AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Rosenthal (Traducteur)
ISBN : 2207135470
Éditeur : Denoël (12/01/2017)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Novembre 1941. Depuis la capitulation de la Grande-Bretagne, l'armée allemande et sa bureaucratie tentaculaire ont pris possession du pays tout entier.
À Scotland Yard, le commissaire principal Douglas Archer, qui a perdu sa femme pendant les derniers bombardements, poursuit sans enthousiasme son travail sous les ordres du Gruppenführer Fritz Kellerman.
Lors d'une enquête de routine sur la mort d'un antiquaire, il découvre l'existence d'étranges tracta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  08 février 2017
Déçu.

1941. L'Angleterre a capitulé face aux Allemands et le pays est occupé. Scotland Yard est sous la direction des allemand. Douglas Archer, brillant commissaire qui a la confiance de ses chefs anglais comme allemands se voit confier une enquête de meurtre, une victime qu'on découvre rapidement être un physicien de renom. Mais tout le monde, anglais comme allemands semble lui mettre des bâtons dans les roues. Que cela cache-t-il ?

L'uchronie : Très décevante science-fictionnant parlant. Oui les Anglais sont sous le joug de l'armée allemande, mais telle qu'on la connaît en 1941. Situer l'action dans les années 2000 ou plus aurait été beaucoup plus intéressant du point de vue de la science-fiction (et trouver une autre approche que la libération du roi emprisonné). De plus, il suffisait de situer l'action en France et on n'avait même pas besoin d'uchronie.

Le côté science : 1941, un physicien, de mystérieuses brûlures sur les bras (dixit la quatrième de couverture). Pas besoin d'être Oppenheimer pour savoir de quoi il retourne. Et même là, le sujet n'est presque pas, voire pas du tout abordé. Très décevant scientifiquement parlant.

Le côté polar et roman noir ? : Une enquête presque trop facile, assez peu de rebondissements finalement. Certes des groupes de pression et des collusions entres certains Anglais et Allemands pour faire libérer le Roi, mais pour moi, Français moyen de base qui se fout de la royauté comme de sa dernière chaussette… le roi est mort ? Vive le roi, ou alors élisons quelqu'un pour nous représenter et s'il meurt, on en élira un autre.

Le côté historique ? Néant, se référer au point un sur l'uchronie. Par contre, les multiples titres et grades de l'armée allemande ne vous sont pas familiers ? Certains trouvent cela rédhibitoire, pour moi, cela n'a pas du tout été un frein à la lecture. On comprend très facilement les liens hiérarchiques et les liens entres les différents services sont expliqués dans le roman (SS, SD, armée régulière, gestapo ect.). Mais cette plongée dans les arcanes de l'armée allemande de la seconde guerre mondiale n'amène pas grand-chose au récit ou à ma distraction et finalement assez peu à ma culture générale. Donc…

Les personnages ? Oui, j'avoue qu'ils ont, pour les plus importants, trouvés une réelle consistance, une profondeur et une certaine complexité, mais de bons et beaux personnages au profit d'une histoire sans intérêt. Qu'est ce que cela donne ?

Vous l'aurez compris, je n'ai pas aimé, du tout cette lecture. La phrase d'accroche de la couverture (Et si Hitler avait gagné la guerre) associée à une quatrième de couverture un brin trop racoleur avaient placé mes attentes à un tout autre niveau. Une fois l'uchronie posée, ils sont où les bouleversements autrement plus graves ? Il est où le changement pour toujours ?
Côté lecture, elle est où ma soif d'en connaître, mon désir de tourner les pages, ma passion pour les personnages, pour l'histoire ? Dans mon prochain livre peut-être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7616
lyoko
  07 février 2017
Une uchronie qui nous place lors de la seconde guerre mondiale. L'Allemagne sort grand vainqueur du conflit et domine l'Angleterre. Cette position est d'ailleurs très intéressante en soi.
Doug Archer l'un des plus grand flic de Scotland Yard, dont la réputation n'est plus a faire, est dans l'obligation de continuer son boulot aux coté des allemands. Un meurtre est découvert et le corps de l' homme est couvert de brulures étranges. l'Archer se doit d'enqueter.
Un livre qui est a la fois un roman policier et d'espionnage.
Il est assez bien présenté avec une écriture agréable et fluide. Bien documenté également du fait des différentes "armes" allemandes et du statut de celles-ci. C'est l'occassion de mettre en place une résistance anglaise face à l'invasion allemande... et de constater les différends existants entre les légions allemandes pour la quête du pouvoir interne.
De voir des retournements de situations assez intéressants.. et qui permettent au lecteur de se demander qu'elle aurait été sa réaction.
j'ai juste un regret quand même, je n'ai pas trouvé ce roman suffissament mordant a mon gout, peut être un peu trop lisse. mais en dehors de ça j'ai passé un très bon moment de lecture.
Je tenais a remercier Babelio et les édition DENOEL (sueurs froides) qui m'ont permis de faire la rencontre avec un auteur dont je lirais encore certainement d'autres de ses romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
bibiouest
  25 juin 2018
Lu il y a quelque temps ce roman de Len Deighton m'a laissé un très bon souvenir. Une uchronie avec pour thème l'occupation de l'Angleterre par les nazis suite à la perte de la Seconde Guerre mondiale.
Une immersion claire dans la «vie quotidienne» sous l'occupation et des choix de comportement de chacun...
L'auteur est visiblement bien documenté nous offre un récit très réaliste l'intrigue policière n'est pour moi qu'un prétexte, la vraie valeur de ce roman réside donc dans la description de la vie des «citoyens anglais» sous le joug allemand, et la description d'une armée allemande avec beaucoup de rivalités entre les services et une bureaucratie infernale et contre-productive (encore heureux!!!).
Au final un excellent roman très réaliste.
Commenter  J’apprécie          513
Apophis
  17 janvier 2017
Uchronie de référence, solide polar, excellent roman d'espionnage
Cette référence de l'uchronie, qui montre « le jour d'après » dans une Angleterre conquise par les Nazis, s'avère également être un solide polar, ainsi qu'un roman d'espionnage passionnant, par un des maîtres du genre. Style fluide, rythme qui, sans atteindre la tension d'un thriller, intéresse du début à la fin, solides personnages, dialogues rondement menés, seule l'utilisation des grades, noms d'organisations ou acronymes allemands peut éventuellement gêner le lecteur peu féru de l'Histoire de la Seconde Guerre Mondiale. Sur fond d'enquête sur un meurtre, le livre montre en fait les compromissions et magouilles de la Résistance Britannique, ainsi que les impitoyables luttes d'influence entre Wehrmacht et SS, Abwehr et SD, et nous immerge dans le quotidien des habitants d'un pays vaincu, pillé, rationné, sous le joug impitoyable du système policier et (para)militaire allemand.
Cette histoire étant sur le point de voir le jour sous forme de mini-série de cinq épisodes diffusée par la BBC, ce roman est donc doublement recommandable si vous vous intéressez aux uchronies ayant pour cadre la Seconde Guerre mondiale.
Vous trouverez la version détaillée de cette critique sur mon blog.
Lien : https://lecultedapophis.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          248
BlackWolf
  07 février 2017
En Résumé : J'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui nous propose d'imaginer ce que serait devenue l'Angleterre si elle avait perdu la guerre. le principal intérêt du roman vient clairement de son côté immersif dans cette société qui se retrouve sous le joug de l'Allemagne et tente de survivre en prenant des choix. Cela nous force aussi à nous demander ce que l'on aurait fait si on s'était trouvé dans la même situation. L'autre point clairement intéressant, mais qui pourra en bloquer certains, et l'important travail d'historien mis en avant par l'auteur que ce soit dans les expressions allemandes, les grades, les documents et autre. Certes, parfois ça demande un peu de recherche, mais j'ai trouvé que cela rendait ce récit encore plus réaliste et concret. Autre point intéressant l'angle d'approche mis en avant par l'auteur qui nous présente une armée Allemande certes puissante, mais avec ses travers, ses rivalités et sa bureaucratie. Là ou par contre j'ai un peu moins accroché c'est concernant l'intrigue policière, qui m'a paru un peu nonchalante et aux révélations trop faciles, et aussi, d'une certaine façon, concernant les personnages. Alors ils ne sont pas mauvais, se révélant soignés avec un minimum de profondeur, mais vil manque clairement d'empathie n'ayant jamais réussi à m'attacher à eux . de plus les choix qu'ils font sont parfois très difficilements compréhensible, comme s'ils avaient pris la décision sur un lancé de pièce. La plume de l'auteur est entraînante, efficace et solide offrant ainsi une rythme un minimum entraînant.

Retrouvez la chronique sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
lyokolyoko   01 février 2017
L'armée, la famille, le collège; ces liens étroitement entrecroisés unissaient plus solidement les Anglais de la grande bourgeoisie que ne le font l'argent ou les affaires. Les totalitaires de droite et de gauche n'ont cessé de décrire la foi qu'ils ont en commun. Mais pour ces hommes-là, et pour des milliers comme eux, les moyens étaient la fin. Jouer dans l'équipe était plus important que le match, à condition de jouer avec des hommes comme eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
lyokolyoko   04 février 2017
- Kellerman dit que la Gestapo reçoit directement ses ordres de Berlin.
-Dites-moi, fit Huth en se penchant sur son bureau, de vous a moi, est-ce que vous croyez toujours au Père Noël?" Il joignit ses mains, les doigts entrecroisés et les tordit pour faire craquer les jointures. "Le général Kellerman a arrêté votre ami Harry Wood afin de faire un peu pression sur vous pour que vous me trahissiez. Plus tôt vous comprendrez cela, plus tôt nous pourrons coopérer pour vaincre ce vieux porc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          337
lyokolyoko   03 février 2017
Personne ne critique la police, tout comme aucun individu en son bon sens n'irait dire que le corps des sapeurs-pompiers est déloyal parce qu'il éteint les incendies sous le régime allemand.
Commenter  J’apprécie          390
lyokolyoko   04 février 2017
- Enfin, bon sang, les Juifs américains doivent bien comprendre qu'il faut arrêter Hitler ? dit Garin.
- Il n'y a pas trop de Juifs au bureau du chef d'état major, répondit sèchement l'Américain.
Commenter  J’apprécie          330
fnitterfnitter   10 février 2017
Nous allons montrer à nos américains qu’un Président avec une bombe atomique peut se faire réélire, même s’il a chez lui le Roi en exil.
Commenter  J’apprécie          450
Videos de Len Deighton (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Len Deighton
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
SS-GB de Len Deighton et Jean Rosenthal aux éditions Folio SF https://www.lagriffenoire.com/109169-livres-de-science-fiction--ss-gb.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2979 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..