AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Bourdier (Traducteur)
ISBN : 2253076341
Éditeur : Le Livre de Poche (01/02/2000)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Dans les quartiers les plus sordides du Berlin de 1987, Bernard Samson, agent des Services secrets britanniques, se retrouve traqué par ses propres collègues. Motif: il s'est montré trop curieux sur les raisons qui ont poussé sa femme à passer à l'Est, quelques années plus tôt.
Mais rien n'est simple ni univoque dans le monde de l'espionnage: Samson rentre bientôt en grâce, et le voilà expédié en Autriche pour une mission où une vente de timbres rares et un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
lechristophe
  03 août 2015
"Fantaisie pour un espion" est la suite de "Prélude pour un espion". Bernard Samson n'est plus recherché par le SIS, services secrets britanniques auxquels il appartient. Après avoir échappé à la mort sans le faire exprès à Berlin (c'est son voisin de taudis qui a été assassiné à sa place), il reçoit une nouvelle mission des plus étranges. Il doit participer à une vente aux enchères de timbres rares à Salzbourg et en acheter un en particulier. Mais évidemment, rien ne se passe comme prévu et une explosion dans son hôtel met même un terme à sa mission à Salzbourg. Les événements vont s'enchaîner alors avec la participation de la CIA, du KGB, d'un tueur à gages, d'un trafic de drogue, d'un prince hongrois pour aboutir au final étonnant sur un chantier d'autoroute de RDA.
On avait compris, comme Bernard, le vrai rôle joué par sa femme et la fin ne nous surprend pas. Mais comme l'histoire n'est pas close puisqu'il y a une suite "Fugue pour un espion" peut-être avions-nous tous tout faux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
caryatidecaryatide   30 octobre 2013
Je ne dînai pas à l'hôtel. Je trouvai un charmant petit endroit non loin de la statue de Mozart, à moins que ce ne soit de la fontaine Mozart ou de la passerelle Mozart. J'entendis le son d'un accordéon jouant le Chevrier solitaire avec une belle allégresse et j'entrai. Il y avait des panneaux de bois sombre et des nappes à carreaux rouges. La salle était presque vide. Sur les murs, des casseroles en cuivre bien astiquées voisinaient avec les marionnettes utilisées pour jouer les opéras de Mozart dans le célèbre "Marionettenthéater" ou avec leurs répliques en plastique.Le serveur me recommanda chaleureusement la schnitzel de porc pané. Ma mère m'avait bien dit qu'il ne fallait jamais faire confiance à un homme en short de cuir : il me fallut plusieurs verres de bière Weizengold locale pour récupérer. Quand à la musique d'accordéon, elle était enregistrée sur bande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
caryatidecaryatide   26 mai 2014
Là où s'était trouvé un merveilleux Dürer était simplement accroché le portrait réglementaire de la Reine. Le bureau de Stowe était l'une de ces tables métalliques utilisées par le pool de dactylos, et son fauteuil était l'une de ces machines à rompre les vertèbres conçues par le Ministère des Travaux Publics pour décourager les visiteurs de prolonger leur séjour dans les salons d'attente.
Commenter  J’apprécie          20
caryatidecaryatide   26 mai 2014
Je remarquai qu'à l'exception d'Adam et Eve, tous les éléments de décoration de la pièce étaient nouveaux, ce qui témoignait à la fois de l'élargissement des vues artistiques des Cruyer et du renforcement de leurs possibilités financières. Je me demandais combien de temps Adam et Eve, trouvés par Daphné dans un marché aux puces d'Amsterdam, allaient encore tenir le coup et par quoi ils seraient remplacés. Adam avait déjà l'air un peu inquiet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lechristophelechristophe   03 août 2015
Et la conversation avait bifurqué vers des sujets plus légers, comme l'invasion de la Pologne par les troupes allemandes.
Commenter  J’apprécie          50
caryatidecaryatide   26 mai 2014
- L'Américain moyen, commença pompeusement Stowe, est curieux par nature, débrouillard par éducation et empirique par doctrine. Autrement dit, les Yankees sont des cochons d'emmerdeurs qui fourrent leur nez partout. Gardez les distances !
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Len Deighton (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Len Deighton
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
SS-GB de Len Deighton et Jean Rosenthal aux éditions Folio SF https://www.lagriffenoire.com/109169-livres-de-science-fiction--ss-gb.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1656 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre