AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782958155018
214 pages
9782958155018 (23/12/2021)
4.62/5   17 notes
Résumé :
A l’aube de la quarantaine, Sacha, élevée par sa grand-mère sourde, est interprète en langue des signes. Mère célibataire, elle s’est ouverte à nouveau à l’amour auprès d’Esteban.
Sa vie chavire le jour où il part pour se reconstruire à la suite d’un deuil.
Parviendra-t-elle à retrouver le bonheur et à sourire à nouveau à la vie ?

« Quoi qu’il arrive,
Crois-en la vie,
Crois-en demain,
Crois-en ce que tu fais,... >Voir plus
Que lire après Souris à la vieVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,62

sur 17 notes
5
10 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
« Esteban avait posé sa clé sur le guéridon de l'entrée et il avait quitté la maison... »

Voilà, voilà... C'est en pleurs que nous découvrons Sacha, le perso principal.
Sacha est interprète en langue des signes et maman de Julia, une jeune ado.
Elle est une nouvelle fois confrontée à une décision plus qu'inattendue... Esteban, qui a élevé Julia comme si elle était sa fille, déprime depuis 1 an et il ne veut plus leur faire partager sa noirceur ambiante... Depuis l'accident tragique qui couta la vie de sa meilleure amie Lara, il a perdu gout à la vie. Il fait donc le choix de les quitter et s'isoler.
Sacha, entourée de Raphaëlle, sa copine de toujours, de sa fille et de sa chère grand-mère, va devoir reprendre sa vie en main...
Il faut dire qu'entre des parents totalement absents car plus absorbés par leur magasin que leur fille, un fiancé, Mathyas, parti en voyage humanitaire quelques mois avant le mariage... et maintenant Esteban... Il y a de quoi se sentir abandonnée...
Tournez les pages et découvrez l'aventure de sa nouvelle vie ! Elle ne sera pas toute rose mais elle lui apportera tellement…

Quelle jolie découverte !
C'est un roman qui fait du bien au moral, il rend optimiste, réveille l'envie de prendre soin de soi, de voyager et aussi de méditer !

Les citations très inspirantes avant chaque chapitre, je suis trop fan ! j'aime les lire et prendre 1 minute pour y réfléchir ! le côté développement personnel de ce roman est bien dosé.

J'ai aussi adoré retrouver des références à d'autres livres comme "ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" qui avait bien résonné en moi.

La couverture ? vous la trouvez canon aussi ? Eh bien sachez que c'est son auteure Natacha Dekoninck qui l'a imaginé et dessiné ! Qu'on ne me dise jamais qu'une femme ne peut pas avoir plusieurs cordes à son arc ! D'ailleurs Natacha est sympathique et abordable, Encore merci !
Commenter  J’apprécie          21
Merci à Natacha Dekoninck qui m'a contactée pour me proposer le service presse numérique de son roman « Souris à la vie », que j'avais vu passer de nombreuses fois sur insta et qui me faisait de l'oeil:)

Sacha, qui a été élevée par sa grand-mère sourde, est tout naturellement interprète en langues des signes.
Elle a une fille, la jeune Julia , qu'elle élève avec Esteban (qui n'en est pas le père cependant).
Mais ce dernier, suite à l'accident de son amie, va décider de s‘éloigner du jour au lendemain.
Sacha n'a pas de chance, et oui on ne peut pas dire que sa vie était un long fleuve tranquille.
Mais sa fille et sa meilleure amie seront présentes afin qu'elle ne sombre pas dans la dépression.


Je vais commencer par l'extérieur, vous avez vu la belle couverture ?
J'ai beaucoup aimé ce roman, la plume est fluide, les personnages sont attachants.
J'ai apprécié les citations en début de chapitre.
Les thèmes abordés , tels que le deuil, la famille, l'amour, la maladie, nous parlent.
On va découvrir la nouvelle vie de Sacha. On va la suivre dans ses hauts et dans ses bas.
Ce livre, même s'il est parfois triste, est rempli d'optimisme, il est une invitation au voyage.
Merci Natacha pour cette belle découverte.
Commenter  J’apprécie          31
Ce livre est une magnifique découverte, on sent dès la première page l'intensité de ce roman et les émotions qu'il contient. Je l'ai à peine commencé qu'il m'était impossible d'arrêter ma lecture et je l'ai terminé le jour même.

Sacha, trentenaire, est maman d'une pré adolescente de 10 ans, Julia. Suite à une rupture amoureuse, Sacha va commencer à sombrer. Sa fille et sa meilleure amie vont alors tout faire pour l'aider à reprendre le contrôle de sa vie.

L'auteure aborde les thèmes de la famille, l'amour, le deuil, ou encore la maladie, et toujours avec les mots justes dans lesquels le lecteur peut facilement se reconnaître. La plume de Natacha est douce, fluide, et m'a fait penser à celle d'Agnès Ledig.
Encore une pépite de l'autoédition, que je vous conseille de découvrir !
Commenter  J’apprécie          41
À l'aube de la quarantaine, Sacha, mère célibataire d'une charmante adolescente et interprète en langue des signes, s'est autorisée à aimer à nouveau.
Pourtant, Esteban a posé sa clé sur le guéridon et a quitté la maison.
Accompagnée de sa grand-mère qui l'a élevée, de Raphaëlle sa meilleure amie, et de sa fille, Sacha va tenter de retrouver le bonheur et sourire à nouveau à la vie.

Nous suivons alors Sacha dans son quotidien, ses questionnements, ses hauts et ses bas, avec émotions.

J'ai beaucoup aimé ce roman !

La couverture est poétique, le titre est rempli de promesses.

L'écriture est douce, fluide, pleine d'émotions.

Les personnages sont très attachants. le lien intergénérationnel entre Sacha et sa grand-mère est fort et d'une beauté rare.

Ce roman nous invite au voyage, à découvrir la méditation, à retrouver nos rêves d'enfants.

Une lecture remplie d'optimisme et d'espoir...j'ai terminé ce livre le coeur léger !

Je remercie chaleureusement Natacha pour ce premier roman émouvant ! J'ai hâte de lire le prochain.

Commenter  J’apprécie          20
L'écriture est fluide.

Ce qui m'a attiré c'est tout d'abord, cette magnifique couverture avec cette jolie couleur violette qui symbolise la douceur, le rêve ou encore la paix...

Et puis le titre peut exprimer à lui seul, beaucoup de choses : ne jamais baisser les bras, toujours croire en l'avenir, apprendre à vivre pour soi et non pas pour les autres ou à travers les autres....et finalement qu'après la pluie vient le beau temps!

L'histoire est simple. Chaque début de chapitre est précédé d'une phrase ou citation très inspirante.
J'ai beaucoup aimé cette lecture.

🌸 C'est l'histoire de Sacha, 38 ans, mère célibataire de Julia, 14 ans. Elle vit en couple avec Esteban.
C'est l'histoire d'Esteban qui à la suite de l'accident de sa meilleure amie, plonge dans une profonde dépression.
C'est l'histoire de Raphaëlle, la meilleure amie de Sacha, toujours là pour rendre service.
Comment faire face à l'abandon, à la séparation, à la mort des gens que l'on aime plus que tout?
Comment continuer à vivre? à faire exister l'enfant qui est en nous, envers et contre tout?
Un message fort => Il faut toujours garder espoir.✨

🌸 Thèmes : quête de soi, amitié, liens intergénérationnels...

"Une vie, on en a qu'une et ses rêves, il faut les vivre".
Mon avis : 🌸🌸🌸🌸
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Durant ses échanges thérapeutiques, elle comprit qu'elle devait changer de cap et qu'elle était le seul maître à bord de sa vie.
Il devenait urgent qu'elle apprenne à s'aimer.Elle seule pouvait se sauver des profondeurs de son mal-être et elle allait y arriver, pas pour sa fille ni pour Esteban, mais pour elle
Commenter  J’apprécie          10
Durant ces échanges thérapeutiques, elle comprit qu'elle devait changer de cap et qu'elle était seule maître a bord de sa vie .il devenait urgent qu'elle apprenne à s'aimer.Elle seule pouvait se sauver des profondeurs de son mal-être et elle allait y arriver, pas pour sa fille ni pour Esteban , mais pour elle.
Commenter  J’apprécie          10
Rester dans sa zone de confort, c’est exister.
Oser en sortir c’est vivre!

Vous savez Camille, la vie c’est une montgolfière.
Pour aller plus haut, il faut savoir se délester et jeter par-dessus bord tout ce qui nous empêche de nous élever.
Commenter  J’apprécie          10
Vous seule pouvez décider de guérir de vos blessures.
Je peux vous apprendre à nager mais vous seule pouvez choisir de regagner la surface puis la rive.
Commenter  J’apprécie          10
Rester dans sa zone de confort, c’est exister.
Oser en sortir c’est vivre!
Commenter  J’apprécie          20

Video de Natacha Dekoninck (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Natacha Dekoninck
Trailer de lancement de mon roman "Souris à la vie".
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus

Lecteurs (0) Voir plus



Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
597 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre

{* *}