AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B0014X9242
Éditeur : Impr. de la Bibliothèque des Temps nouveaux (30/11/-1)
Résumé :
Chez les fils de ce nouveau monde, il n'y a ni divinité ni papauté, ni royauté ni dieux, ni rois ni prêtres. Ne voulant pas être esclaves, ils ne veulent pas de maîtres, étant libres, ils n'ont de culte que pour la Liberté. Joseph Déjacque (1821-1865), inventeur en 1857 du mot " libertaire " à La Nouvelle-Orléans est ouvrier décorateur, écrivain, anarchiste militant. En 1851, la publication de son recueil de poèmes Les Lazaréennes, fables et poésies sociales, lui va... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
stekasteka   17 mars 2013
Le fort tuait le faible ou s'en emparait. L'esclavage et l’oppression s'étaient attachés comme une lèpre aux flancs de l'humanité. (...).
Que va faire l'intelligence ? Vaincra-t-elle l'ignorance ? Va-t-elle délivrer les hommes du supplice de s'entre-détruire ? Brisera-t-elle les odieuses chaînes de la famille patriarcale ? Fera-t-elle triompher la révolte toujours menaçante de la tyrannie toujours debout ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
stekasteka   17 mars 2013
A l'instinct qui vagissait en lui a succédé l'intelligence qui balbutie encore et parlera demain. L'homme n'est plus seul, isolé, débile; il pense et il agit, et il participe par la pensée et par l'action à tout ce qui pense et agit chez les autres hommes. La solidarité s'est révélée à lui. Sa vie s'en est accrue : il vit non plus seulement dans la génération présente, mais dans les générations qui l'ont précédé, dans celles qui lui succéderont.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stekasteka   17 mars 2013
Cependant, tous ces progrès ne s'accomplirent pas sans déchirements.
Le développement des idées était toujours en retard sur le développement des appétits. L'équilibre rompu une fois n'avait pu être rétabli. Le monde marchait ou plutôt oscillait dans le sang et les larmes. Le fer et la flamme portaient en tout lieu la désolation et la mort.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Joseph Déjacque (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
906 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre