AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266091247
Éditeur : Pocket (18/01/2001)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 36 notes)
Résumé :


En cette journée d'hiver 1848, Flore erre dans les rues de Lille, la grande cité textile du Nord.

Depuis qu'elle a appris que sa naissance est un mystère, elle a fui Saint-Omer sa ville, en quête de son passé.

La petite jardinière des marais audomarois, fine et sensible, est-elle l'enfant abandonnée des Manderel, hauts bourgeois lillois ? Immobile devant leur hôtel particulier, Flore attend et hésite à franchir le seui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  30 août 2013
J'ai conscience de ne pas rendre pleinement justice à l'auteur en "décriant" son roman mais je ne peux pas vraiment dire quelque chose de positif sur un récit qui m'a presque tout de suite lassée et pour ainsi dire laissée de marbre de sa première à sa dernière page.
L'héroïne, Flore, ne m'a pas semblé crédible et les ficelles bien grosses.
Je n'ai pas non plus été saisie par les descritpions du Nord de la France ; j'ai souvent eu l'impression de lire une pâle copie d'un roman de Jacques Duquesne, l'ennui en plus, le talent en moins. Côté culture G, ce roman m'aura quand même appris que Lille pouvait s'enorgueillir d'une grande tradition musicale, peut-être n'est-ce déjà pas si mal.
Le hic c'est que cette première rencontre ne m'encourage guère à persévérer dans ma découverte d'Annie Sanerot-Degroote, qui semble pourtant assez appréciée par les lecteurs. Bon, l'avenir nous le dira ; qui vivra lira (ou pas).
Bref, cette "Oubliée" le fut totalement pour moi dès que nous nous quittâmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
ADAMSY
  25 juillet 2015
Au départ, une famille sans histoire qui vit dans la région de St Omer, à Salperwick et travaille dans les marais, vers 1850. Jusqu'au jour où la mère décède. Cependant, avant de mourir, celle-ci révèle son secret à l'une de ses filles : cette dernière a été abandonnée par sa famille lilloise à la naissance. A partir de là, la jeune de fille décide de partir à la recherche de cette famille bourgeoise. Elle est accueillie par eux et petit à petit va percer les secrets de famille en lien avec sa naissance. Jusqu'au bout, il y a de l'intrigue et de nouveaux rebondissements. On se prend d'amitié pour tous les membres de ces deux familles de Salperwick et de Lille. Un bon roman qui fait de temps en temps référence à l'histoire sociale de la région. Je l'ai dévoré.
Commenter  J’apprécie          70
marlene50
  29 septembre 2018
Belle évasion dans les marais de Saint-Omer et à Lille ville de carnaval des géants de 1848 à 1856.
Flore abandonnée par de riches notables car née "bâtarde"
sera élevée dans les marais par une famille aimante ; mais après avoir percé ce secret elle se rendra à Lille pour se faire connaître par cette famille bourgeoise ; et découvrir petit à petit tous les lourds secrets qui ont entouré sa naissance et celle de sa soeur jumelle.
Un roman rempli de mystère et d'amour.
Où l'on découvre la condition des femmes d'alors , mais aussi les rebelles celles qui comme Adélaïde, Laurencine et Flore feront fi des règles établies et qui aimeront en dépit de la raison.
Joli roman.
Commenter  J’apprécie          40
Marcellina
  26 septembre 2012
Trois sociétés : les bourgeois de Lille, les ouvriers des usines textiles et les paysans des marais audomarois ; deux genres : les hommes, tout puissants, imbus de leurs droits acquis et les femmes, faibles parfois et qui se révoltent ; deux mondes : celui de l'art, qui jaillit, qui s'exposent, qui n'a pas de genre et celui des sciences, qui explosent et change tout ; un style parfait allié a un vocabulaire très riche et un fond historique du XIXe très documenté. C'est juste superbe !
Commenter  J’apprécie          40
sylou83
  22 octobre 2015
Eau de rose pur jus,plantage complet, gros regrets, vais pas aller au bout ........
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
sigmasigma   01 mars 2013
Je n'ai pas d'avenir en ce monde, Flore, et je n'aime pas ce que l'homme en fait. Le progrès va l'engloutir, il est prêt à tout écraser pour s'enrichir, à tout détruire. Ce que je vois est la mort de l'homme par l'homme...
Commenter  J’apprécie          100
ADAMSYADAMSY   25 juillet 2015
- Aujourd'hui, la lumière est superbe. Tout l'art du dessin réside dans la lumière, tu sais.
- La lumière... et la main ! La tienne, Marie-Flore, glisse sur le papier sans hésiter. Si je savais dessiner, je commencerais par ta main, elle parle de toi.
Commenter  J’apprécie          30
marlene50marlene50   29 septembre 2018
On dit, songea-telle, que ce sont les dames cygnes qui inventèrent les papillons blancs, les fleurs nénuphars ... on dit qu'elles pondent des pierres de lune et font chanter l'alouette des marais.
Commenter  J’apprécie          40
sld09sld09   26 novembre 2017
L'inquiétude grandissait sur le marais, tandis que les ténèbres recouvraient le village de Salperwick. Et pourtant, le vent d'ouest, venant de la mer, avait balayé les nuages. Un froid hivernal s'était installé. N'était-on pas le 24 février ? Demain, on fêterait Mathias. La Saint-Mathias, le jour le plus froid, et le dernier des jours froids, disait-on.
Commenter  J’apprécie          10
marlene50marlene50   29 septembre 2018
... Les fleurs s'effeuillent une à une
Sur le reflet du firmament
Pour descendre éternellement
Dans l'eau du songe et de la lune

M. Maeterlinck
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Annie Degroote (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Annie Degroote
A l'occasion de la Foire du Livre de Brive, Annie Degroote évoque les trois auteurs qui l'ont inspirée pour son titre "Nocturne pour Stanislas". En savoir plus sur le livre "Nocturne pour Stanislas" : http://bit.ly/2hWaS1P
Printemps 2004, dans le Nord. En remontant les secrets de sa filiation, la jeune Hania découvre la vie tumultueuse de son grand-père, réfugié polonais en France, et réhabilite sa mémoire bafouée.
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1066 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre