AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266091244
371 pages
Pocket (18/01/2001)
3.73/5   50 notes
Résumé :


En cette journée d'hiver 1848, Flore erre dans les rues de Lille, la grande cité textile du Nord.

Depuis qu'elle a appris que sa naissance est un mystère, elle a fui Saint-Omer sa ville, en quête de son passé.

La petite jardinière des marais audomarois, fine et sensible, est-elle l'enfant abandonnée des Manderel, hauts bourgeois lillois ? Immobile devant leur hôtel particulier, Flore attend et hésite à franchir le seui... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  30 août 2013
J'ai conscience de ne pas rendre pleinement justice à l'auteur en "décriant" son roman mais je ne peux pas vraiment dire quelque chose de positif sur un récit qui m'a presque tout de suite lassée et pour ainsi dire laissée de marbre de sa première à sa dernière page.
L'héroïne, Flore, ne m'a pas semblé crédible et les ficelles bien grosses.
Je n'ai pas non plus été saisie par les descritpions du Nord de la France ; j'ai souvent eu l'impression de lire une pâle copie d'un roman de Jacques Duquesne, l'ennui en plus, le talent en moins. Côté culture G, ce roman m'aura quand même appris que Lille pouvait s'enorgueillir d'une grande tradition musicale, peut-être n'est-ce déjà pas si mal.
Le hic c'est que cette première rencontre ne m'encourage guère à persévérer dans ma découverte d'Annie Sanerot-Degroote, qui semble pourtant assez appréciée par les lecteurs. Bon, l'avenir nous le dira ; qui vivra lira (ou pas).
Bref, cette "Oubliée" le fut totalement pour moi dès que nous nous quittâmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
Bruxellensia
  22 mai 2022
Annie Degroote, une auteure que je découvre avec cet ouvrage et une agréable surprise. Une jolie plume, une histoire de secret de famille et de bourgeoisie du nord de la France entre fin de la monarchie et avènement de la 2e République. Préjugés, convenances et écarts de conduite sont au menu de ce roman lu à l'occasion d'une escapade dans le Nord-Pas de Calais dont une balade en bacôve (bateau des marais) dans le Marais audomarois à Salperwick.
Commenter  J’apprécie          141
Sokleine
  29 juillet 2021
Un roman historique agréable et fort bien écrit, dont l'intrigue se déroule dans le nord de la France, région pleine de charme et de contrastes, dont Annie Degroote est originaire et qu'elle décrit avec passion.
L'action de ce livre démarre lentement, il faut à l'autrice un certain temps pour présenter ses personnages et les décors dans lesquels ils évoluent ; pour les uns les rudes et étranges marais de Salperwick près de Saint-Omer, et pour les autres la brillante métropole industrielle de Lille. Deux familles totalement opposées, l'une modeste et besogneuse ancrée dans ses traditions, l'autre issue de la grande bourgeoisie lilloise ayant fait fortune dans les filatures.
J'ai été séduite par l'écriture d'Annie Degroote, limpide, précise, élégante, fourmillant de détails historiques et d'informations réalistes. Son livre est parfaitement documenté, il est aussi romantique, sentimental. On peut lui reprocher certains clichés romanesques. Pourtant je me suis laissée entrainer avec Flore à la découverte des mystères entourant sa naissance. Secrets de famille, histoires de moeurs, hypocrisie, préjugés, conditions de la femme, émancipation et rêves de liberté, fracture sociale... Tels sont les thèmes abordés par l'autrice dans une période trouble de l'histoire de France, celle de la révolution de 1848, l'arrivée au pouvoir de Napoléon III et débuts des chemins de fer et l'industrialisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sld09
  22 novembre 2020
J'ai bien aimé ce roman qui nous entraîne à la suite de son héroïne en quête de vérités dans les différentes couches sociales du Nord de la France au XIXème . Comme d'habitude, le style d'Annie Degroote est agréable et son récit richement documenté.
Commenter  J’apprécie          120
ADAMSY
  25 juillet 2015
Au départ, une famille sans histoire qui vit dans la région de St Omer, à Salperwick et travaille dans les marais, vers 1850. Jusqu'au jour où la mère décède. Cependant, avant de mourir, celle-ci révèle son secret à l'une de ses filles : cette dernière a été abandonnée par sa famille lilloise à la naissance. A partir de là, la jeune de fille décide de partir à la recherche de cette famille bourgeoise. Elle est accueillie par eux et petit à petit va percer les secrets de famille en lien avec sa naissance. Jusqu'au bout, il y a de l'intrigue et de nouveaux rebondissements. On se prend d'amitié pour tous les membres de ces deux familles de Salperwick et de Lille. Un bon roman qui fait de temps en temps référence à l'histoire sociale de la région. Je l'ai dévoré.
Commenter  J’apprécie          81

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
sigmasigma   01 mars 2013
Je n'ai pas d'avenir en ce monde, Flore, et je n'aime pas ce que l'homme en fait. Le progrès va l'engloutir, il est prêt à tout écraser pour s'enrichir, à tout détruire. Ce que je vois est la mort de l'homme par l'homme...
Commenter  J’apprécie          110
ADAMSYADAMSY   25 juillet 2015
- Aujourd'hui, la lumière est superbe. Tout l'art du dessin réside dans la lumière, tu sais.
- La lumière... et la main ! La tienne, Marie-Flore, glisse sur le papier sans hésiter. Si je savais dessiner, je commencerais par ta main, elle parle de toi.
Commenter  J’apprécie          30
marlene50marlene50   29 septembre 2018
On dit, songea-telle, que ce sont les dames cygnes qui inventèrent les papillons blancs, les fleurs nénuphars ... on dit qu'elles pondent des pierres de lune et font chanter l'alouette des marais.
Commenter  J’apprécie          40
sld09sld09   26 novembre 2017
L'inquiétude grandissait sur le marais, tandis que les ténèbres recouvraient le village de Salperwick. Et pourtant, le vent d'ouest, venant de la mer, avait balayé les nuages. Un froid hivernal s'était installé. N'était-on pas le 24 février ? Demain, on fêterait Mathias. La Saint-Mathias, le jour le plus froid, et le dernier des jours froids, disait-on.
Commenter  J’apprécie          10
marlene50marlene50   29 septembre 2018
... Les fleurs s'effeuillent une à une
Sur le reflet du firmament
Pour descendre éternellement
Dans l'eau du songe et de la lune

M. Maeterlinck
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Annie Degroote (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Annie Degroote
Déconstruire pour reconstruire ? 1er juillet 2022, 10h — Amphi 34B
Inventer de nouveaux concepts pour élaborer des théories scientifiques ou philosophiques, imaginer d'autres systèmes politiques, bousculer des normes ou des traditions artistiques, ou même décider de s'en affranchir… Dans toute discipline, de la plus concrète à la plus abstraite, il est parfois nécessaire d'aller au-delà des principes que l'on croyait acquis, des doctrines établies et des anciennes hypothèses – voire de les abolir – afin de construire un nouvel édifice, au sens propre comme au sens figuré. de la rénovation des bâtiments à l'écriture d'un roman en passant par l'histoire de la médecine, des étudiants et des jeunes chercheurs aux spécialités variées tenteront d'expliquer comment ils sont amenés, au quotidien, à déconstruire leur objet ou leur méthode, afin de donner un nouveau souffle à leur recherche ou à leur activité créatrice.
Barnabé Crespin-Pommier - Étudiant en recherche-création littéraire Jimmy Degroote - Doctorant en philosophie des sciences Rachna Bhoonah - Doctorante en coconception et thermique des bâtiments Tiphaine Lours - Masterante en histoire de la médecine Gautier Depambour - Doctorant en histoire des sciences
+ Lire la suite
autres livres classés : nordVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1335 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre