révolte.
Malgré des thèmes durs, elle emprunte volontiers la voie de l'humour, tels les titres qu'il donne à ses livres : l' indépendant-triste, l'Alphabête, le zéro, héros, éros deviennent le Zéhéros, et les célèbres Chroniques Assassines...


Sachant écrire il est malheureux à l'oral, ainsi invité à l'émission Apostrophe, la présence sans aucun doute provocatrice de Jean Cau, va le déstabiliser, et comment promouvoir une littérature africaine balbutiante, ses livres cependant sont remarqués, le jeune Homme de Sable (et non de Sablé ), ou les Crapauds-Brousse.
A Conakry aucune librairie, les seuls écrits sont ceux du Président à vie, qui s'exprime en français, mais qui, par une scrupuleuse volonté de retour aux sources, fait la promotion de l'enseignement dans les dialectes locaux, comme une promotion de la tour de Babel à l'échelle guinéenne.

Quelle est l'origine de sa révolte ? En partie le métissage, car Williams Sassine si ancré dans les valeurs guinéennes, si authentique Malinké de Kankan malgré sa peau est un africain noir dans ses tripes. Les sources de sa révolte sont plus profondes.

Il s'est battu pour défendre une cause non personnelle, mais une cause collective : celle des africains. Williams Sassine, a sacrifié sa vie à la défense des valeurs de liberté, d'équité et de solidarité comme arme, il avait sa plume ; il a donné sa vie à tenter de réaliser une oeuvre littéraire, en langue française seule capable d'unifier le pays et si richement imagée par les siens.
Cette biographie, raconte aussi l'itinéraire de l'homme qui a travaillé pour donner une bonne éducation à ses enfants, et n'a pas sacrifié à ses idées


Il est fait Chevalier des Arts et des Lettres en 1983 et Officier des Arts et des Lettres en 1993. Un prix littéraire Williams-Sassine, soutenu par la Coopération belge au développement, récompense des nouvelles francophones d'origine africaine.
Il y a peu de citation de Sassine, dans ce livre témoin, c'est je pense une lacune, car pourquoi ne pas donner envie de lire l'auteur, j'ai relevé ces mots de Williams Sassine, "mais la vie , un cri, un silence, on ne peut pas les mettre en équation. »,
et comme j'aimerais feuilleter Mémoire d'Une Peau où Un Coq dans le vent.
Merci à masse critique, de cette surprenante découverte, merci à celui qui écrivait la nouvelle " Aidez moi un peu !" Je répondrai aidons le un peu et rééditons le et lisons le.

Commenter  J’apprécie          131



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (12)voir plus